Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé, Exploitation minière
Sujet : Expansion d'entreprise

Aérospatiale : plus de 30 millions $ investis et 106 emplois créés - La société AP&C étend ses activités en fabrication additive dans le Grand Montréal


FARNBOROUGH, Royaume-Uni, le 12 juill. 2016 /CNW Telbec/ - AP&C Revêtements et poudres avancées, filiale de la société suédoise Arcam AB, a décidé d'étendre ses activités avec la construction d'une seconde usine dans le Grand Montréal. Spécialisée dans la fabrication de poudres métalliques destinées notamment au secteur de l'aéronautique, la société AP&C, qui compte déjà près de 85 employés à Boisbriand, prévoit investir près de 31 millions de dollars dans une nouvelle usine plus automatisée qui augmentera les capacités existantes et accueillera 106 nouveaux employés d'ici 3 ans, dont plus de la moitié dès 2017.

L'annonce a été faite dans le cadre du Salon international de l'aéronautique de Farnborough, en présence de Mme Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, de M. Magnus René, président et chef de la direction d'Arcam AB, de M. Alain Dupont, président-directeur général d'AP&C et de M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International.

« Le marché de la poudre métallique est en plein essor. La réalisation de ce projet permettra donc à l'entreprise de répondre à la demande croissante de ses clients, tout en l'amenant à se positionner avantageusement sur les marchés mondiaux et à se démarquer de la concurrence. Notre gouvernement est heureux de contribuer à l'expansion au Québec de cette PME dynamique. L'appui à la croissance des PME, qui créent des emplois spécialisés dans le domaine du manufacturier innovant et qui comptent pour une part importante de l'activité économique au sein du secteur, fait d'ailleurs partie des priorités de la Stratégie québécoise de l'aérospatiale 2016-2026 », a souligné la ministre Dominique Anglade.

Une rapide croissance de la demande en fabrication additive
La fabrication additive, plus communément nommée impression 3D, permet de créer, par addition et fusion de couches de poudres métalliques, des pièces complexes comme certaines pièces de moteurs d'avion et implants médicaux.

L'expansion d'AP&C permettra à l'entreprise d'accroître sa capacité de production pour répondre à la demande croissante en poudres spécialisées utilisées dans la fabrication additive, notamment par des acteurs majeurs de l'aéronautique.

« La réussite de notre implantation et l'accompagnement stratégique de Montréal International ont été déterminants pour concrétiser notre projet d'expansion dans la métropole. Cet investissement nous garantit de pouvoir fournir à nos actuels et futurs clients des matériaux de qualité supérieure pour répondre aux normes de fabrication élevées des industries aéronautique et biomédicale. Avec cette nouvelle usine de production de poudre et les progrès technologiques d'atomisation, AP&C augmentera de façon significative sa capacité de production en 2017 et les années suivantes », a déclaré M. Alain Dupont, président d'AP&C.

Le Grand Montréal : une référence mondiale
Dans le cadre de son projet d'expansion, AP&C a bénéficié de l'accompagnement et des conseils de Montréal international et du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation.

« L'expansion d'AP&C est une excellente nouvelle pour le Grand Montréal car la fabrication additive enrichit notre chaine de valeur manufacturière et accroit également notre compétitivité. Pour développer son expertise de pointe, la société pourra compter sur un environnement d'affaires attrayant et sur le bassin de talents stratégiques disponibles dans notre métropole », a déclaré M. Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International.

Le Grand Montréal est une référence mondiale en aérospatiale et figure parmi les grands centres internationaux, avec Seattle et Toulouse. Avec plus de 40 000 emplois et des ventes dépassant 15,5 milliards de dollars, le secteur aérospatial regroupe une concentration d'acteurs de classe mondiale, des maîtres d'oeuvre, des équipementiers de premier ordre et un réseau d'environ 190 PME.

À propos d'AP&C (advancedpowders.com)
Comptant plus de 10 ans d'expérience, AP&C est un chef de file mondial dans la fourniture de poudres métalliques de titane de haute pureté, utilisés pour des applications de métallurgie diverses : fabrication additive (impression en 3D), moulage par injection, pressage isostatique et revêtements. L'entreprise dessert principalement le marché du biomédical et de l'aéronautique. En 2014, elle a été acquise par la société suédoise Arcam AB dont elle était un fournisseur clé depuis ses débuts en 2006.

À propos de Montréal International (montrealinternational.com)
Montréal international (MI) a comme mandats d'attirer dans la région métropolitaine des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques. Créé en 1996, MI est un organisme à but non lucratif, financé par le secteur privé, les gouvernements du Canada et du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal.

 

SOURCE Montréal International


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:07
Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et de la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, a annoncé aujourd'hui un nouveau modèle de gestion et des incitatifs...

à 14:00
Talen Energy Corporation (« Talen ») et sa filiale en propriété exclusive Cumulus Growth Holdings LLC (« Cumulus Growth ») ont annoncé aujourd'hui avoir pris de nouvelles mesures pour financer et réaliser la...

à 13:45
Bit2Me, la société...

à 13:40
Partenaires Ninepoint LP (« Partenaires Ninepoint ») a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2021 pour ses titres de série de FNB. La date de référence des distributions est le 30 septembre 2021 pour le Fonds d'épargne à...

à 13:34
Suivant la clôture de l'étude détaillée du projet de loi no 59 - Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), qui représente plus de 200 000 membres oeuvrant dans des milieux à nette...

à 13:30
Le 16 septembre 2021, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a accepté l'entente de règlement, comprenant des sanctions, conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Scott Andrew...



Communiqué envoyé le 12 juillet 2016 à 07:45 et diffusé par :