Le Lézard

Le gouvernement du Canada accorde 1 134 000 dollars au Laboratoire de recherche Télébec en communications souterraines


VAL-D'OR, QC, le 3 avril /CNW Telbec/ - Monsieur Jacques Gourde, député de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière à la Chambre des communes et secrétaire parlementaire de l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, au nom de ce dernier et au nom de l'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG), a annoncé aujourd'hui le versement de contributions non remboursables, qui s'élèvent au total à 1 134 000 dollars, à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue pour son Laboratoire de recherche Télébec en communications souterraines.

L'aide financière du gouvernement du Canada provient de deux sources. L'apport du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (700 000 dollars) permettra de financer des activités de recherche sur l'accès sans fil à très large bande.

"Nous sommes fiers d'appuyer ce projet qui cadre bien avec la vision et les priorités de la stratégie des sciences et de la technologie du gouvernement du Canada, lancée par le premier ministre Harper en mai dernier et dont l'importance a été réitérée dans le budget de 2008, a affirmé monsieur Gourde. Les réalisations de Nahi Kandil, directeur scientifique du Laboratoire, et de son équipe témoignent de l'excellence du milieu canadien de la recherche ainsi que de l'enthousiasme et de l'ingéniosité de ce scientifique."

Pour sa part, Développement économique Canada (434 000 dollars) soutient des activités de transfert technologique qui visent à valoriser les résultats de la recherche.

"Ce projet de transfert technologique permettra d'offrir de nouveaux produits et services miniers et se traduira, dans certains cas, par l'émergence de nouvelles PME. Le progrès réalisé par l'UQAT dans le domaine de la communication en milieux confinés ajoute à la réputation de l'Abitibi-Témiscamingue comme pôle d'excellence de l'industrie minière canadienne", a déclaré monsieur Gourde.

Le laboratoire de recherche Télébec en communications souterraines (LRTCS) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue a pour objectif de concevoir des programmes de recherche liés aux télécommunications sans fil dans les mines souterraines. Il utilise les installations de la mine-laboratoire de CANMET à Val-d'Or.

Le CRSNG est un organisme fédéral dont la mission est d'aider à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. L'organisme appuie quelque 25 000 étudiants universitaires et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 11 000 professeurs d'université chaque année et favorise l'innovation en incitant plus de 1 400 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche universitaires et à y participer.

Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 11:00 et diffusé par :