Le Lézard
Classé dans : Santé

Une étude internationale menée par le Canada démontre l'efficacité équivalente de deux médicaments sur la réduction des risques d'incidents cardio-vasculaires, dont le décès, mais revèle que l'un des médicaments, le plus récent, est mieux toléré et engendre moins d'effets secondaires


Résultats de la plus récente étude du genre, réalisée auprès de plus de

25 000 patients, publiés dans le New England Journal of Medicine(1)

MONTRÉAL, le 2 avril /CNW/ - Les résultats de l'étude novatrice ONTARGET (ONgoing Telmisartan Alone and in combination with Ramipril Global Endpoint Trial ou Essai continu mondial de résultats portant sur le telmisartan seul ou en polythérapie avec le ramipril) démontrent que MICARDIS (telmisartan - dose unique de 80 mg par jour), un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (ARA), est aussi efficace que le médicament présentement privilégié, le ramipril (un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA)), pour ce qui est de réduire les risques de mortalité cardio-vasculaire, de crises cardiaques, d'accidents cérébrovasculaires et d'hospitalisation due à une insuffisance cardiaque congestive chez les patients à risques élevés.(1)

Lors d'études précédentes, il a été démontré que le ramipril, le traitement de choix actuel, réduisait de 20 % les incidents cardio-vasculaires comme les crises cardiaques et les accidents cérébrovasculaires.(2)

ONTARGET révèle que tout en apportant les mêmes bénéfices que le ramipril (10 mg), MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) offre une meilleure tolérabilité des effets secondaires que l'inhibiteur de l'ECA du ramipril et est associé à une meilleure conformité thérapeutique.(1) En plus de l'efficacité, la tolérabilité et la conformité sont également des facteurs importants à considérer puisqu'ils sont essentiels lors des traitements à long terme afin de prévenir les incidents cardio-vasculaires sérieux. En fait, les études démontrent qu'entre 10 % et 39 % des patients ne tolèrent pas les inhibiteurs de l'ECA.(3),(4),(5)

"L'étude ONTARGET révèle que le telmisartan est un traitement bien toléré des patients à risques élevés de développer des maladies cardio-vasculaires et est aussi efficace que le ramipril dans la prévention des crises cardiaques, des accidents cérébrovasculaires, des hospitalisations pour insuffisance cardiaque et de la mortalité", affirme le Dr Salim Yusuf, chercheur principal du programme d'étude ONTARGET et directeur du Population Health Research Institute de l'Université de McMaster à Hamilton au Canada. "Les résultats de l'étude ONTARGET ont des répercussions importantes dans la manière de traiter les patients atteints d'une maladie cardio-vasculaire. Nous disposons maintenant d'une solution alternative efficace et mieux tolérée par les patients à risques élevés."

MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) est présentement le seul ARA éprouvé comme offrant des bénéfices de protection cardiaque et vasculaire importants au-delà d'une réduction de la pression artérielle chez cette population à risques élevés.(1)* Jusqu'à maintenant, seul l'inhibiteur ECA ramipril présentait ces effets de protection.(2)

"Les résultats de cette étude intéresseront tous les gens souffrant de maladies cardiovasculaires ou du diabète ciblant les organes, ainsi que les médecins qui traitent ces affections", a indiqué le Dr Gilles Dagenais, cardiologue à l'Institut de recherche clinique sur les maladies pulmonaires et cardiaques de l'Université Laval, à Québec, et un des coordonnateurs canadiens de l'étude nationale ONTARGET. "S'il est possible d'avoir accès à un médicament qui permet d'éviter les défaillances cardiovasculaires graves et qui génère moins d'effets secondaires et une meilleure adaptabilité que ce qui est actuellement offert sur le marché, ce médicament aura également d'importantes répercussions sur la qualité de vie des patients."

Selon le Dr Peter Lin, médecin généraliste de la région de Toronto, "la plupart des patients cessent de prendre leurs médicaments en raison des effets secondaires et donc ne profitent pas d'une protection cardio-vasculaire. Cette étude démontre que le médicament le plus récent entraîne moins d'effets secondaires tout en protégeant le patient d'une crise cardiaque, d'un accident cérébrovasculaire et de la mort. Plus de patients qui prennent leurs médicaments signifie plus de patients qui seront protégés."

À propos d'ONTARGET

ONTARGET, menée par l'Université McMaster à Hamilton en Ontario, est la plus vaste étude ARA jamais réalisée avec plus de 25 620 patients participants provenant de 40 pays (au Canada ce sont plus de 2500 patients qui ont été impliqués, dont près de 600 au Québec). Il s'agit d'une étude clinique aléatoire, à double anonymat, auprès de patients ayant une pression artérielle normale ou contrôlée, à risques élevés de développer des maladies cardio-vasculaires, sur une période d'observation s'étalant jusqu'à 6 ans.

Les résultats annoncés aux rencontres scientifiques annuelles de l'American College of Cardiology, lors de la séance portant sur les dernières études cliniques, et publiés simultanément dans le New England Journal of Medicine démontrent que les incidents cardio-vasculaires tels que les décès, l'infarctus du myocarde, l'accident cérébrovasculaire et l'hospitalisation due à une insuffisance cardiaque, sont survenus chez 16,66 % des patients recevant MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) contre 16,46 % des patients prenant le ramipril.(1) Le risque relatif (ratio de la probabilité de l'occurrence d'un incident dans le groupe MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) contre le groupe ramipril) était de 1,01 avec 95 % IC de 0,94 -1,09.

