Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Restructuration / Refonte de capital

Le plus grand créancier non garanti rejette la proposition de recapitalisation de Norske Skog


STAMFORD, Connecticut, 13 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, Restructuring Capital Associates L.P. et son affilié Bennett Management Corporation (« Bennett ») ont annoncé qu'ils rejetaient la toute dernière proposition de recapitalisation de Norske Skog. Bennett a pris cette décision après avoir examiné la proposition de recapitalisation révisée publiée hier. Pour James Bennett, le fondateur de Bennett :

« Les fonds gérés par Bennett détiennent des obligations non garanties de Norske Skog depuis plusieurs années, et ils détiennent actuellement plus de 50 % de l'émission de 2026 et plus de 40 % de l'émission de 2033, qui représentent à elles deux plus de 100 millions d'euros de droits sur les billets de premier rang non garantis émis par Norske Skogindustrier ASA (« SUN »). Bien que nous soutenions une restructuration qui convertisse toutes nos dettes en fonds propres, nous ne sommes pas disposés à accepter un abandon de créances de 98 %, pendant que les créances soit-disant "garanties" (SSN et NSF) reçoivent 421,7 millions d'euros pour le montant nominal de 390 millions d'euros de leur dette (recouvrement de 108 %). (Tous les montants et valeurs sont fondés sur les données figurant dans la proposition consensuelle définitive de la société).

Comme nous l'avons répété plusieurs fois cette semaine à la direction de Norske Skog, nous sommes disposés à accepter le recouvrement excédentaire par des SSN/NSF et les autres modalités de la recapitalisation, même s'ils ne sont pas équitables, si le recouvrement global par les SUN et les billets d'échange émis par Norske Holding AS (« PEN ») est augmenté de 1,5 million d'euros en apports supplémentaires de fonds propres (0,7 % des actions de recapitalisation pro forma). Le conseil d'administration de Norske Skog a apparamment décidé de rejeter notre demande et d'opter pour une proposition qu'il ne pourra pas concrétiser, puisqu'elle est surbordonnée à notre consentement. En agissant de cette manière, le conseil d'administration de Norske Skog met en péril la santé de l'entreprise et le sort de ses employés. A moins qu'il revienne sur sa décision, la conséquence inévitable de ses agissements sera une banqueroute destructrice de valeur que toutes les parties veulent éviter.

Enfin, nous relevons que le recouvrement par PEN/SUN envisagé dans cette proposition est de 11,4 millions d'euros pour ses 412 millions de droits par rapport au recouvrement par SSN/NSF de 421,7 millions d'euros. Nous en appelons au conseil d'administration de Norske Skog et aux titulaires de SSN/NSF de faire ce qui s'impose et d'accepter notre proposition très équitable : 1,5 million d'euros en apports supplémentaires de fonds propres (0,7 % des actions de recapitalisation pro forma) pour les PEN/SUN.

C'est le choix que doit faire la direction et les SSN/NSF : banqueroute ou accord consensuel. »

D'après les informations publiées par Norske Skog, la transaction doit être approuvée par plus de 75 % en valeur des groupes de créanciers. Ainsi, la proposition ne peut pas être mise en oeuvre sans l'autorisation de Bennett.

A propos de Restructuring Capital Associates, L.P.

Restructuring Capital Associates, L.P. (« RCA ») est un conseiller en investissement agréé par la U.S. Securities and Exchange Commission, et qui a son siège à Stamford (Connecticut). RCA et ses affiliés ont 28 années d'expérience dans la gestion de fonds d'investissement afin de maximiser le rendement total sur leurs investissements dans des entreprises en difficulté financière et d'autres situations spéciales.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

2 jun 2020
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. Le premier ministre prononcera une allocution au Sommet extraordinaire intersession virtuel des chefs d'État et de gouvernement de l'Organisation des...

2 jun 2020
La Société financière IGM Inc. (IGM) a annoncé aujourd'hui ses résultats provisoires au titre des mises de fonds nettes totales dans les fonds d'investissement, qui s'établissent à 145,8 millions de dollars, tel qu'il est indiqué au Tableau 1....

2 jun 2020
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : DynaCERT Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DYA (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 16 h 49...

2 jun 2020
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille favorablement le rapport sur la relance de Montréal dans le cadre de la COVID-19 présenté à la mairesse de Montréal, Valérie Plante, par un comité d'experts économiques présidé par Luc...

2 jun 2020
Reprise des négociations pour : Société : Quest PharmaTech Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : QPT Reprise (HE) : 09 h 30 3/6/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...

2 jun 2020
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Wolf Acquisition Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : WOLF.P (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE)...



Communiqué envoyé le 13 octobre 2017 à 11:00 et diffusé par :