Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Dix des meilleurs chercheurs australiens sont récompensés à l'occasion de la Journée de la recherche et des prix Citation 2008 organisés par Thomson Scientific


CANBERRA, Australie, April 3 /PRNewswire/ --

- En 2007, les données de Thomson Scientific indiquent que l'Australie s'est classée dans les dix premiers pays quant à l'influence de ses articles scientifiques

L'influence de l'Australie sur la recherche scientifique internationale a été reconnue aujourd'hui par Thomson Scientific, un fournisseur de premier plan de solutions d'informations sur le marché mondial de la recherche et des entreprises, au cours de la remise des prix Citation à dix des chercheurs les plus éminents travaillant en Australie. En 2007, les données de Thomson Scientific indiquent que l'Australie se classe dans les dix premiers pays quant à l'influence de ses articles scientifiques.

Cette manifestation, qui s'est déroulée au National Press Club de Canberra, fait partie d'une série de Journées de la recherche organisées par Thomson Scientific dans la région Asie-Pacifique. Ces manifestations récompensent l'excellence dans la recherche dans des pays et des régions qui démontrent leur rôle leader au niveau mondial grâce à leurs innovations dans leurs domaines respectifs. Des évènements similaires ont eu lieu précédemment en Chine, en Inde, en Corée du Sud, à Taiwan et au Japon.

Les dix lauréats australiens des prix Citation de Thomson Scientific, travaillant chacun pour des organisations différentes réparties à travers le pays, ont été sélectionnés sur la base d'un processus quantitatif qui identifie le nombre moyen de citations dont bénéficie un article de recherche publié au cours d'une certaine période. Cela reflète l'impact et l'influence d'un article sur un sujet donné et l'importance que lui accordent les recherches ultérieures. Le grand éventail de disciplines couvertes - de l'astronomie et l'astrophysique à l'économie et à la psychiatrie - témoigne du dynamisme de la recherche universitaire en Australie et illustre l'innovation inhérente émanant des chercheurs de ce pays.

Les lauréats des prix Citation 2008 de Thomson Scientific sont :

    
    -- Dr Stuart Batten (Chimie) -- Monash University. Il jouit d'une
       réputation internationale dans le domaine de l'ingénierie du cristal, 
       plus particulièrement en ce qui concerne les polymères de 
       coordination. Il est aussi un expert du phénomène de l'interprétation 
       des réseaux des structures de cristaux et de l'analyse de la topologie 
       des corps solides de réseau.

    -- Professeur Paul Chandler (Education) -- University of Wollongong. Ses
       recherches se concentrent sur le domaine de la cognition et de la
       didactique et sur le développement d'approches innovantes de
       l'apprentissage basées sur une plus grande connaissance de la 
       cognition. Fervent défenseur de l'amélioration des conditions des 
       Aborigènes en matière d'éducation et de santé, il a participé à de 
       nombreuses initiatives éducatives pour la communauté.

    -- Professeur Suzanne Cory (Biochimie et biologie moléculaire) - Walter
       and Eliza Hall Institute of Medical Research. L'une des plus éminentes
       biologistes moléculaires d'Australie qui se concentre sur la 
       régulation de la mort des cellules par la famille Bcl-2, afin de 
       développer des traitements anticancéreux plus efficaces.

    -- Professeur Don Harding (Economie) -- LaTrobe University. Ses
       principaux domaines de recherche sont la macro-économie et 
       l'économétrie avec un accent plus particulier sur le cycle économique. 
       Coauteur d'une méthode d'estimation mensuelle précise et très utilisée 
       de l'inflation australienne.

    -- Professeur Terence Hughes (Biologie marine et en eaux douces) -- James
       Cook University. Ses principaux domaines de recherche sont l'écologie,
       la biologie marine et la dynamique socio-écologique des barrières de
       corail. Directeur du Centre d'excellence du Conseil de la recherche
       australienne (Australian Research Council - ARC) et leader du 
       Programme 5 : résilience des systèmes socio-écologiques liés.

