Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière

Les collectivités inuites reçoivent 32,6 millions de dollars en participation aux bénéfices de la mine raglan de Xstrata Nickel


QUAQTAQ, NUNAVIK, QUEBEC--(Marketwire - 3 avril 2008) - Xstrata Nickel a le plaisir d'annoncer qu'elle a remis à la Société Makivik un chèque de 32,6 millions de dollars canadiens, représentant la part des communautés inuites locales aux bénéfices générés en 2007 par l'exploitation de la mine de nickel Raglan, située sur le territoire du Nunavik dans le Nord du Québec.

Cette participation annuelle aux bénéfices fait partie de l'entente Raglan, une entente globale qui a été signée le 28 février 1995 avec Makivik et les collectivités inuites locales. L'entente vient appuyer des relations harmonieuses et crée des occasions d'affaires entre Xstrata Nickel, les populations locales et leurs représentants dans divers domaines tels que la formation, l'embauche d'entreprises locales et la gestion de l'environnement.

"La participation aux bénéfices de cette année sera de nouveau utilisée à bon escient en vue d'instaurer des possibilités de développement économique et de formation qui contribueront au bien-être des collectivités inuites", a déclaré Pita Aatami, président de la Société Makivik.

"L'entente Raglan traite de divers aspects, y compris la préférence donnée à l'embauche d'employés ou d'entreprises inuits qualifiés de la région immédiate, les mesures de protection de l'environnement et d'atténuation des impacts, d'approvisionnement et de partage des profits. Jusqu'à maintenant, Xstrata Nickel a remis 58,6 millions de dollars canadiens à la collectivité. Nous sommes fiers de notre solide relation avec les collectivités locales et demeurons engagés à favoriser l'implication efficace avec toutes les parties intéressées, a souligné Ian Pearce, chef de la direction de Xstrata Nickel."

Le camp minier Raglan de Xstrata Nickel a été construit au coût de 600 millions de dollars canadiens et a amorcé sa production en 1997. En 2007, les investissements en capital de l'entreprise ont compris une affectation de 48 millions de dollars canadiens à la rénovation des installations portuaires et une autre de 50 millions de dollars canadiens à l'agrandissement des édifices résidentiels. Les résultats d'exploration ont confirmé que la Zone 5-8 était la plus vaste zone minéralisée de l'histoire de Raglan, ajoutant quelque 4,5 millions de tonnes de ressources présumées en 2007.

Raglan comprend trois mines souterraines et une mine à ciel ouvert de nickel ainsi qu'un concentrateur. Elle compte environ 620 personnes à son emploi dont 250 sous-traitants. Le site minier est relié, par des routes praticables en tout temps, à une piste d'atterrissage située à Donaldson ainsi qu'aux installations de chargement des navires à la baie Déception. Le minerai de la mine est concassé, broyé, puis transformé en concentré de nickel-cuivre au concentrateur de Raglan, dont la capacité atteint 3 600 tonnes par jour. La capacité de production de nickel du concentrateur est estimée à 24 000 tonnes de concentré par année.

Xstrata Nickel

Xstrata Nickel, dont le siège social est établi à Toronto, au Canada, est l'une des unités commerciales de métaux de base appartenant au groupe Xstrata. Les exploitations minières de Xstrata Nickel comprennent cinq mines et installations de traitement en Ontario et au Québec, au Canada; une mine de ferronickel et des installations de traitement à Bonao, en République dominicaine, une mine à forte teneur de sulfure et des installations de traitement en Australie de l'Ouest; de même qu'une affinerie à Kristiansand, en Norvège. Xstrata Nickel détient un important portefeuille de projets de croissance, y compris Koniambo en Nouvelle-Calédonie, Nickel Rim South au Canada, Kabanga en Tanzanie, Araguaia au Brésil et Sinclair en Australie. Xstrata Nickel est le quatrième producteur de nickel en importance au monde, et sa production annuelle s'élève à plus de 116 000 tonnes de nickel affiné.

Xstrata

Xstrata est un important groupe minier diversifié d'envergure mondiale dont les actions sont inscrites à la Bourse de Londres et à la Bourse suisse. Xstrata, qui a son siège social à Zug, en Suisse, occupe une position substantielle dans sept grands marchés de produits de base internationaux : le cuivre, le charbon cokéfiable, le charbon thermique, le ferrochrome, le nickel, le vanadium et le zinc. La société est aussi présente dans les secteurs des métaux du groupe du platine, de l'or, du cobalt, du plomb et de l'argent, et détient des installations de recyclage aussi qu'un nombre de technologies mondiales dont plusieurs sont des chefs de file de l'industrie. Les exploitations et les projets du groupe sont répartis dans 18 pays : l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, la République dominicaine, l'Allemagne, la Nouvelle-Calédonie, la Norvège, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, l'Afrique du Sud, l'Espagne, la Tanzanie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Xstrata compte environ 56 000 personnes à son emploi, y compris les sous-traitants.

Société Makivik

La Société Makivik est une entreprise vouée au développement économique qui appartient à la collectivité inuite. Créée lors de la signature de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ) en 1975, la Société Makivik a pour mandat de représenter les 9 800 Inuits du Nunavik auprès des instances politiques et d'administrer les fonds alloués aux Inuits en vertu de la Convention (90 millions de dollars sur une période de 20 ans). La Société Makivik possède plusieurs filiales telles que Air Inuit, First Air, Nunavik Arctic Foods, Nunavik Creations, Halutik Fuels, Cruise North, en plus de détenir, avec les entreprises inuites régionales, Pan Arctic Inuit Logistics (PAIL) et Cruise North Expeditions.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:12
RIDEAU, TUEJ et l'ADST se réjouissent aujourd'hui des investissements supplémentaires consentis par le gouvernement du Québec pour soutenir un accès égalitaire à la sortie scolaire en milieu culturel. En effet, le budget 2019-2020 rencontrera d'ici...

à 18:12
Le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) accueille favorablement l'annonce du gouvernement du Québec d'un important réinvestissement de 730 M$ sur cinq ans afin de « mieux intégrer les personnes immigrantes pour soutenir la croissance économique...

à 18:10
Dans le cadre du budget du Québec présenté aujourd'hui, Restaurants Canada félicite le gouvernement pour trois mesures phares mises en place afin de soulager la pénurie de main-d'oeuvre qui fait mal aux petites et moyennes entreprises. Il s'agit de...

à 18:10
L'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) accueille positivement la hausse des investissements en matière d'infrastructure présentée dans le premier budget Girard. L'ACRGTQ voit d'un bon oeil l'augmentation des...

à 18:08
L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) se réjouit de l'accroissement de l'investissement de 801 M$ attribué à de nouvelles ressources à la santé et aux services sociaux pour tous, surtout à l'intention des populations plus...

à 18:07
Le Collectif pour un Québec sans pauvreté déplore, à la lecture du Budget du Québec 2019-2020, que la lutte contre la pauvreté ne fasse pas partie des priorités du gouvernement Legault, alors que celui-ci nage dans les surplus budgétaires. Le groupe...



Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 12:30 et diffusé par :