Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie
Sujets : Affaires étrangères, Expansion d'entreprise, Enjeux environnementaux

Le nouveau centre de données du CEPMMT sera basé à Bologne en Italie dès 2019


READING, Angleterre, June 23, 2017 /PRNewswire/ --

Le nouveau centre de données du CEPMMT se situera à Bologne. Cette annonce a été faite au terme d'une session du Conseil, l'organe directeur du Centre, qui réunit des représentants de tous les États membres.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/526728/ECMWF_Bologna_Entrance.jpg )
     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/526729/ECMWF.jpg )
     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/526730/ECMWF_Silvio_Cau_Florence_Rabier.jpg )
     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/526731/ECMWF_Silvio_Cau_Florence_Rabier_2.jpg )

C'est dans le cadre d'une compétition internationale que la proposition italienne d'accueillir le centre de données du CEPMMT a été évaluée et jugée, au début de l'année, comme répondant le mieux aux exigences du Centre. Les États membres ont ensuite chargé la directrice générale Florence Rabier d'entamer des discussions avec le gouvernement italien afin de disposer d'un accord général pour la session actuelle du Conseil.

Après des discussions et des votes, les représentants des États membres du CEPMMT se sont déclarés satisfaits de l'accord général proposé par l'Italie et ont choisi Bologne pour accueillir le nouveau centre de données du CEPMMT. Le bâtiment doit être livré au CEPMMT d'ici 2019 et hébergera les nouveaux supercalculateurs du Centre. Le siège du Centre restera quant à lui au Royaume-Uni.

Docteure Rabier remarque :

« Je suis ravie que notre Conseil ait décidé de soutenir la proposition de l'Italie d'accueillir le nouveau centre de données du CEPMMT. Ces nouvelles installations vont nous permettre d'élever nos capacités de calcul haute performance aux niveaux nécessaires à l'avancée de la science météorologique. Le processus de décision a été long, rigoureux et parfois difficile, et nous avons déjà accumulé du retard qui risque d'avoir des répercussions sur nos capacités de calcul dans les deux années à venir. Nous remercions énormément tous nos États membres qui ont pris bien soin de faire prévaloir les intérêts du CEPMMT. Je souhaite, bien entendu, remercier tout particulièrement les autorités italiennes qui ont travaillé sans relâche pour garantir que leur proposition remplisse tous les critères. Avoir notre siège au Royaume-Uni et notre centre de données en Italie sera une nouvelle expérience et illustrera parfaitement la nature intergouvernementale du CEPMMT. »

Le président du Conseil, Professeur Miguel Miranda, ajoute :

« Les prévisions météorologiques dans chacun des États membres, et même au-delà, dépendent du fait que le CEPMMT continue de produire et d'offrir les meilleures prédictions numériques au monde. La décision d'aujourd'hui permettra au Centre de préparer sérieusement l'acquisition de son prochain supercalculateur.

Au nom de notre Conseil des États membres, je tiens à m'associer à la directrice générale pour exprimer notre gratitude envers les États membres qui ont participé activement à ce processus. Le nouveau centre de données se situera en Italie, avec un appui important du gouvernement et de la région d'Émilie-Romagne. Il reste beaucoup à faire pour garantir que les installations seront totalement prêtes d'ici deux ans, et nous sommes vraiment impressionnés par l'enthousiasme et l'ardeur dont a fait preuve l'équipe italienne pour ce projet jusqu'à présent. »

Le CEPMMT est un exemple de la mise en commun de ressources par les nations européennes afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Le Centre a été créé il y a 40 ans et de nombreux défis majeurs nous attendent dans le monde actuel marqué par le changement climatique. »

« Ce résultat, déclare le ministre de l'Environnement italien, Gian Luca Galletti, est un succès important pour l'Italie. Le nouveau centre de données de Bologne permettra au CEPMMT de poursuivre son important travail d'étude des phénomènes météorologiques comme élément stratégique du progrès économique durable et de la sécurité des citoyens. Bologne est maintenant au centre des défis environnementaux mondiaux. Ceci contribuera à améliorer davantage les compétences, la capacité à innover, le pôle attractif des données environnementales qui constituent l'héritage de cette ville. Ceci est le résultat, ajoute Monsieur Galletti, d'un travail d'équipe impressionnant de nombreuses institutions italiennes, telles que les ministères de l'Environnement, de l'Éducation, de la Défense, des Affaires étrangères, de l'Économie et des finances, la région d'Émilie-Romagne et son président, Stefano Bonaccini, la municipalité de Bologne et son maire, Virginio Merola, et l'université de Bologne-Alma Mater Studiorum et son recteur, Francesco Ubertini. Je veux remercier la directrice générale, Madame Rabier, et le président, Monsieur Miranda, du CEPMMT, ainsi que tous les États membres : ceci une responsabilité dont Bologne s'acquittera sans aucun doute. »

La stratégie décennale du CEPMMT adoptée en 2016 définit des objectifs ambitieux pour la modélisation à haute résolution du système Terre. Elle vise une distance entre points de grille de 5 kilomètres pour les prévisions d'ensembles pour 2025 ; contre 18 kilomètres aujourd'hui. L'étape intermédiaire vise la mise en oeuvre d'un ensemble de 9 kilomètres en 2020-2021. Ces améliorations de la résolution nécessiteront de nouvelles installations informatiques ultra-performantes dont la capacité de calcul sera 10 fois plus importante que celle dont dispose actuellement le CEPMMT. Cette capacité sera fournie en partie par un plus grand nombre de processeurs. Les nouvelles installations de Bologne nous donneront la souplesse nécessaire à l'accueil des dernières technologies de supercalcul en date.

Remarques à l'intention des réviseurs 

Créé en 1975, le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) est une organisation intergouvernementale indépendante soutenue par 34 États. Le CEPMMT a pour principale mission de produire des prévisions numériques du temps, de mener des recherches scientifiques et techniques visant à améliorer la qualité des prévisions, et de conserver les archives de données météorologiques.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:02
Devant le manque inquiétant d'inspections des travaux de nature électrique par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) a déposé un plan d'action qui vise à offrir aux Québécois la sécurité et la...

à 07:00
GDI Services aux immeubles inc. (« GDI » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer que deux acquisitions ont été complétées avec succès par ses filiales opérantes en septembre 2021. Ainsworth inc. (« Ainsworth ») a poursuivi son expansion aux...

à 07:00
À moins d'une semaine des élections fédérales, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) publie son Sondage des chefs, ainsi qu'une analyse des mesures positives et préoccupantes pour les PME de chacune des plateformes. Le but?...

à 07:00
PwC Canada a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Avaleris Inc., un cabinet conseil d'Ottawa et spécialisé dans les services de gestion des identités, de sécurité et de technologie infonuagique de Microsoft. Les entreprises canadiennes continuent...

à 07:00
Coty Inc. annonce le relancement de Kylie Cosmetics avec des formules saines et ve?ganes, nouvelles et ame?liore?es, et des emballages actualise?s. Les consommateurs du monde entier pourront de?sormais magasiner les produits de la marque aupre?s de...

à 07:00
Profitant de la présente campagne électorale fédérale, nos organisations syndicales, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Confédération des syndicats nationaux (CSN), Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et Centrale des...



Communiqué envoyé le 22 juin 2017 à 23:07 et diffusé par :