Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Enfance, Nouveaux produits et services, Politique intérieure

Le Québec se dotera d'une stratégie numérique en prévention du suicide



QUÉBEC, le 30 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec soutient le développement d'une stratégie numérique en prévention du suicide qui permettra de repérer et d'aider les personnes en détresse par le biais des nouvelles technologies. La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, a procédé aujourd'hui à l'annonce de ce financement de 5 M$ accordé à l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) qui pilotera le projet.

« Les personnes suicidaires lancent souvent des messages avant de passer à l'acte. Certaines le font dans des environnements virtuels et relativement anonymes comme les réseaux sociaux ou les espaces de jeu en ligne. Sachant que certains groupes vulnérables sont peu enclins à utiliser le téléphone ou les rencontres en personne pour exprimer leur détresse et demander de l'aide, la stratégie numérique en prévention du suicide permettra de répondre à leurs besoins. Nous sommes persuadés que nous contribuerons à sauver des vies en renforçant le filet humain dans les espaces Web », a expliqué Jérôme Gaudreault, directeur général de l'AQPS.

Par le biais des appareils intelligents, des moteurs de recherche, des réseaux sociaux et des plateformes de jeu en ligne, les informations et les ressources en prévention du suicide seront davantage visibles, et les personnes vulnérables au suicide seront repérées et aidées plus facilement.

Les mesures de la stratégie seront offertes dans toutes les régions du Québec, s'harmoniseront avec les bonnes pratiques actuelles et seront implantées graduellement dès le printemps 2018. Compte tenu de son ampleur, le projet sera collaboratif et mettra à profit l'expertise d'une variété d'acteurs de la prévention du suicide et des nouvelles technologies. Un comité aviseur composé de ces experts est d'ailleurs au travail depuis déjà quelques mois et des consultations ont débuté. « Les services offerts actuellement par les centres de prévention du suicide et les organisations du réseau de la santé demeurent absolument essentiels et pertinents. Avec les services en ligne, nous comblerons un vide et nous éviterons que des personnes tombent entre les mailles du filet. Selon les études, le fait d'offrir des services numériques dans une région entraine une hausse des demandes d'aide; ils permettent de toucher d'autres clientèles », poursuit M. Gaudreault.

Seront visées les personnes vulnérables au suicide ou en détresse susceptibles de retirer des bénéfices de services en ligne : les jeunes, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale, de dépendances ou celles qui sont marginalisées ou ont le sentiment d'être isolées. Une attention particulière sera accordée aux groupes ayant des taux de suicide plus élevés, comme les hommes et les populations autochtones. Certains volets s'adresseront également à l'ensemble de la population. On souhaite en effet outiller les proches ou les membres d'une communauté virtuelle pour qu'ils soient en mesure d'agir, car c'est grâce à eux que sera resserré le filet de sécurité sur le Web.

Puisque la stratégie est en élaboration présentement, il n'est pas encore possible à ce stade d'identifier plus précisément les services qui seront offerts. Une chose est certaine, ils devront être disponibles rapidement, efficaces, complémentaires aux services existants et adaptés aux besoins réels des Québécois.

Fondée en 1986, l'Association québécoise de prévention du suicide a pour mission de promouvoir la prévention du suicide et de réduire le suicide et ses conséquences en mobilisant le maximum d'individus et d'organisations.

Besoin d'aide
Si vous avez besoin d'aide, si vous êtes inquiet pour un proche ou êtes endeuillé par suicide, composez le 1-866-APPELLE (277-3553). Cette ligne d'intervention est disponible partout au Québec, en tout temps.

 

SOURCE Association québécoise de prévention du suicide


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 déc 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « Société ») annonce aujourd'hui avoir délivré une licence à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») relative à deux candidats-médicaments d'immunothérapie TriNKETtm pour une...

13 déc 2018
La députée d'Abitibi-Ouest, madame Suzanne Blais, a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) à Amos. Cette initiative, attendue depuis longtemps par les usagers de la région, permettra une offre de...

13 déc 2018
Tandis que les États-Unis se préparent à mettre fin à des décennies de prohibition du chanvre, LiveWell Canada Inc. (« LiveWell » ou la « Société ») et Vitality CBD Natural...

13 déc 2018
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise exerçant des activités sous la raison sociale Jardins Val-Mont et située au 504, rue Albanel, à Boucherville, avise la population de ne pas...

13 déc 2018
En 2017, le marché chinois des produits de beauté et de maquillage était évalué à 361,6 milliards de yuans (environ 52,3 milliards de dollars américains) et son taux de croissance annuel composé a été de 9,5 % en moyenne durant les dix dernières...

13 déc 2018
ProblèmeSanté Canada lance un avis concernant les produits de santé fabriqués par Professional Botanicals Inc., pourraient poser de sérieux risques sur la santé. La compagnie est un fabricant à façon qui est aussi connue sous le nom de Healthy...




Communiqué envoyé le 30 octobre 2017 à 12:35 et diffusé par :