Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Expansion d'entreprise

Un nouveau centre de technologie Thomson Reuters à Toronto permettra la création de 1 500 emplois au Canada


Le président-directeur général et le chef des finances seront relocalisés au siège social canadien à Toronto

TORONTO, le 8 octobre 2016 /CNW/ -- Thomson Reuters a annoncé aujourd'hui l'expansion de ses activités au Canada, avec la création d'un nouveau centre de technologie au dans le centre-ville de Toronto, en Ontario. Le Centre de technologie de Toronto devrait créer 400 emplois hautement qualifiés en technologie au Canada au cours des deux prochaines années et jusqu'à 1 500 emplois de croissance à terme.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20130208/MM57185LOGO

« Notre pays abrite un écosystème dynamique à l'émergence des meilleurs professionnels mondiaux en matière de technologie, a déclaré Jim Smith, president-directeur général de Thomson Reuters. Notre nouveau Centre de technologie confirme notre volonté de faire du Canada la principale plaque tournante de l'innovation et de créer des plates-formes et des solutions d'avenir pour nos clients. Nous félicitons les gouvernements fédéral, provincial et municipal du Canada d'avoir fait de la création d'emplois, de l'innovation et de l'économie du savoir leurs priorités et nous nous réjouissons d'apporter notre soutien à ces initiatives. »

Le Centre de technologie de Toronto permettra à Thomson Reuters de réunir dans un même lieu le meilleur talent en technologie afin de stimuler la productivité, accroître la flexibilité et encourager l'innovation inter-entreprises. La région du corridor Toronto-Waterloo est l'une des plus importantes grappes technologiques internationales et offre une grande diversité de talent émergent et experimenté ainsi qu'un solide réservoir de diplômés en dévelopement des universités locales. La proximité de grands comptes stratégiques Thomson Reuters facilitera l'innovation rapide, axée sur le client, en particulier dans le milieu en plein essor de la FinTech de Toronto.

Dans le cadre de l'investissement croissant de Thomson Reuters dans les nouveaux talents et l'innovation au Canada, M. Smith et le chef des finances, Stephane Bello, déménageront leur bureau à Toronto en 2017. Cette présence accrue de l'entreprise à Toronto lui permettra d'imprimer davantage sa marque et de mettre à profit sa présence historique sur le territoire qui en a fait l'une des grandes entreprises internationales du Canada et l'une des plus respectées. D'autres fonctions d'encadrement s'installeront et seront recrutés à Toronto au cours des prochaines années.

« Ce que nous vous annonçons aujourd'hui est un parfait exemple de ce que sont capables de réaliser les secteurs public et privé lorsqu'ils travaillent en partenariat, au profit des travailleurs et des familles canadiennes », a déclaré Justin Trudeau, le Premier ministre canadien

« L'Ontario met en place les conditions nécessaires à l'épanouissement des entreprises et à la création d'emplois pour les citoyens de la province. Nous sommes ravis que Thomson Reuters ait choisi l'Ontario et attendons avec impatience d'autres occasions comme celle-ci, tout en continuant d'investir dans notre main-d'oeuvre hautement qualifiée et à consolider notre économie de l'innovation », a déclaré Kathleen Wynne, Première ministre de l'Ontario.

« De plus en plus d'entreprises, à l'instar de Thomson Reuters, choisissent d'imprimer leur marque à Toronto, en misant sur les nouvelles technologies et sur de nouveaux partenariats. C'est excellent pour les affaires et pour notre économie », a déclaré John Tory, maire de Toronto.

Le Centre de technologie de Toronto s'installera dans un premier temps dans la tour Bremner et sera dédié aux compétences émergentes, telles que l'informatique cognitive, la visualisation des données, l'expérience utilisateur et le développement nuagique. Les premières embauches débuteront dans les prochaines semaines, valoriseront les compétences liées aux projets d'informatique cognitive de l'entreprise ainsi que le  développement de base.

Thomson Reuters compte actuellement 1 200 salariés au Canada. En 2015, la société a créé Thomson Reuters Labs TM - région de Waterloo à Communitech avec l'objectif de stimuler l'innovation par la recherche appliquée et l'expérimentation, en partenariat avec des universités, des étudiants et des entreprises en démarrage (« startups »). En 2015, Thomson Reuters a également commencé à parrainer LegalX Cluster de MaRS Discovery District à Toronto, un des plus grands centres urbains d'innovation au monde, afin de favoriser les innovations au service du secteur juridique. En septembre, Thomson Reuters a annoncé le parrainage d'une chaire de recherche en sciences des données et la mise à disposition de près de 700 postes de travail Thomson Reuters Eikon au sein de l'Université de Waterloo, ainsi que l'ouverture d'un nouveau centre de service client dans ses locaux de la rue Bay. La société maintiendra ses centres de service client dans les places économiques que  sont New York, Londres et Hong Kong, afin de permettre à ses clients de bénéficier des dernières innovations.

Thomson Reuters
Thomson Reuters est la principale source mondiale de nouvelles et d'information pour les marchés professionnels. Nos clients comptent sur nous pour livrer l'intelligence, la technologie et l'expertise dont ils ont besoin pour trouver des réponses fiables. A société opère dans plus de 100 pays depuis plus de 100 ans. Les actions Thomson Reuters sont cotées à Toronto et à la Bourse de New York (symbole: TRI). Pour plus d'informations, visitez le site www.thomsonreuters.com.

NOTE SPÉCIALE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Certaines déclarations contenues dans ce communiqué sont des énoncés prospectifs, y compris les attentes actuelles de la société pour son Centre de technologies de Toronto et son siège social. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur certaines hypothèses et reflètent les attentes actuelles de notre société. En conséquence, les énoncés prospectifs sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent sensiblement des attentes actuelles, y compris les facteurs discutés dans les documents que Thomson Reuters documente ou fournit aux autorités réglementaires canadiennes et à la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Rien ne garantit que les événements décrits dans tout énoncé prospectif se matérialiseront. Sauf requis par la loi applicable, Thomson Reuters décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs.

POUR PLUS DE RENSEIGNMENTS

 

MÉDIA

 

David Crundwell

Vice-président principal, Affaires corporatives

+1 416 649 9904

david.crundwell@tr.com

SOURCE Thomson Reuters


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:33
Seule la moitié de la population mondiale (53 %) pense que l'achat d'aliments sains et durables est une tâche facile, selon une nouvelle étude de recherche menée par GlobeScan, une société de conseil en perspectives et en stratégie, et EAT,...

à 17:35
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

à 17:08
À CBC/Radio-Canada, nous exprimons notre soutien à l'ensemble des journalistes qui subissent du harcèlement en ligne ou d'autres formes d'agression plus graves, en raison même de leur travail....

à 16:55
Novavax et le Serum Institute of India déposent auprès de l'Organisation mondiale de la Santé une demande réglementaire d'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin contre la COVID-19 à base de nanoparticules de protéines recombinantes de Novavax...

à 16:00
La communauté canadienne de l'épilepsie s'est exprimée et le résultat est une liste de 10 priorités en matière de recherche sur l'épilepsie et les crises épileptiques. Cette liste sera annoncée lors de la réunion scientifique du Congrès de la Ligue...

à 15:40
Huawei et des partenaires de l'industrie ont tenu le forum Intelligent World 2030. David Wang, directeur général et président des produits et solutions de technologie de l'information et des communications (TIC) de Huawei, a publié le rapport...



Communiqué envoyé le 8 octobre 2016 à 12:37 et diffusé par :