Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Expansion d'entreprise

CANARIE investit dans de nouveaux logiciels destinés à la recherche scientifique


Un modèle innovant articulé sur la réutilisation des logiciels et la collaboration interdisciplinaire dynamise les équipes canadiennes de recherche sur la scène mondiale

VICTORIA, BC, le 13 sept. 2016 /CNW/ - CANARIE injectera 2,3 millions de dollars dans cinq projets de recherche canadiens. Les bénéficiaires mettront au point de nouveaux logiciels et outils de recherche pour le répertoire de plus en plus fourni de logiciels scientifiques de l'organisme, qui les met à la disposition des chercheurs du pays touchant des subventions, de manière à multiplier les retombées des recherches soutenues par l'argent des contribuables.

John Aldag, député de Cloverdale-Langley City, en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom de la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan.

CANARIE gère le réseau pancanadien des données de recherche, un élément crucial de l'infrastructure numérique qui sous-tend la recherche, l'éducation et l'innovation au pays. Les cinq projets contribueront à une gestion efficace des données et aux recherches de calibre mondial. Les nouveaux logiciels répondront à des besoins précis dans les domaines des technologies de l'information, des lettres et des sciences humaines, de la biologie animale, de la climatologie et de l'océanographie. Ils seront conçus pour que les équipes de recherche dans d'autres disciplines puissent s'en resservir. Le programme Logiciels de recherche permet aux chercheurs canadiens d'élaborer et de déployer de puissants outils informatiques réutilisables qui facilitent l'exploitation des données indispensables et ainsi accélèrent les travaux scientifiques et en rehaussent les résultats.

Le programme Logiciels de recherche de CANARIE s'appuie sur un modèle de développement d'une efficacité exceptionnelle : pour mettre au point de nouveaux logiciels, les développeurs puisent à même un répertoire en ligne d'outils créés par d'autres chercheurs lors des rondes de financement précédentes de l'organisme.

« Les initiatives comme le programme Logiciels de recherche accentuent la capacité du Canada à entreprendre des recherches et à innover en mettant à la disposition des scientifiques d'aujourd'hui les outils dont ils ont souvent besoin pour tirer parti des jeux volumineux de données », a déclaré Kirsty Duncan, ministre des Sciences. « Je suis heureuse que le gouvernement canadien se soit associé à CANARIE pour procurer aux chercheurs les instruments qui leur sont nécessaires. »

« Grâce à cet investissement, Ocean Networks Canada, de l'Université de Victoria, a pu développer les outils dont on avait besoin pour gérer la formidable masse de données émanant quotidiennement de son réseau d'observatoires océaniques unique au monde », a déclaré John Aldag, député de Cloverdale-Langley City.

 « CANARIE est fier de continuer d'investir dans la création de logiciels avec lesquels les chercheurs du pays parviendront plus vite à la découverte, tout en faisant fructifier au maximum les fonds injectés », a confié Jim Ghadbane, président et chef de direction de CANARIE. « Les logiciels dispensent une aide précieuse aux scientifiques qui s'efforcent de valoriser les données en profitant le plus possible de l'infrastructure numérique de la recherche au Canada. »

Selon Kate Moran, présidente d'Ocean Networks Canada, « CANARIE poursuit ses investissements dans la masse de données qui, non seulement fait du Canada un chef de file mondial dans l'observation de l'océan, mais lui permet aussi de prendre les devants de la scène dans cet océan qu'est Internet auquel ont accès aussi bien les scientifiques que le commun des mortels. »

CANARIE est heureux d'annoncer le financement des projets que voici sur de nouveaux Logiciels de recherche.

En plus d'investir dans ces nouveaux logiciels, CANARIE joue le rôle d'intermédiaire entre les équipes qui mettent au point les logiciels de recherche et les chercheurs en quête de spécialistes en la matière. Grâce à ce processus, les équipes de chercheurs de différents coins du pays, mais aux besoins similaires en matière de logiciels, ont été présentées les unes aux autres. En collaborant et en acceptant de réutiliser les composants d'autres logiciels scientifiques, elles évitent de réinventer la roue et aboutissent plus vite à des résultats.

