Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Affaires étrangères, Religion, Politique intérieure

Les organisations religieuses peuvent aider à résoudre les problèmes de migration forcée, selon les experts d'un événement organisé en marge de l'Assemblée Générale des Nations Unies, consacré aux réfugiés et aux migrants


NEW YORK, Le 28 septembre 2016 /PRNewswire/ -- Les organisations religieuses et les chefs religieux doivent être parties prenantes dans les efforts visant à relever les défis de la traite des personnes et de la migration forcée, ont déclaré vendredi à New-York des représentants d'organisations internationales, de gouvernements et de la société civile, lors d'un événement organisé en marge de l'Assemblée Générale et consacré aux réfugiés et aux migrants.

Les intervenants à ce colloque "Témoignage: la lutte contre la traite des êtres humains et la migration forcée» incluaient Jose Manuel Garcia-Margallo, Ministre des Affaires Etrangères de l'Espagne ; Inigo Lambertini, Représentant Permanent adjoint de l'Italie ; Taha F.B. Fares, expert sur les questions de traite des êtres humains et les réseaux de contrebande opérant dans l'Afrique subsaharienne, le Moyen Orient et le bassin méditerranéen ; Amsatou Sow Epse Sidibe, Professeur de Droit et co-fondateur de l'association pour la Promotion du Travail des Femmes en Afrique ; ainsi que le Métropolite Emmanuel Adamakis, exarque du Patriarcat oecuménique de Constantinople et membre du conseil du Centre de Dialogue international basé à Vienne (KAICIID).

Cette consultation a été organisée par le Bureau des Nations Unies sur la Prévention des Génocides et le Devoir de Protéger, au nom du Groupe de travail inter-institutions des Nations Unies sur la Religion et le Développement, le Conseil oecuménique des Eglises (COE) et le Centre de Dialogue international (KAICIID) , en coopération avec les gouvernements de l'Italie et de l'Espagne, l'Institut d'études stratégiques et la démocratie (ISSD) de Malte et le Partenariat pour la Religion et le Développement (PaRD). Les participants ont discuté des politiques en place pour lutter contre la traite humaine et la migration forcée, et du rôle des organisations confessionnelles et du dialogue inter-religieux pour relever ces défis. Etaient également entendus des témoignages émouvants de témoins des pays d'origine, de transition et d'accueil des réfugiés.

Le Métropolite Emmanuel Adamakis a ainsi expliqué comment le peuple grec, avec l'État et l'Église, ont répondu avec une grande générosité à l'arrivée de plus de 1 million de personnes fuyant la guerre et les conflits au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. L'Eglise orthodoxe a eu un rôle très actif durant cette crise. Il a appelé à une plus grande synergie et à la coopération entre les religions et les organisations internationales, proposant que soit mise en place une formation inter-religieuse pour les personnes qui accueillent les migrants. Des exemples de réponses des organisations confessionnelles à l'afflux de réfugiés en Italie ou au travail avec les minorités en Irak ont également été partagés.

"Les chefs religieux connaissent leurs communautés. Ils ont accès aux gens. Ils sont respectés et leurs communautés leur font confiance et ils travaillent déjà pour sauver et améliorer la vie là où c'est le plus nécessaires. Grâce à leur exemple et en suivant leurs recommandations, leurs communautés combattent les préjudices et soutiennent l'intégration et la paix sociale, a déclaré Faiçal Ben Muaammar, Secrétaire Général du Centre de Dialogue international qui milite pour le dialogue interreligieux comme moyen de paix et de réconciliation. Des millions de personnes qui souffrent aujourd'hui peuvent bénéficier de leur motivation, de leur engagement et de leur expérience. Leurs connaissances et leur sagesse sont une force ».

KAICIID était également représenté par son Secrétaire général adjoint pour les relations extérieures, l'Ambassadeur Alvaro Albacete, qui a animé le premier échange ; et par le conseiller principal Professeur Mohammed Abu-Nimer, intervenant dans les derniers échanges, qui a insisté sur le rôle complémentaire des chefs religieux et des organisations confessionnelles avec les décideurs politiques et les défenseurs des droits de l'homme.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
Cascades inc. annonce qu'elle a conclu aujourd'hui la vente de sa participation en actions de 57,6 % dans Reno De Medici S.p.A. (BIT: RM) (« Reno De Medici » ou « Groupe RdM »), annoncée le 5 juillet 2021, à une filiale des fonds gérés par des...

à 10:27
Pendant que de nombreuses provinces, dont le Québec, sont aux prises avec une pénurie de main-d'oeuvre qui met à mal le système de santé et plusieurs secteurs de l'économie, l'Alberta a introduit un projet de loi susceptible de permettre à la...

à 09:36
Placements Mackenzie a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces mensuelles d'octobre 2021 pour ses fonds négociés en bourse (« FNB ») indiqués ci-dessous qui se négocient à la Bourse de Toronto et à la NEO Bourse Aequitas (NEO). Les porteurs...

à 09:30
Equisoft, chef de file mondial des solutions d'affaires numériques dans les secteurs de l'assurance et de la gestion de patrimoine, a annoncé aujourd'hui un partenariat stratégique avec Broadridge Financial Solutions inc. Cette entente s'inscrit dans...

à 09:15
Le 15 octobre 2021, la Cour supérieure a accueilli une demande de l'Autorité des marchés financiers (l'« Autorité ») visant à ce qu'un administrateur provisoire soit nommé à l'égard des sociétés Finance Silvermont inc., Capital Silvermont inc.,...

à 09:00
La Banque CIBC est heureuse d'annoncer que les candidatures pour le Youth Accelerator sont maintenant acceptées. Cette initiative visant à éliminer les obstacles pour la prochaine génération de leaders de la communauté noire en appuyant leurs études...



Communiqué envoyé le 28 septembre 2016 à 11:13 et diffusé par :