Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Politique intérieure

Fusion de Pétrolia et de l'entreprise albertaine Pieridae - « Le Québec ne veut pas du modèle albertain » - Manon Massé



MONTRÉAL, le 3 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La porte-parole de Québec solidaire et députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, profite de la tenue de l'assemblée des actionnaires de Pétrolia aujourd'hui à Montréal, où est officialisée la fusion avec l'entreprise de Calgary Pieridae, spécialisée dans la liquéfaction du gaz naturel permettant la production de pétrole de sables bitumineux, pour rappeler que ce mariage fait craindre le pire.

« Investissement Québec, un des principaux outils économiques de l'État, est actionnaire de Pétrolia. Celle-ci a aussi reçu des millions en compensation du gouvernement Couillard lors de l'annulation du contrat pour Anticosti. L'argent public servira donc à faciliter la consolidation des affaires entre l'Alberta et le Québec dans le secteur des énergies fossiles et hydrocarbures ? L'argent du pétrole sale de l'ouest permettra de mieux forer la Gaspésie où Pétrolia concentre ses activités? Non merci! », s'indigne la députée qui s'est rendue en Gaspésie il y a trois semaines pour manifester son appui aux citoyennes et citoyens préoccupés par ces enjeux.

Mme Massé est grandement préoccupée par les intentions de ce nouveau joueur. « Cette nouvelle entité sera dopée par l'argent du pétrole sale des sables bitumineux et on n'a toujours pas d'information concernant ses intentions. Les Gaspésiens et Gaspésiennes ont le droit de savoir de quoi il en retourne. Pétrolia doit les prendre en compte. On sait que la compagnie n'a pas écarté le recours à la fracturation hydraulique pour certains de ses projets en Gaspésie, qu'adviendra-t-il de tout ça? », continue-t-elle.

La députée craint qu'avec cette fusion, l'exploitation des propriétés de Pétrolia soit grandement accélérée au Québec. « C'est du contraire dont on a besoin. On sait ce que l'exploitation des énergies fossiles a fait à l'Alberta. Est-ce que c'est ça que nous souhaitons pour le Québec et pour la Gaspésie? Les Québécois.es et les Gaspésien.nes, non. Le Parti libéral et ses amis des hydrocarbures, oui », termine Manon Massé.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 nov 2018
L'entreprise innovante Tempus Energy conteste avec succès le parti pris pour les carburants fossiles du marché de l'énergie au Royaume-Uni 5,6 milliards de livres engagées dans des subventions, financées par les clients et favorisant les carburants...

18 nov 2018
La fondation Commons, spécialisée dans la technologie des chaînes de blocs, a annoncé avoir signé un contrat portant sur la création du plus grand centre mondial de minage et...

18 nov 2018
Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui sa participation à la Réunion des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) organisée par la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Lors de la réunion, le premier ministre a réitéré...

17 nov 2018
Les représentants des médias sont invités à assister à la Journée Découverte de Québec Mines + Énergie 2018 prévue le dimanche 18 novembre au Centre des congrès de Québec. Il s'agira d'une belle occasion de témoigner des mille et un usages des...

16 nov 2018
Devenue incontournable au fil des ans, la Journée Découverte inscrite dans le cadre du grand congrès annuel Québec Mines + Énergie 2018 s'annonce fort animée. Le dimanche 18 novembre, petits et grands sont conviés au Centre des congrès de Québec à...

16 nov 2018
L'Office national de l'énergie est prêt à lancer le processus d'audition de la preuve traditionnelle orale aux fins du réexamen du projet d'agrandissement du réseau Trans Mountain. L'Office a prévu des séances d'audition au cours des trois prochaines...




Communiqué envoyé le 3 octobre 2017 à 16:45 et diffusé par :