Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Massif de la Petite-Rivière-Saint-François - La CSN apporte son appui au projet du "Territoire le Massif"


BAIE SAINT-PAUL, le 17 mai /CNW/ -- BAIE SAINT-PAUL, le 17 mai /CNW Telbec/ - Face à un projet qui s'appuie sur le respect de l'environnement, un développement durable et la création d'emplois, la CSN apporte son appui au projet du "Territoire le Massif", reconnaissant les retombées économiques qui en résulteront pour les régions de Charlevoix et de la Capitale nationale.

Un atout régional

La présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, souligne l'apport de ce projet pour la région. "La création importante d'emplois est un apport inestimable pour la région de Charlevoix et le promoteur du projet, M. Daniel Gauthier, a l'opportunité de pouvoir compter sur un noyau de 230 salarié-es déjà en place pour assurer le succès de son entreprise. Le projet doit aller de l'avant dans le respect des salarié-es en place et pour le bénéfice de toute la population de la région."

"Le Syndicat des salarié-es du Massif de la Petite-Rivière-Saint-François (CSN), affirme son président Eric Simard, accorde son appui au projet et abordera les enjeux relatifs à la convention collective dans le but de voir ce projet se concrétiser au bénéfice de toutes les parties."

Rencontre souhaitée

"C'est dans cette optique que nous avons sollicité une rencontre avec M. Daniel Gauthier pour le vendredi 19 mai, ce qui permettra aux parties de repartir sur de nouvelles bases", ajoute Jean Lortie, président de la Fédération du commerce de la CSN, qui précise : "Nous sommes prêts à analyser au besoin les aspects de la convention collective susceptibles d'entraver les progrès du projet et nous rappelons que la présente convention vient à échéance le 31 décembre 2007, ce qui permettra de faire le point en tenant compte de l'évolution du projet."

Cependant, selon Jean Lortie, la demande du propriétaire du Massif de la Petite-Rivière-Saint-François, M. Daniel Gauthier, de rouvrir préalablement la convention collective afin de permettre le travail des cadres, d'octroyer des postes sans tenir compte de l'ancienneté et d'élargir la polyvalence des salariés est une anicroche qui empêche présentement le syndicat de travailler de concert avec l'entreprise. "Nous croyons qu'il faut, entre autre chose, mettre l'accent sur la formation et le perfectionnement du personnel en place pour assurer le succès du projet, ce que permet la convention collective en vigueur."

La Fédération du commerce de la CSN regroupe plus de 35 000 membres à travers le Québec et le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN totalise 40 000 membres.

La CSN a franchi le cap historique des 300 000 membres parmi ses syndicats affiliés.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:13
L'entreprise québécoise Décors Véronneau est fière d'annoncer qu'elle a pris l'initiative de réduire son empreinte écologique en plantant un arbre pour chaque plante artificielle vendue! Lors de chaque transaction, 1,40$...

à 07:00
Boralex inc. (« Boralex » ou la « Société ») a conclu le financement de quatre parcs éoliens en construction situés en France pour un total de 106 M? (165 M$ CAN). Il s'agit des parcs éoliens Basse Thiérache Nord (20 MW), Catésis (10 MW), Seuil du...

à 07:00
BDC, la seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs est heureuse d'annoncer un investissement de 8 millions de dollars dans l'entreprise de matériaux de pointe Equispheres établie à Kanata. Cet investissement est effectué dans le cadre...

à 07:00
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, présenteront deux programmes pour réhabiliter des terrains contaminés et pour...

à 06:45
M. Francesco Miele, leader adjoint et porte-parole en matière d'environnement de l'Opposition officielle, et Mme Suzanne Décarie, conseillère de Ville du district de Pointe-aux-Trembles, vous convient à une rencontre de presse au cours de laquelle...

à 06:10
Les premières commandes ont d'ores et déjà été enregistrées sur le marché automobile, en prévision de la mise en place en 2020 de la nouvelle législation européenne sur les rejets de CO2 des véhicules. Ce succès...



Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 10:30 et diffusé par :