Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Règlement sur les travaux bénévoles - La CSQ demande le retrait des établissements publics



MONTRÉAL, le 9 nov. 2017 /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) demande à la ministre responsable du Travail, Dominique Vien, de retirer les établissements publics de son projet de règlement sur les travaux bénévoles.

La présidente de la CSQ, Louise Chabot, considère que, même si certains éléments mineurs ont été retirés du projet de règlement, le problème demeure entier.

« La CSQ ne remet pas en question l'importance du bénévolat dans notre société, notamment celui des parents dans le milieu de l'éducation. Cependant, ce qu'elle dénonce, c'est le désengagement de l'État envers les services à la population et le fait de transférer ses responsabilités sur le dos des bénévoles », explique Louise Chabot.

Une situation absurde

Cette dernière qualifie d'absurde la situation dans laquelle les établissements publics se retrouvent par la faute du gouvernement.

« Après avoir coupé sans compter dans les budgets des services publics, allant jusqu'à les mettre en péril, le gouvernement se tourne maintenant vers des personnes bénévoles pour faire oublier son propre laisser-aller. Il faut rappeler que l'entretien de nos établissements, que ce soit les centres de la petite enfance, les écoles ou les hôpitaux, est de la responsabilité de l'État. Le personnel de soutien déjà présent dans le secteur public est d'ailleurs pleinement qualifié pour le faire », élabore Louise Chabot.

La CSQ ajoute que le projet de règlement retire du travail à des personnes qui ont pris la peine d'aller chercher des certificats de compétences. « On retire à ces gens leur gagne-pain pour le confier à des personnes bénévoles qui ne sont pas nécessairement qualifiées », précise la présidente de la CSQ.

Des règles de santé et sécurité non respectées

De plus, Louise Chabot déplore que les questions de santé et sécurité au travail soient complètement écartées du règlement. « Comment s'assurer de l'application de ces règles fondamentales à des personnes qui ne sont pas couvertes par ces lois, alors qu'aucune obligation n'est imposée aux établissements pour les faire respecter? Et si un bénévole se blessait gravement en effectuant des travaux et qu'il soit tenu de s'absenter de son emploi régulier, qu'adviendra-t-il? », s'interroge la leader syndicale.

Encore moins de revenus pour l'État

En terminant, la présidente de la CSQ met en lumière une autre incohérence de ce règlement : « En permettant que de tels travaux soient confiés à des personnes bénévoles, l'État se prive une fois de plus de revenus par le biais des impôts que le personnel régulier paierait. Pourtant, ces revenus permettraient justement de financer adéquatement les travaux nécessaires à la remise en état de nos établissements publics », conclut la leader syndicale.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 dans le secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Twitter : @csq_centrale

 

SOURCE CSQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:20
Le Canada estime qu'une coopération internationale efficace est essentielle afin de composer avec les défis courants qui sont associés à la migration internationale et de tirer parti de tous les avantages qu'elle entraîne. Le Canada a annoncé...

à 10:07
Le secteur du tourisme joue un rôle important dans l'économie canadienne, offrant plus de 1,8 million d'emplois tant dans les collectivités rurales que les collectivités urbaines. La libération du potentiel de cette industrie mondiale en plein essor...

à 10:00
Raymond Chabot Grant Thornton est fière de compter dans ses rangs l'équipe de Thomas Paradis-Levasseur basée à Lac-Mégantic. OEuvrant dans la MRC du Granit depuis trois ans, le comptable Thomas Paradis-Levasseur et son équipe rejoignent le bureau de...

à 10:00
Il y a un an, Desjardins annonçait des pratiques concrètes afin de jouer un rôle proactif face au défi que représentent les changements climatiques. Il était question notamment de rendre ses opérations carboneutres, d'investir dans des projets...

à 09:54
Reprise des négociations pour : Société : Perisson Petroleum Corporation Symbole à la Bourse de croissance TSX : POG Reprise (HE) : 10 h 15 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...

à 09:51
Englobe Corp. (Englobe), chef de file canadien en matière d'ingénierie des sols, des matériaux et de l'environnement bénéficiant d'un réseau établi de plus de 55 bureaux et de 30 laboratoires au Canada, a fait l'acquisition de DST Group Inc. (DST)....




Communiqué envoyé le 9 novembre 2017 à 14:40 et diffusé par :