Le Lézard

L'A.R.E.Q. bien engagée dans le renouvellement de ses orientations triennales 2008-2011


VICTORIAVILLE, QC, le 3 avril /CNW Telbec/ - Dans le cadre du Conseil provincial de l'Association des retraitées et retraités de l'enseignement du Québec (A.R.E.Q.), tenu à Victoriaville, plus de 100 délégués provenant de l'ensemble du Québec ont adopté une série de recommandations en vue de l'adoption des orientations de l'Association pour le triennat 2008-2011. Ces orientations seront soumises aux membres pour discussion au cours des prochaines semaines, puis adoptées en juin lors du 42e Congrès de l'A.R.E.Q.

Orientations pour le triennat 2008-2011

---------------------------------------

Ainsi, une cinquantaine d'orientations ont fait l'objet de recommandations des présidentes et présidents des 10 régions et des 93 secteurs de l'A.R.E.Q. Elles concernent la protection du pouvoir d'achat des personnes retraitées, la santé et le bien-être des personnes aînées, la vie associative, l'environnement, la condition des femmes, la condition des hommes et la place des personnes aînées dans la société. Parmi ces orientations, on retrouve entre autres :

    <<
    - reconduire l'indexation des rentes de retraite comme priorité;
    - réclamer la mise en place d'un guichet unique pour l'accès aux soins à
      domicile;
    - exiger plus de ressources pour l'accessibilité aux soins de première
      ligne et au logement;
    - exiger plus de mesures pour soutenir les personnes proches aidantes;
    - réclamer une approche plus attentive et adaptée à l'égard des personnes
      aînées dans les centres de soins et d'hébergement;
    - faire la promotion du développement durable, de la protection de
      l'environnement et de la consommation responsable, et inviter les
      membres de l'A.R.E.Q. à s'engager au sein d'organismes régionaux en
      environnement;
    - encourager les femmes à investir les lieux de pouvoirs;
    - mener des actions en appui aux femmes immigrantes;
    - poursuivre la mise en ?uvre de comités régionaux et sectoriels de
la
      condition des hommes à l'A.R.E.Q.;
    - s'engager dans des projets concrets de solidarité internationale;
    - collaborer, avec des organismes de bienfaisance, à la lutte contre la
      pauvreté;
    - combattre les mythes et préjugés à l'égard des personnes aînées;
    - informer et sensibiliser les personnes aînées sur les moyens de
      prévenir des situations d'abus et de violence;
    - ouvrir un débat sur le droit de mourir en toute dignité.
    >>


"Ces préoccupations et ces orientations sont bien ancrées dans la réalité des gens et visent, par différents moyens, non seulement à améliorer le sort des personnes aînées, mais aussi à contribuer activement à la société québécoise. Que ce soit par leur apport économique ou encore par leur engagement social et bénévole, les personnes aînées sont une force pour la société", a souligné la présidente de l'A.R.E.Q., Mariette Gélinas.

Échanges sur le financement de la santé

---------------------------------------

Par ailleurs, dans le cadre de ce Conseil provincial, les personnes déléguées ont échangé à propos du financement du système de santé québécois. Elles ont eu droit à des présentations de M. François Béland, professeur en administration de la santé à l'Université de Montréal, et de Mme Hélène Lebrun, conseillère au dossier de la santé à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Ces présentations ont permis de rappeler, encore une fois, que les personnes aînées ne sont pas les premières responsables des difficultés qu'éprouve le système de santé québécois. Lors des échanges, il a également été question des suites du Rapport Castonguay, dont le gouvernement a globalement rejeté les recommandations mais qu'il s'emploie déjà à mettre en ?uvre graduellement et à la pièce. À terme, cette approche risque de menacer la pérennité du financement public et l'accès au système de santé.

Appui à l'enseignante Ariane Gagnon

-----------------------------------

Enfin, les membres du Conseil provincial ont officiellement accordé leur appui moral à Madame Ariane Gagnon, enseignante à l'école primaire St-Paul de Shawinigan. Celle-ci est engagée dans une épreuve judiciaire afin d'obtenir réparation face au préjudice qu'elle a subi, depuis plus d'un an, en raison de reportages et de commentaires médiatiques très durs entourant l'utilisation d'une aire de retrait pour un élève de sa classe. La résolution a été adoptée à l'initiative de la présidente du secteur de la Mauricie (Shawinigan) de l'A.R.E.Q., Madame Lucie Tremblay.

Profil de l'A.R.E.Q.

Fondée en 1961, l'A.R.E.Q. est la plus importante association québécoise de personnes retraitées du secteur public. Elle regroupe plus de 51 000 membres provenant des milieux de l'éducation, du loisir, de la culture, des communications, de la santé et des services sociaux, des services de garde ainsi que de la fonction publique. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 11:49 et diffusé par :