    -- Professeur Anthony Jorm (Psychiatrie) -- Orygen Research Centre et
       University of Melbourne. Ses recherches actuelles portent sur les
       connaissances et les croyances du public au sujet des maladies 
       mentales et particulièrement les interventions pour améliorer 
       l'assistance du public vis à vis des personnes développant des 
       maladies mentales. Il est l'auteur de 12 ouvrages/monographies, de 
       plus 300 articles et de plus de 25 chapitres dans des volumes édités.

    -- Dr William James Peacock (Botanique) -- Commonwealth Scientific and
       Industrial Research Organisation (CSIRO). Nommé chercheur scientifique 
       en chef en Australie en 2006, Jim Peacock est un biologiste 
       moléculaire primé et un chercheur éminent dans le domaine de la 
       biologie moléculaire des plantes et ses applications en agriculture. 
       Il a joué un rôle clé dans l'établissement du coton en tant que 
       première récolte biotechnologique à succès en Australie.

    -- Professeur Brian Schmidt (Astronomie et Astrophysique) - Australian
       National University. Il étudie l'univers par l'intermédiaire de
       l'explosion des étoiles et dirige aussi l'effort de construction du
       télescope SkyMapper à Mount Stromlo, une nouvelle installation qui
       fournira une carte numérique complète du ciel de l'hémisphère sud, des
       ultraviolets aux quasi-longueurs d'onde infrarouges.

    -- Dr Ian Wright (Ecologie) -- Macquarie University. Sa recherche se
       concentre sur la quantification de la façon dont les caractéristiques 
       des plantes varient entre elles et en fonction des facteurs 
       environnementaux, à la fois en Australie et dans le monde entier. Il a 
       participé à la création du réseau ARC-NZ (Australian Research Council 
       - Nouvelle- Zélande) pour le fonctionnement de la végétation, dont 
       l'objectif est de stimuler la recherche à travers des disciplines 
       comme la génomique fonctionnelle, l'écophysiologie, la biologie du 
       changement global et l'histoire de l'évolution.

    -- Professor Zheng-Xiang Li (Géosciences) - Curtin University of
       Technology. Spécialiste de l'étude de la compréhension de l'évolution 
       de la terre au cours des derniers 1000 millions d'années et des 
       processus tectoniques associés. Ses travaux intéressent plus 
       particulièrement l'industrie pétrolière et les études sur 
       l'environnement et le climat, avec un accent plus particulier sur 
       l'ouest du Pacifique.


Au cours de la cérémonie, le professeur Margaret Sheil, PDG de l'Australian Research Council (ARC) a parlé de l'évaluation de la qualité et des résultats de la recherche. Le professeur Stuart Cunningham, président du Council for the Humanities, Arts and Social Sciences (CHASS) et le professeur Ken Baldwin, président de la Federation of Australian Scientific and Technological Societies (FASTS), ont prononcé les discours de réponse.

La cérémonie au National Press Club a aussi été le théâtre d'un discours d'ouverture du professeur Alan Robson AM, président du Group of Eight et vice-chancelier de la University of Western Australia. Le professeur Robson a parlé de la solidité de l'innovation en Australie et de sa contribution à la recherche mondiale. Il a mis l'accent sur l'importance de la recherche fondamentale et l'exploration de nouvelles options pour évaluer la qualité de la recherche. Parmi les autres intervenants citons Mary Van Allen, responsable stratégique, évaluation de la recherche et analyse bibliométrique, Thomson Scientific, qui a évoqué les mesures et la méthodologie employées pour les lauréats australiens.

