Le Lézard
Classé dans : Santé

L'Ordre des optométristes en Commission parlementaire : Garantir l'accès - Les optométristes contribuent aussi à améliorer l'accès à la chirurgie de la cataracte



MONTRÉAL, le 17 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 17 mai /CNW Telbec/ - Pour garantir efficacement l'accès à la chirurgie de la cataracte, le ministère de la Santé et des Services sociaux doit tenir compte du rôle des optométristes. C'est ce que l'Ordre des optométristes du Québec (OOQ) a rappelé à la Commission des affaires sociales aujourd'hui.

L'OOQ a tenu à rappeler aux membres de la Commission que les optométristes sont des professionnels de la santé oculaire dont les compétences leur permettent notamment d'identifier une cataracte chez un patient et de référer au moment opportun ce dernier directement à un ophtalmologiste, afin que l'indication de la chirurgie soit évaluée et que, le cas échéant, les services requis soient offerts.

Tel que le souligne le Dre Lise-Anne Chassé, optométriste et présidente de l'OOQ, "pour vraiment garantir l'accès, il faut modifier les règles de qualification proposées afin que la consultation préalable à la référence à l'ophtalmologiste puisse être faite par l'optométriste, aussi bien que par le médecin généraliste. De cette façon, on maximise les compétences de tous les intervenants liés à la santé oculo-visuelle, en évitant de doubles interventions et donc, des délais et des démarches supplémentaires pour le patient et des coûts inutiles pour le gouvernement".

Enfin, l'OOQ signale qu'il adhère aux objectifs poursuivis par toute mesure visant à garantir l'accessibilité aux services de santé pour l'ensemble des citoyens du Québec, en les assurant du même coup de la volonté des optométristes d'y contribuer à la mesure de leur expertise en matière de santé oculo-visuelle. Par ailleurs, l'OOQ souligne qu'il y aurait lieu de procéder avec prudence à la mise en place des garanties d'accès pour la chirurgie de la cataracte, de façon à éviter un effet indésirable sur l'accessibilité des autres services ophtalmologiques, notamment en ce qui concerne le glaucome. Il appert en effet que les patients que les optométristes dirigent vers les ophtalmologistes pour une condition glaucomateuse font souvent face à de longs délais pour l'obtention d'une consultation. Une trop grande concentration des ressources ophtalmologiques en chirurgie de la cataracte ne pourrait qu'aggraver cette situation.

L'Ordre des optométristes du Québec est un ordre professionnel constitué en vertu du Code des professions, de la Loi sur l'optométrie et des règlements applicables. Il a pour mission d'assurer la protection du public, en garantissant à la population la compétence, le savoir et le professionnalisme des optométristes. Les quelque 1 250 optométristes du Québec ont l'obligation d'être membres de l'Ordre pour exercer.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 nov 2018
Dernières étapes du processus de demande de licence de production du cannabis - La phase II consistant en l'expansion de la capacité va bon train Faits saillants financiers et opérationnels pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2018...

13 nov 2018
DentalEZ Integrated Solutions est fier de présenter True Caries Teeth de Columbia Dentoform, disponible à compter du 19 novembre 2018. Les produits de Columbia Dentoform sont utilisés depuis des générations pour former les étudiants en médecine...

13 nov 2018
L'Université de Moncton, en partenariat avec le gouvernement du Canada, Génome Atlantique, Génome Canada, la Fondation de l'innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) et Organigram Holdings Inc. , a annoncé aujourd'hui la création d'un projet de...

13 nov 2018
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a remis aujourd'hui ses Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de la Yamaska. Lors de la cérémonie, qui a eu lieu au Centre de congrès de...

13 nov 2018
Les personnes nées  avec des TSAF peuvent connaître des incapacités mentales, physiques, comportementales ou d'apprentissage à vie. Au Canada, les TSAF sont les parmi les principales causes de troubles de développement, qui se produisent lorsqu'on...

13 nov 2018
L'innovation de rupture pour une gestion automatisée du diabète de type 1  Diabeloop annonce l'obtention du marquage CE du DBLG1tm, la solution technologique innovante qui améliore le contrôle glycémique et la qualité de vie des patients atteints de...




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 13:00 et diffusé par :