Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Les membres du syndicat Unifor dénoncent le démantèlement des moteurs du navire VMS Hercules



SAINT-LAMBERT, QC, le 3 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Après de multiples rencontres avec les élus gouvernementaux et devant le refus de la Corporation de gestion de la Voie maritime de revoir sa décision concernant la transformation du VMS Hercules, les membres du syndicat Unifor, section locale 4320, de la Voie maritime du Saint-Laurent, vont manifester cet après-midi afin de dénoncer la mauvaise  gestion de ce dossier.

« Nos membres sont exaspérés du peu d'écoute dont fait preuve la direction. Ce navire assure la sécurité sur la Voie maritime du Saint-Laurent entre les chutes Niagara et le pont Jacques-Cartier, ce n'est pas rien. Le fait de retirer les moteurs du navire aura des répercussions importantes quant à notre capacité de réaction en cas d'accident », a commenté Serge Dupont, adjoint au directeur québécois d'Unifor. 

Le navire VMS Hercules est un bateau d'intervention en cas d'accident sur la Voie maritime. Il est muni d'une grue capable de soulever des charges énormes dans l'éventualité où un bateau aurait un incident impliquant les structures des écluses ou subirait un naufrage sur le territoire couvert. En retirant ses moteurs pour les mettre aux rebus, le navire deviendra une barge munie d'une grue dont le déplacement devra être assuré par des bateaux-remorqueurs.

« C'est comme si on devait compter sur des compagnies de remorquage pour déplacer nos camions de pompier. Ça n'a pas de sens. C'est évident que le temps d'intervention sera allongé et que les frais de location pour les bateaux remorques vont faire augmenter la facture », a déploré l'adjoint au directeur québécois.

Pour le syndicat, cette décision n'aura que des impacts négatifs en entraînant sous-traitance, perte d'emplois, perte de l'expertise, allongement du temps d'invention en cas de catastrophe maritime, risques environnementaux accrus et perte d'un joyau de la Voie maritime.

Le syndicat se questionne aussi sur l'apparence de conflit d'intérêts des gens qui composent le conseil d'administration de l'organisme privé. On y retrouve en effet des représentants des propriétaires de flottes de navires ainsi que des représentants des propriétaires des cargaisons transportées par les navires (acier, sucre, céréales, etc.). « Ce sont donc les mêmes personnes qui d'un côté payent les droits de péage et qui, par ailleurs, en fixent le coût. Ils portent à la fois le chapeau d'utilisateur de la Voie maritime et celui de gestionnaire des infrastructures, c'est un peu particulier », a soulevé M. Dupont.

La section locale 4320 du syndicat Unifor représente une centaine de membres dont le travail consiste à entretenir et opérer les infrastructures de la Voie maritime du Saint-Laurent.

Objet : Manifestation des travailleurs de la Voie maritime
Date : Vendredi 3 novembre 2017
Lieu : Country club St-Lambert, 5, Riverside, St-Lambert (QC) J4S 1B7
Heure : 16 h

À propos d'Unifor
Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Québec et au Canada représentant plus de 315 000 membres dans tous les secteurs de l'économie. Unifor milite pour toutes les travailleuses et travailleurs et leurs droits. Il lutte aussi pour l'égalité et la justice sociale au pays et à l'étranger et aspire à provoquer des changements progressistes pour un avenir meilleur. Au Québec, Unifor représente plus de 52 000 membres et est affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

www.uniforquebec.org

 

SOURCE Syndicat Unifor Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

7 déc 2018
17 h - Le ministère des Transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, les travaux peuvent être annulés ou reportés en raison de conditions...

7 déc 2018
L'Assemblée nationale du Québec a adopté à l'unanimité une motion soutenant la réforme de la Stratégie nationale de construction navale du gouvernement fédéral. La motion presse le gouvernement fédéral d'adhérer aux recommandations de la Chambre des...

7 déc 2018
La Ville de Rouyn-Noranda accueille avec beaucoup d'intérêt et satisfaction l'adoption d'une motion unanime de l'Assemblée nationale réitérant la position de la région de l'Abitibi-Témiscamingue en faveur du maintien des services de la station FSS de...

7 déc 2018
Alors que les 93 employés touchés par les menaces de sous-traitance d'Aéroport de Montréal attendent des réponses de leur employeur, la haute direction d'ADM a annulé la rencontre prévue aujourd'hui, déplore le syndicat. Le vice-président exécutif...

7 déc 2018
La protection des milieux marins et de tous les usagers des océans et des voies navigables du Canada revêt une importance capitale. C'est pourquoi le gouvernement du Canada, dans le cadre du Plan de protection des océans, prend des mesures pour...

7 déc 2018
L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a fait aujourd'hui la déclaration suivante pour souligner la Journée de l'aviation civile internationale : « En qualité de ministre des Transports du Canada, j'ai le plaisir de souligner la Journée...




Communiqué envoyé le 3 novembre 2017 à 10:01 et diffusé par :