Le Lézard
Sujets : Religion, Politique intérieure

Loi sur la neutralité religieuse - L'UMQ analysera les règles d'application


MONTRÉAL, le 24 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec (UMQ) a réagi à la présentation ce matin par la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, madame Stéphanie Vallée, des principes d'application concernant la mise en oeuvre des dispositions relatives à l'exigence de recevoir et donner des services publics à visage découvert. L'Union prend acte des règles rendues publiques aujourd'hui et en fera l'analyse au cours des prochaines semaines compte tenu de la période électorale municipale.

Rappelons qu'initialement, les municipalités n'étaient pas assujetties par le projet de loi 62, Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l'État. Néanmoins, un amendement a été déposé à la reprise de l'étude détaillée et adopté pour les assujettir, sans réelle consultation du milieu municipal. L'UMQ avait d'ailleurs conseillé aux parlementaires de ne pas aller dans cette direction. Il faut savoir que plus de 40 % des services publics qu'elles offrent sont liés à la personne, dont les services de loisirs, de culture et d'activités sportives, sans oublier les bibliothèques publiques, les camps de jour ou le transport collectif.

Vivre ensemble
Déjà, les villes sont en action pour traiter des enjeux liés à l'immigration et à la diversité religieuse avec une tout autre approche. L'UMQ a  d'ailleurs annoncé, en septembre dernier, la mise en place d'un comité de travail sur le vivre ensemble avec des représentants de ses cinq caucus d'affinité, représentant les municipalités de toutes les tailles dans toutes les régions du Québec. Le Livre blanc municipal qu'elle a publié fait d'ailleurs plusieurs recommandations sur la cohésion sociale et le vivre ensemble.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec



Communiqué envoyé le 24 octobre 2017 à 12:10 et diffusé par :