Le Lézard
Sujets : Sans buts lucratifs, Femme, Nouvelles d'Asie, Religion, Nouvelles africaines et américaines, Sécurité publique, Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Première Nation

Aider les collectivités à risque à se protéger des crimes motivés par la haine


OTTAWA, le 28 nov. 2016 /CNW/ - Dans le but de réduire l'occurrence des crimes motivés par la haine, Sécurité publique Canada lancera le processus d'appel de propositions pour le Programme renouvelé de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS) le 1er décembre prochain.

Bien que le programme existe depuis plusieurs années, les améliorations annoncées aujourd'hui représentent le renouvellement de notre engagement en vue de rendre le programme plus sensible aux besoins des collectivités à risque d'être victime de crimes motivés par la haine.

Un plus grand éventail de coûts sera maintenant considéré comme admissible, permettant aux collectivités de mettre en oeuvre des mesures de sécurité à l'intérieur et à l'extérieur de leurs installations, et toutes les organisations sans but lucratif liées à une collectivité à risque peuvent présenter une demande, sans se limiter uniquement à celles ayant été victimes. Les changements assurent une communication des décisions de financement aux demandeurs dans les quatre mois suivant la clôture de chaque appel d'offres et comprend un processus de demande plus efficient.

Les organismes intéressés représentant des lieux de culte, des écoles reconnues par une province ou un territoire et des centres communautaires peuvent présenter une demande par l'entremise du site Web de Sécurité publique Canada afin d'obtenir la trousse de demande et les renseignements connexes.

Sécurité publique Canada entreprendra aussi des activités de sensibilisation dans les collectivités admissibles pour veiller à ce que ceux qui ont besoin de ce soutien connaissent le programme et le processus de demande.

Les faits en bref

Citations

« Au cours des dernières semaines, les collectivités canadiennes ont été exposées à des actes de vandalisme haineux et à des méfaits envers des institutions religieuses, ici à Ottawa et ailleurs au Canada. Ensemble, nous sommes solidaires avec les personnes touchées et nous condamnons ces actes lâches. Je suis fier de dire que les projets financés dans le cadre de ce programme permettent aux Canadiens de pratiquer paisiblement leur foi, leur culture et leurs activités. J'encourage les organisations admissibles à soumettre leur proposition afin que nous puissions l'examiner. »

- L'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Liens connexes

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.

 

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada



Communiqué envoyé le 28 novembre 2016 à 10:08 et diffusé par :