Le Lézard

Le homard géant rescapé du Super Bowl : Enfin présenté au public!


MONTRÉAL, le 3 avril /CNW Telbec/ - Maintenant sa quarantaine terminée, le homard de 8 kilos sauvé d'une marmite de Boston, est présenté au public du Biodôme de Montréal qui pourra le voir de plus près. Compte tenu de l'engouement sans pareil suscité par l'histoire peu banale de ce géant du fond des mers, l'équipe du Biodôme a décidé d'installer le crustacé dans un bassin peu profond du Saint-Laurent marin où il est facile de l'observer. Il y restera temporairement jusqu'au 20 avril. Par la suite, le homard le plus connu du Québec retrouvera son anonymat auprès de ses congénères dans la baie profonde de cet écosystème qui lui était destinée au départ.

Rappelons que, depuis février dernier, le crustacé a fait les manchettes à maintes occasions, aussi bien au Québec qu'aux Etats-Unis. Dans le cadre du Super Bowl, une dame de Boston avait gagné ce homard géant dans un bar de la Nouvelle-Angleterre. Elle ne pouvait se résoudre à le voir finir ses jours dans son assiette. Dans ses démarches pour sauver la vie de l'animal, elle a appris que le Biodôme cherchait un nouveau pensionnaire de cette taille. Le New England Aquarium de Boston a hébergé le crustacé le temps d'organiser son voyage à Montréal.

Il ira rejoindre la vingtaine de homards qui vivent déjà au Biodôme. Des animateurs du Biodôme seront sur place pour expliquer au public le comportement, les habitudes et la biologie de ce crustacé nocturne qui vit sur les fonds rocheux, parfois très près du rivage ou loin au large.

Le homard est un prédateur opportuniste qui peut aussi jouer un rôle de détritivore pour débarrasser la mer de ses carcasses. Sa pince gauche, généralement plus grosse, lui sert à écraser, alors qu'il utilise la droite pour déchiqueter. Il peut être chassé à son tour, surtout lorsqu'il est jeune et petit, par le loup Atlantique, par les crabes et même les homards plus gros que lui, ainsi que par l'humain. La femelle pond généralement tous les deux ans jusqu'à 40 000 ?ufs par ponte. Elle transporte ses ?ufs sous son abdomen pendant 10 à 11 mois. À l'éclosion, la larve passe par une phase planctonique qui dure trois à six semaines. Le homard peut facilement vivre de 50 à 70 ans.

À propos du Biodôme

Lieu d'éducation, le Biodôme fait partie des Muséums nature de Montréal et accueille plus de 800 000 visiteurs par année. L'éducation, la conservation et la recherche sont au c?ur de ses activités vouées à la protection de la biodiversité et à la promotion des comportements responsables face à l'environnement, des enjeux majeurs pour la survie de notre planète. Le Biodôme est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.

Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 14:36 et diffusé par :