Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Transport
Sujet : Plaidoyer (politique)

car2go et Communauto invitent les Montréalais à partager leur amour des VLS avec l'administration Coderre #jaimemonVLS


MONTRÉAL, le 20 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Communauto, le plus grand service d'autopartage au Québec et pionnier en Amérique du Nord et car2go, leader mondial de l'autopartage unissent leur voix pour dénoncer l'hostilité de l'administration Coderre vis-à-vis des entreprises qui exploitent les véhicules en libre-service sur le territoire montréalais.

« Depuis quelques années, nous offrons aux Montréalais une nouvelle solution de mobilité qui répond aux objectifs et aux différents plans de la Ville de réduire le nombre de voitures, les GES, et d'électrifier ses transports. Nous ne comprenons pas pourquoi l'administration Coderre méprise nos efforts et va jusqu'à nuire à cette solution éprouvée de mobilité », déclare M. Benoît Robert, PDG et fondateur de Communauto.

Après plusieurs demandes formulées par car2go et Communauto avant et après l'adoption du règlement sur le stationnement des VLS il y a plusieurs semaines, aucune réponse ne leur a été fournie. Pour les opérateurs de VLS, Montréal envoi un message de mépris envers un service qui est pourtant reconnu par plusieurs villes comme étant d'utilité publique.

Quelques-unes des contraintes imposées aux opérateurs :

Pour démontrer l'absurdité de la situation, les opérateurs signalent qu'à 10 jours de l'échéance de renouvellement des vignettes (30 septembre) pour leurs véhicules, ils n'ont toujours pas obtenus les conditions de leur reconduction. « Nous manquerons de temps pour équiper les 1000 véhicules avant cette échéance », décrient les opérateurs. Plus de 1100 véhicules sont en service à l'heure actuelle, mais pourraient ne pas l'être, faute de vignettes universelles leur donnant accès au territoire montréalais », s'alarment-ils.   

Les opérateurs car2go et Communauto souhaitent que leur service soit traité équitablement. « Aucune autre industrie liée à la mobilité ne se voit imposer de telles contraintes, sans raison. On veut limiter un service qui permet de retirer des voitures individuelles des routes, c'est incompréhensible » dénoncent les opérateurs d'une seule voix.   

« Nous invitons la Ville de Montréal à voir ses politiques en matière de réduction des émissions de GES et aussi, son Plan de transport et sa récente Politique de stationnement. L'autopartage et les véhicules en libre-service y sont reconnus partout comme une solution », rappellent-ils.  

car2go et Communauto invitent leurs abonnés et tous les Montréalais et Montréalaises à signifier au maire de Montréal tout leur amour pour le service de mobilité en utilisant le #jaimemonVLS sur les réseaux sociaux.

 

SOURCE COMMUNAUTO


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») a annoncé aujourd'hui qu'un dividende mensuel de 0,04 $ par action de catégorie A et de catégorie B sera versé le ou après le 18 septembre 2019 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 30 août 2019....

à 07:00
Le ministère des Transports du Québec invite les représentants des médias à une visite du chantier Turcot afin de prendre connaissance de l'avancement des travaux et des ouvertures à venir cet automne. Deux arrêts sur de nouvelles structures seront...

20 aoû 2019
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

20 aoû 2019
Letko, Brosseau & Associés Inc., un gestionnaire de placement indépendant qui exerce le contrôle sur environ 19,3 % des actions émises et en circulation de Transat A.T. Inc. (« Transat » ou la « Société ») et qui est l'actionnaire le plus important...

20 aoû 2019
Le ministère des Transports informe les usagers de la route d'une mise à jour quant aux entraves en lien avec la poursuite des travaux de doublement de la bretelle de sortie no 22 à Carignan, menant de l'autoroute 10 en direction est à l'autoroute...

20 aoû 2019
Les baleines en voie de disparition, notamment les baleines noires de l'Atlantique Nord, devraient pouvoir vivre sans risque dans les eaux canadiennes. C'est pourquoi le gouvernement du Canada a instauré plusieurs mesures visant à réduire les risques...



Communiqué envoyé le 20 septembre 2016 à 11:00 et diffusé par :