Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Sécurité publique, Plaidoyer (politique)

Selon un sondage d'Accenture mené auprès des Canadiens, la crainte de la cybercriminalité freine l'utilisation des services en ligne



TORONTO, le 6 nov. 2017 /CNW/ - Selon un sondage d'Accenture (NYSE: ACN), plus de la moitié des répondants canadiens (53 pour cent) indiquent que la crainte de la cybercriminalité freine leur utilisation des services en ligne.

Selon l'étude, peu de Canadiens savent quoi faire dans une situation où leur cybersécurité est en jeu, avec à peine plus d'un tiers des répondants sachant comment signaler un cybercrime aux autorités, et moins de la moitié sachant comment se protéger contre les cybermenaces. (Groupe CNW/Accenture)

Le sondage sur la cybercriminalité au Canada mené par Accenture en 2017 a également révélé des taux élevés de crainte entourant la cybercriminalité chez les citoyens (80 pour cent), avec plus d'un tier (36 pour cent) des Canadiens signalant avoir été ciblés par une tentative de piratage informatique. Près d'un cinquième (19 pour cent) des répondants affirment avoir déjà été victime d'un cybercrime.

Selon l'étude, peu de Canadiens savent quoi faire dans une situation où leur cybersécurité est en jeu, avec à peine plus d'un tiers (39 pour cent) des répondants sachant comment signaler un cybercrime aux autorités, et moins de la moitié (44 pour cent) sachant comment se protéger contre les cybermenaces.

Le sondage révèle une insuffisance de signalements par les Canadiens et une sous-estimation de la victimisation de la cybercriminalité. Seulement 11 pour cent des répondants ont signalé un incident lié à la cybercriminalité au cours des trois dernières années, et seulement un tiers (36 pour cent) disent faire confiance aux aptitudes de la police pour réagir efficacement aux plaintes reliées au cybercrime.

« Les Canadiens sont préoccupés par leur manque général de connaissances en matière de prévention et de signalement du cybercrime, indique Arnold van den Hoeven, responsable canadien de la sécurité publique pour la pratique Santé et service public d'Accenture. La plupart (78 pour cent) des répondants au sondage veulent que le gouvernement et les agences de sécurité publique en fassent davantage pour les renseigner sur la prévention du cybercrime, et sur les façons d'assurer leur sécurité en ligne, avec un cinquième (20 pour cent) des répondants citant en particulier la nécessité de mieux éduquer les citoyens sur leur sécurité personnelle et sur la protection des données en ligne. » 

Pour ce qui est de communiquer avec les services de police pour signaler un cybercrime, plus des deux cinquièmes (45 pour cent) des répondants indiquent qu'ils sont à l'aise de les contacter en ligne et par voie numérique, et plus de la moitié (51 pour cent) sont d'avis que les nouvelles technologies numériques peuvent aider la police à offrir des services plus efficaces. Plus de la moitié (59 pour cent) des répondants sont d'avis que les services de police doivent utiliser les technologies numériques pour instaurer une plus grande confiance auprès des citoyens et des communautés qu'ils servent.

Renseignez-vous davantage sur Accenture au Canada et sur nos activités mondiales de services publics.

Méthodologie
Durant le mois de septembre 2017, Market Strategy Group a sondé pour le compte d'Accenture 1 057 citoyens canadiens afin d'évaluer leurs points de vue et leurs attitudes à l'égard du cybercrime. Les résultats sont importants sur le plan statistique avec un taux de confiance à 95 pour cent et une marge d'erreur de +/-4 pour cent. La plupart des répondants (37 pour cent) étaient âgés de 45 à 64 ans; 27 pour cent étaient âgés de 18 à 34 ans et 18 pour cent étaient âgés de 65 ans et plus. Les répondants provenaient de chacune des 10 provinces, l'Ontario comptant le plus grand nombre de participants avec 39 pour cent, suivi du Québec (19 pour cent), de l'Alberta (13 pour cent) et de la Colombie-Britannique (13 pour cent).

À propos d'Accenture
Accenture est une société chef de file de services professionnels dans le monde entier, offrant une vaste gamme de services et de solutions en stratégie, en conseil, en numérique, en technologie et en opération. Forte d'une expérience inégalée et de compétences spécialisées dans plus de 40 industries et fonctions administratives -- soutenues par le plus vaste réseau de livraison de solution au monde --, Accenture conjugue les affaires et la technologie pour aider les clients à améliorer leur performance et créer une valeur durable pour leurs parties prenantes. Avec près de 425 000 employés au service des clients dans plus de 120 pays, Accenture favorise l'innovation dans le but d'améliorer la façon de travailler et de vivre partout dans le monde. Pour plus de renseignements, consultez notre site Web au www.accenture.com.

SOURCE Accenture


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
Finantix est l'un des principaux fournisseurs de technologies permettant la numérisation des processus de conseil, de vente et de services omnicanaux de banques privées, de gestionnaires de patrimoine et de sociétés d'assurance.  Motive Partners a...

10 déc 2018
La China International Import Expo (Exposition internationale sur l'importation de la Chine -- CIIE, ou « l'Exposition »), une plate-forme importante pour la promotion des relations commerciales bilatérales entre la Chine et le monde, accepte...

10 déc 2018
SThree plc, l'un des leaders du recrutement dans les domaines STEM, a collecté plus d'un million de livres sterling pour soutenir les enfants défavorisés à travers des programmes conçus pour les aider à concrétiser leurs rêves.      (Logo:...

10 déc 2018
La Banque Toronto-Dominion (la TD)   annonce aujourd'hui que la Bourse de Toronto et le Bureau du surintendant des institutions financières du Canada (BSIF) ont approuvé l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités modifiée de la...

10 déc 2018
Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a signalé aujourd'hui au premier ministre du Canada et aux premiers ministres provinciaux, lors de la réunion des premiers ministres, qu'aucun permis ne doit être accordé...

10 déc 2018
La Financière Sun Life inc. (la «Compagnie») a annoncé aujourd'hui un programme de rachat automatique avec son courtier désigné pour simplifier le rachat de ses actions ordinaires, conformément à l'annonce d'offre publique de rachat dans le cours...




Communiqué envoyé le 6 novembre 2017 à 15:27 et diffusé par :