Pour illustrer les capacités de ce puissant modèle collaboratif, signalons que les cinq nouveaux projets réutiliseront 18 logiciels ayant fait l'objet d'un financement antérieur par CANARIE et ajouteront 14 outils au répertoire de l'organisme. L'ensemble des logiciels est mis gratuitement à la disposition des chercheurs du monde entier sur le site http://science.canarie.ca.

Pour s'assurer que les logiciels répondent aux besoins de la collectivité, CANARIE a sélectionné les projets décrits ci-dessus en s'appuyant sur les recommandations de son Comité consultatif de la recherche, composé de chercheurs éminents dans diverses disciplines, venant d'un peu partout au pays.

À propos de CANARIE

CANARIE conçoit et déploie l'infrastructure numérique des milieux canadiens de la recherche, de l'éducation et de l'innovation, et en pilote l'adoption. Grâce à lui, le Canada demeure à la fine pointe de la recherche et de l'innovation dans le numérique, ce qui garantit la vigueur de son économie numérique.

CANARIE plonge ses racines dans les réseaux de pointe et l'organisme continue de voir à l'évolution du réseau national ultrarapide qui autorise les travaux de recherche très pointus faisant un usage massif des données ainsi que les méga projets en science poursuivis au Canada et ailleurs dans le monde. Des chercheurs, de scientifiques et d'étudiants dans presque de 600 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux ont accès au réseau CANARIE.

CANARIE veille aussi au développement de logiciels de recherche avec lesquels les scientifiques accèdent plus vite et plus facilement aux données expérimentales, à leurs instruments et à leurs homologues. Enfin, CANARIE dispense des services d'infonuagique aux chefs des entreprises de haute technologie du Canada pour les aider à raccourcir le développement de leurs produits et ainsi devancer leurs concurrents sur le marché.

Ensemble, CANARIE et ses douze réseaux provinciaux et territoriaux partenaires forment le Réseau national de recherche et d'éducation (RNRE) du Canada. Grâce à cette puissante infrastructure numérique, les Canadiens disposent d'une connexion nationale et mondiale leur donnant accès aux données, aux outils, aux collègues et aux salles de classe du monde entier qui alimentent l'innovation dans l'économie numérique contemporaine.

Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.

 

SOURCE CANARIE Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:35
Echosens, une entreprise de haute technologie proposant la famille de produits FibroScan, annonce aujourd'hui que le National Institute for Health and Care Excellence (NICE), l'organisme d'évaluation des technologies de la santé du Royaume-Uni, qui...

à 11:45
Sabio Group a annoncé l'acquisition de Coverage Group, l'un des principaux fournisseurs indépendants de solutions en matière d'expérience client et de technologies de communication en France. L'acquisition soutient l'objectif de Sabio de devenir le...

à 10:53
Le Real Madrid a...

à 10:35
Le groupe d'entreprises Brandt est heureux d'annoncer que le 2 juillet 2020, il a fait l'acquisition des actifs de Sokkia Canada, une entreprise établie en Ontario. Grâce à cette acquisition, qui touche directement les marchés de l'Ontario et du...

à 09:30
Flinks annonce aujourd'hui avoir conclu une ronde de financement de série A de 11 millions de dollars destiné à stimuler le développement de sa technologie de connectivité des données ainsi que la numérisation des services financiers....

à 08:00
La cybersécurité des bourses de cryptomonnaies revêt une importance cruciale dans le monde de plus en plus numérique d'aujourd'hui. Ces plateformes sont responsables de grandes quantités de jetons de cryptomonnaie représentant souvent une valeur de...



Communiqué envoyé le 13 septembre 2016 à 15:05 et diffusé par :