Le Lézard
Sujets : Religion, FEA

L'Azerbaïdjan, salué comme un « modèle de tolérance religieuse », après la visite d'enfants de l'Atlanta Jewish Academy


ATLANTA, March 22, 2017 /PRNewswire/ --

L'Azerbaïdjan est loué comme un « modèle de tolérance religieuse », suite à la visite d'un groupe d'enfants de l'Atlanta Jewish Academy, dans un pays majoritairement musulman situé entre la Russie et l'Iran.

Devorah Chasen, âgée de 17 ans, a déclaré qu'elle se sentait la bienvenue et en sécurité en Azerbaïdjan, soulignant l'ouverture culturelle et le côté chaleureux du pays. « Le clivage religieux dans le monde d'aujourd'hui vient en grande partie des stéréotypes, mais en Azerbaïdjan, vous goûtez à l'hospitalité et à la convivialité et réalisez que la réalité est bien différente », a-t-elle confié. « Cela m'a ouvert les yeux. »

Cinq jeunes, âgés de 10 à 17 ans, provenant de l'Atlanta Jewish Academy, se sont rendus en Azerbaïdjan accompagnés du rabbin Reuven Travis et du dirigeant de la communauté juive, George Birnbaum.

« Compte tenu des tensions religieuses croissantes dans le monde, il est important pour les enfants juifs d'Amérique de faire l'expérience d'un pays musulman moderne, pluraliste et tolérant comme l'Azerbaïdjan », a déclaréBirnbaum. « Il existe une véritable amitié entre les communautés juive et musulmane, entre le gouvernement et la communauté juive. »

« Ce pays brise les stéréotypes », a déclaré le rabbin Travis, ajoutant que le groupe se sentait parfaitement à l'aise en Azerbaïdjan. « En France, je portais une casquette de base-ball. J'avais le sentiment qu'il était plus dangereux de marcher dans les rues de Paris avec ma kippa, que dans les rues de Bakou. »

Le séjour a été facilité sur le terrain par The European Azerbaijan Society (TEAS), qui s'est chargé de la logistique comme de la planification des visites, amenant le groupe juif de la vieille ville de la capitale Bakou aux peintures rupestres de Gobustan, en passant par le village des Juifs des montagnes, à Guba.

« Je crois que les enfants en ont appris beaucoup sur l'histoire et la culture azerbaïdjanaises », a déclaré Tale Heydarov, le président du TEAS. « L'Azerbaïdjan est devenu un symbole de tolérance religieuse dans la région. Les musulmans, les juifs et les chrétiens cohabitent en paix et en harmonie. »

« Il est important de faire passer le message de la tolérance religieuse », a déclaré Esther Benchetrit, 17 ans. « Je dirai à ma famille et à mes amis de visiter l'Azerbaïdjan, parce que c'est un pays magnifique et les gens sont très charmants. »

Il s'agissait du deuxième séjour de l'Atlanta Jewish Academy en Azerbaïdjan et un programme similaire est en cours d'élaboration pour amener des étudiants azerbaïdjanais aux États-Unis.

« Nous espérons que ce projet donnera des résultats sur le long terme, car les enfants grandissent et créent des possibilités commerciales, politiques, pédagogiques et plus encore, entre les deux pays », a conclu Birnbaum.



Communiqué envoyé le 22 mars 2017 à 11:35 et diffusé par :