Le Lézard
Classé dans : Santé

La FCEI privilégie un accès aux services de santé, en étroite collaboration avec le secteur privé


QUÉBEC, le 16 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 16 mai /CNW Telbec/ - La FCEI s'est dite satisfaite, dans l'ensemble, des orientations contenues dans le document de consultation Garantir l'accès : un défi d'équité, d'efficience et de qualité, actuellement à l'étude à la Commission des affaires sociales. Lors des audiences publiques, monsieur Richard Fahey, vice-président, Québec, de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, a rappelé les conclusions d'un sondage sur la santé réalisé auprès de 15 000 dirigeants de PME canadiennes en 2002. Plusieurs d'entre elles concordent avec les réformes entreprises dans le milieu de la santé depuis quelques années. Elles s'arriment aussi avec les grands axes développés par la politique gouvernementale sur l'accès aux services de santé. Déjà à l'époque, plus de neuf dirigeants d'entreprises sur dix souhaitaient une amélioration de l'efficacité du système de santé et une réduction des coûts. Ceux-ci faisaient également ressortir l'importance de la prévention comme le propose maintenant le gouvernement.

D'autre part, plus de huit dirigeants sur dix se disaient favorables à une participation accrue du secteur privé dans la prestation des services de santé. Les entrepreneurs québécois sont parmi ceux au Canada qui désirent le plus voir la prise en charge des services alimentaires, de blanchisserie et les services d'entretien ménager par le secteur privé afin de réduire les coûts du gouvernement.

Une première étape

"Bien que la FCEI salue l'ouverture du gouvernement du Québec au secteur privé dans la prestation des services de santé, nous croyons que cela ne constitue qu'une première étape." a indiqué monsieur Fahey. Selon lui, la prudence gouvernementale dans ce dossier témoigne du jugement sévère avec laquelle toute association entre l'entreprise privée et les soins de santé est souvent perçue. "Pourtant, un réveil collectif s'impose : les défis importants imposés au système de soins de santé à cause du vieillissement de la population conjuguée à la baisse de la natalité seront nombreux. La question épineuse du financement doit paver la voie à une réflexion rigoureuse, menant à des choix judicieux garantissant la pérennité des soins de santé de qualité. Une hausse d'impôts pour payer les dépenses de soins de santé ne passe tout simplement pas la rampe." a expliqué monsieur Fahey. Par ailleurs, 70 % des répondants au sondage de 2002 étaient d'accord avec l'imposition d'un ticket modérateur pour encourager les Québécois et les Canadiens à utiliser de manière responsable les services de santé sans devoir alourdir encore davantage le fardeau fiscal.

Devant les membres de la commission parlementaire, monsieur Fahey a rendu public le résultat d'une question de sondage datant de novembre 2005. Au Québec, 75 % des dirigeants de PME sondés ont répondu positivement à la possibilité de souscrire une assurance privée pour les services de santé couverts par le régime public, comparativement à 69 % des autres Canadiens. "Pour les dirigeants de PME, la limitation d'une assurance privée à certaines chirurgies, comme le propose le gouvernement du Québec, devra être revue. Après analyse, la liste des chirurgies admises par une assurance privée devrait être bonifiée. Si cela s'avère impossible, il sera nécessaire que tous les tenants et aboutissants soient clairement expliqués pour que les citoyens en comprennent clairement les raisons." a indiqué monsieur Fahey. "Les dirigeants d'entreprises estiment qu'une telle assurance privée, pourrait améliorer le régime des soins de santé en allégeant le fardeau des gouvernements des provinces déjà très lourd, comme c'est le cas au Québec." a conclu monsieur Fahey.

-------------------------------------------------------------------------

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) est

l'association patronale qui défend les petites et moyennes entreprises

d'ici et qui, par ses représentations auprès des gouvernements et des

municipalités, leur permet de prospérer économiquement au bénéfice de

l'ensemble des citoyens et citoyennes du Québec.

Association sans but lucratif dont les membres oeuvrent dans tous les

secteurs d'activité et dans toutes les régions du Québec, la FCEI est non

partisane et son financement provient uniquement de l'adhésion de ses

membres.

-------------------------------------------------------------------------

La FCEI - 35 ans la tête à vos affaires et la voix toujours plus forte!

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 mai 2019
L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé un investissement pouvant atteindre 49 millions de dollars consenti dans le cadre du volet 4 du Fonds stratégique pour l'innovation - concours...

24 mai 2019
Sofina Foods Inc. procède au rappel de lanières de poulet de marque Compliments pour éviter le risque de maladies causées par la bactérie Salmonella. L'Agence de la santé publique du Canada enquête sur une éclosion de maladie chez l'humain et a...

24 mai 2019
Knopp Biosciences LLC, société privée de découverte et de développement de médicaments orientée vers l'offre de traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques présentant un grand besoin...

24 mai 2019
La Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) et les 20 Sociétés Alzheimer du Québec sont heureuses de s'associer à IG Gestion de Patrimoine en tant que commanditaire national en titre pour la deuxième année consécutive de la Marche pour...

24 mai 2019
Hexo Corp (« HEXO ») et Newstrike Brands Ltd. (« Newstrike ») ont le plaisir d'annoncer la conclusion de l'arrangement annoncé auparavant (l'« arrangement ») aux termes duquel HEXO a acquis la totalité des actions ordinaires émises et en...

24 mai 2019
L'offre n'est pas faite et le présent communiqué de presse ne peut être distribué, directement ou indirectement, en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, à Hong Kong, au Japon ou en Nouvelle-Zélande ou dans toute autre juridiction ou l'acceptation...



Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 09:53 et diffusé par :