Le Lézard

Le Forum de Toronto sur le tsunami met en lumière les réalisations et jette un regard sur l'avenir


OTTAWA, le 3 avril /CNW Telbec/ - La déclaration suivante a été faite aujourd'hui par le président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), le conseiller de Winnipeg Gord Steeves, à l'occasion du Forum sur l'aide accordée dans la foulée du tsunami organisé par la Ville de Toronto.

"Après le tsunami dévastateur du 26 décembre 2004, des municipalités

canadiennes s'étaient mobilisées sous les auspices de la FCM pour

collaborer avec les gouvernements locaux au Sri Lanka et en Indonésie

dans le but d'aider à répondre aux besoins de leurs collectivités. Les

gouvernements municipaux du Canada ont une expertise dans la prestation

des services essentiels et la FCM était heureuse de coordonner cette

expertise pour aider les gouvernements locaux dans les collectivités

dévastées à rétablir les services.

Des bénévoles de 26 gouvernements municipaux canadiens ont partagé leur

expertise avec des collectivités au Sri Lanka et en Indonésie. Ils ont

aidé à protéger la santé publique grâce à une meilleure collecte des

déchets, à remplacer les livres de bibliothèque endommagés et à mettre en

place des programmes de recyclage et de compostage pour réacheminer les

déchets des sites d'enfouissement inondés par les débris du tsunami. De

plus, 12 municipalités canadiennes ont contribué des fonds en vue

d'appuyer les programmes mis en ?uvre par la FCM dans la foulée du

tsunami, et beaucoup d'autres ont organisé des visites d'étude et des

échanges.

Ces efforts sont appuyés par deux programmes de la FCM - le Programme de

coopération municipale (PCM) Canada/Sri Lanka et le Programme d'aide aux

gouvernements locaux Canada/Aceh (PAGLAC). Ces deux programmes, qui

seront en place jusqu'à mars 2009, sont appuyés par le gouvernement du

Canada, par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement

international, et par les municipalités canadiennes au moyen de dons

monétaires et d'employés municipaux bénévoles.

Les gouvernements locaux au Sri Lanka et en Indonésie ont perdu des gens,

de l'équipement et des ressources dans le tsunami. Pour leur venir en

aide, il fallait un engagement de longue durée et les gouvernements

municipaux du Canada ont pris cet engagement. Je tiens à féliciter la

Ville de Toronto et les autres gouvernements municipaux qui ont participé

à ces programmes. Vous avez montré au reste du monde la compassion pour

laquelle le Canada est reconnu, combinée à une expertise municipale qui

place les villes et les collectivités canadiennes parmi les meilleurs

endroits au monde où vivre.

Même si les objectifs immédiats des projets réalisés dans la foulée du

tsunami seront atteints d'ici mars 2009, ces collectivités continueront

d'avoir besoin d'aide. Nous espérons que le gouvernement du Canada

continuera d'appuyer notre important travail au Sri Lanka et en Indonésie

au-delà des programmes de l'après-tsunami en mars 2009."

Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 13:43 et diffusé par :