Commentant les prix Citation, Jeroen Prinsen, directeur des ventes en Australasie de Thomson Scientific, a déclaré : << Nous sommes ravis de pouvoir réunir un tel groupe de talents scientifiques. L'éventail important de domaines honorés aujourd'hui -- de la recherche sur le cancer à la botanique, les récifs de corail et l'inflation - est le signe de la richesse de l'innovation australienne en recherche scientifique. C'est une occasion idéale pour la communauté scientifique australienne de se retrouver et de considérer les problèmes associés à l'évaluation et la mesure de la qualité de la recherche. >>

A propos de Thomson Scientific

Thomson Scientific fournit des solutions d'information qui facilitent le travail des professionnels à chaque étape de la recherche et du développement - de la découverte au développement du produit et à sa distribution, en passant par son analyse. Thomson Scientific est une filiale de The Thomson Corporation (www.thomson.com), un leader mondial en matière de prestation de solutions électroniques essentielles aux sociétés et aux clients professionnels. Depuis son siège social opérationnel à Stamford, dans le Connecticut, Thomson met à la disposition de professionnels dans les domaines du droit, de la fiscalité, de la comptabilité, des services financiers, de la recherche scientifique et des soins de santé des informations à valeur ajoutée, des outils logiciels et des applications. Les solutions d'information de Thomson Scientific sont accessibles sur la page scientific.thomson.com.

Remarque à l'intention des rédacteurs :

Méthodologie de la sélection des candidats pour la journée australienne de la recherche

Cette exploration de la recherche australienne a commencé par une revue des domaines qui sont dominants dans les publications de documents scientifiques des institutions australiennes. L'étape suivante a consisté à prendre en compte les individus apportant leur contribution dans ces domaines. Tous les auteurs affiliés en Australie, avec des articles publiés entre 1997 et 2007 dans des publications indexées par Thomson Scientific, ont été passés en revue. Des statistiques telles que le nombre total de publications et de citations ainsi que le nombre moyen de mentions par articles ont été réunies par domaine et par individu. Les mesures des citations moyennes par papier et le nombre total de citations ont été sélectionnées en guise de seuils. Les chercheurs choisis possédaient le taux moyen de citations le plus élevé par article dans leur domaine par rapport à un seuil de citations par domaine. Etant donné que l'activité peut varier considérablement entre les domaines, des ajustements ont été effectués en ce qui concerne les seuils dans chaque domaine afin de supprimer les fausses indications et de se concentrer sur les chercheurs présentant des contributions à long terme substantielles.

    
    Site Internet : http://www.scientific.thomson.com
                    http://www.thomson.com

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:15
Les véhicules électriques et à carburants alternatifs jouent un rôle important dans la transition du Canada vers un avenir sobre en carbone. Comme les conducteurs canadiens font des choix plus verts qu'auparavant, notre gouvernement multiplie les...

à 13:30
Honda Canada Inc. est heureux d'annoncer un partenariat avec Toyota Canada et Transition énergétique Québec, pour un investissement dans le projet d'infrastructure d'hydrogène de la rive Sud de Montréal, qui sera complété à la fin de 2019....

à 13:19
Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a détaillé les raisons de son désaccord avec l'actuel projet Royalmount le 16 janvier en audience publique devant la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation. Ce projet consiste en...

à 12:45
Le déploiement de l'hydrogène gagne du terrain au Québec. Toyota Canada inc. (TCI) et Honda Canada inc., ainsi que des partenaires du secteur de l'hydrogène, ont présenté une mise à jour de la progression des infrastructures de ravitaillement...

à 09:56
LONGi Solar annonce avoir établi un nouveau record mondial de rendement de conversion monocristalline silicium PERC qui surpasse 24 pour cent pour la première fois en utilisant des dimensions de plaquettes commerciales (M2), selon des tests menés par...

à 09:43
LONGi Solar a annoncé avoir atteint un nouveau record mondial en efficacité de conversion du PERC en silicium monocristallin en utilisant des dimensions de plaques (M2) commerciales. Celui-ci a été supérieur à 24 % pour la première fois, selon la...



Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 13:20 et diffusé par :