Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Selon Standard & Poor's, les fonds d'actions canadiennes à gestion active ont été en deçà des indices au premier trimestre de 2006


TORONTO, ON, le 17 mai /CNW/ -- TORONTO, ON, le 17 mai /CNW/ - Les fonds communs de placement à gestion active dans les catégories des actions canadiennes et des actions américaines se sont laissés distancer par leurs indices repères respectifs (l'indice composé S&P/TSX et l'indice S&P 500) au cours du premier trimestre de 2006, selon ce qu'a révélé Standard & Poor's aujourd'hui. Comme l'indiquent les cartes de pointage sur les fonds indiciels par rapport aux fonds à gestion active de Standard & Poor's (ou SPIVA, pour "Standard & Poor's Indices Versus Active Funds Scorecard") pour le Canada, l'indice composé S&P/TSX a donné de meilleurs résultats que 69,8 % des fonds d'actions canadiennes à gestion active en mars, et l'indice S&P 500 (mesuré en dollars canadiens) a surpassé 61,4 % des fonds d'actions américaines. Cependant, les fonds de titres canadiens à petite capitalisation à gestion active ont mieux performé, 63,3 % d'entre eux surclassant l'indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX au cours du dernier trimestre.

"La méthodologie SPIVA constitue un outil important pour les investisseurs", a déclaré Jasmit Bhandal, directeur de l'expansion des affaires pour les services indiciels canadiens de Standard & Poor's. "Etant donné qu'elle permet de comparer des fonds avec les indices repères pour cette catégorie d'investissement particulier, les investisseurs disposent du seuil approprié pour la comparaison des rendements."

Les résultats à long terme sont toujours cohérents avec les résultats passés. Au cours des trois dernières années, 10,5 % des fonds d'actions canadiennes à gestion active ont obtenu un meilleur rendement que l'indice composé S&P/TSX, 65 % des fonds de titres canadiens à petite capitalisation à gestion active ont dépassé l'indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX et 31,1 % des fonds d'actions américaines ont enregistré de meilleurs résultats que l'indice S&P 500. Les rendements moyens de cinq ans montrent que les fonds à gestion active ont fait moins bien que l'indice composé S&P/TSX et que l'indice composé plafonné S&P/TSX, tant pour les moyennes à pondération égale qu'à pondération en fonction de l'actif. Les fonds de titres canadiens à petite capitalisation ont mieux réussi au cours de cette période, surpassant l'indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX.

Survivance

Un des facteurs clés de la méthodologie SPIVA est qu'elle constitue une correction pour les biais de survivance, qui peuvent fausser considérablement les résultats à la liquidation ou au regroupement de fonds. Sur une période de cinq ans, la survivance oscille entre 63 % et 67 % pour les catégories des fonds d'actions canadiennes, des fonds de titres canadiens à petite capitalisation et des fonds d'actions américaines. Cela laisse croire qu'environ le tiers des fonds compris dans ces trois catégories ont été regroupés ou liquidés au cours des cinq dernières années.

La version intégrale de la carte de pointage SPIVA Canada pour le premier trimestre, ainsi que les cartes SPIVA trimestrielles antérieures, sont accessibles sur le site www.spiva.standardandpoors.com.

Cartes de pointage SPIVA

La méthodologie SPIVA est conçue pour permettre de comparer, de façon exacte et objective ainsi que selon les mêmes critères, le rendement de fonds et les indices de leurs catégories, avec correction des facteurs qui faussaient les résultats d'analyses comparatives des risques actifs par rapport aux indices réalisées dans le secteur. Les cartes de pointage SPIVA illustrent les moyennes pondérées égales et en fonction de l'actif, et comportent une correction du biais de survivance pour tenir compte de la liquidation ou de la fusion de fonds au cours de la période à l'étude. Les catégorisations de fonds correspondent à celles qui ont été définies par le Canadian Investment Funds Standards Committee (CIFSC), et les données sur les fonds sont tirées de la base de données sur les fonds communs de placement de Fundata.

Standard & Poor's

Standard & Poor's, filiale de The McGraw-Hill Companies (MHP à la Bourse de New York), est le principal fournisseur mondial indépendant de cotes de crédit, d'indices, d'évaluations des risques, ainsi que de recherche et de données portant sur les placements. Standard & Poor's, qui compte quelque 6 300 employés dans 21 pays et marchés, fait partie intégrante de l'infrastructure financière mondiale. L'entreprise joue un rôle de premier plan depuis plus de 140 ans en offrant aux investisseurs les repères indépendants nécessaires pour prendre en toute confiance des décisions en matière de placements et de finance. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.standardandpoors.com.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:39
À l'occasion de leur réunion ECOFIN du 17 mai 2019, les ministres des finances de l'Union européenne ont décidé à l'unanimité de retirer les Bermudes de l'Annexe I de la liste de l'UE des juridictions non coopératives à des fins fiscales, également...

à 11:05
ROAD TOWN, Îles Vierges britanniques, 20 mai 2019 /PRNewswire/ -- Nous sommes ravis d'annoncer qu'UNUS SED LEO, un token utilitaire conçu pour renforcer la communauté Bitfinex et fournir une utilité à ceux qui souhaitent optimiser le rendement et les...

à 10:35
Ce partenariat novateur assure la couverture et la capacité 4G tout en permettant la migration 5G  - Contrat prévoyant la densification, l'expansion et la mise à niveau du réseau d'Inland Cellular, Parallel Wireless étant fournisseur du matériel et...

à 10:00
Le ministre des Finances du Québec, M. Eric Girard, entreprend aujourd'hui une tournée dans l'Ouest canadien au cours de laquelle il rencontrera des investisseurs en obligations gouvernementales à Vancouver, Calgary, Edmonton et Winnipeg ainsi que...

à 10:00
Le ministre des Transports et député de Notre-Dame-de-Grâce-Westmount, l'honorable Marc Garneau, se joindra à des femmes entrepreneures pour annoncer, au nom de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable...

à 09:44
Il y a pratiquement neuf ans, le 22 mai 2010, le programmateur de Floride, Laszlo Hanyecz, créait l'événement de la cryptomonnaie en réussissant à échanger 10 000 bitcoins avec un autre adepte précoce du bitcoin contre deux pizzas. Le BTC étant...



Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 15:44 et diffusé par :