Bien que les patients avec une intolérance aux inhibiteurs ECA aient été exclus de l'essai, 359 patients dans le groupe de traitement au ramipril ont cessé leur traitement parce qu'ils toussaient, contre seulement 93 patients dans le groupe de traitement au MICARDIS. Vingt-cinq patients ont cessé leur traitement dans le groupe ramipril en raison d'?dème angioneurotique, contre seulement 10 dans le groupe de traitement au MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour).(1)

ONTARGET a également étudié l'intérêt de combiner MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) avec le ramipril, de façon à répondre à une question importante de la communauté clinique à savoir si le fait de combiner un inhibiteur ECA et un ARA, i.e. le double blocage du système rénine-angiotensine (SRA), offrirait davantage de protection qu'un seul bloqueur. Les résultats ont indiqué qu'il n'y a aucun avantage additionnel en matière de protection pour la majorité des patients lorsque le ramipril et MICARDIS (dose unique de 80 mg par jour) sont combinés.

*Veuillez noter que MICARDIS n'est prescrit au Canada que pour les patients souffrant de pression artérielle légère à modérée. En présentant les résultats scientifiques de l'étude ONTARGET, Boehringer Ingelheim ne recommande pas l'utilisation du MICARDIS pour les patients qui ne répondent pas aux critères de l'information posologique.

Prendre en compte le fardeau le plus important en matière de soins de

santé au monde

Les maladies cardio-vasculaires (MCV) représentent l'une des premières causes de décès partout à travers le monde, étant responsable de plus de 17,5 millions de décès par année.(6) Plus de sept millions de personnes succombent à une crise cardiaque et 5,7 millions de personnes à un accident cérébrovasculaire chaque année.(6) On estime que les décès attribuables à la MCV pourraient atteindre les 25 millions d'ici 2020.(7) Aussi, les maladies cardio-vasculaires sont présentement l'une des premières causes d'invalidité et on estime qu'elles occuperont le premier rang mondial d'ici 2020.(7) Un accident cérébrovasculaire sérieux est considéré, par plus de la moitié des personnes à risque, comme étant pire encore que la mort.(8)

À propos de Boehringer Ingelheim

Le groupe de sociétés Boehringer Ingelheim se classe parmi les 20 plus importantes sociétés pharmaceutiques au monde. Avec son siège social situé à Ingelheim, en Allemagne, le groupe qui emploie 38 400 personnes est actif partout à travers le monde grâce à ses 137 sociétés affiliées dans 47 pays. Depuis sa fondation en 1885, l'entreprise familiale se consacre à la recherche, au développement, à la fabrication et à la commercialisation de produits novateurs de grande valeur thérapeutique tant pour la médecine humaine que vétérinaire. Pour plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.boehringer-ingelheim.com

Liens utiles :

www.news-ontarget.com

www.ontarget-telmisartan.com

www.micardis.com

    <<
    Références

    (1) THE ONTARGET INVESTIGATORS. Telmisartan, ramipril, or both in
        patients at high risk for vascular events, N Eng J Med., Publié en
        ligne le 31 mars 2008.
    (2) THE HEART OUTCOMES PREVENTION EVALUATION STUDY INVESTIGATORS. Effects
        of an angiotensin-converting-enzyme inhibitor, ramipril, on
        cardiovascular events in high-risk patients, N Engl J Med 2000;
        342:145-53.
    (3) ISRAILI, Z.H., Hall WD. Cough and angioedema associated with
        angiotensin-coverting enzyme inhibitor therapy. A review of the
        literature and pathophysiology, Ann Intern Med 1992 1; 117(3):234-42.
    (4) MATCHAR, D.B., et al. Systematic Review: Comparative Effectiveness of
        Angiotensin-Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin II Receptor
        Blockers for Treating Essential Hypertension, Ann Intern
        Med 2008;148:16-29.
    (5) MACAULAY, T.E., DUNN S.P. Cross-reactivity of ACE-inhibitor-induced
        angioedema with ARBs, US Pharmacist 2007;32 (2).
    (6) WORLD HEALTH ORGANIZATION. Fact Sheet 317: Cardiovascular Diseases,
        février 2007.
        http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs317/en/index.html
        (Consulté en mars 2008)
    (7) MURRAY, C.J.L., LOPEZ A.D. eds. The Global Burden of Disease: A
        Comprehensive Assessment of Mortality and Disability from Diseases,
        Injuries, and Risk Factors in 1990 and Projected to 2020, Cambridge;
        Harvard University Press 2001.
    (8) Primary Prevention of Ischemic Stroke. A Guideline From the American
        Heart Association/American Stroke Association Stroke Council,
        Stroke 2006; 37:1583-1633.
    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 mai 2019
Ralph's Bakery procède au rappel de produits de pain de marque Ralph's parce que ces produits contiennent du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer les produits visés décrits...

17 mai 2019
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 14 mai 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée par...

17 mai 2019
La violence fondée sur le sexe touche de façon disproportionnée les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles ou bispirituelles (LGBTA2). Selon les données autodéclarées, les personnes qui s'identifient comme lesbiennes,...

17 mai 2019
Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) a pris acte de l'adoption par le conseil d'administration de la CNESST d'un taux moyen de 1,85 $ pour l'année 2020, ce qui constitue une hausse de 0,06 $ par rapport à 2019 et le plus haut taux depuis 2015. «...

17 mai 2019
Le conseil d'administration de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a approuvé aujourd'hui le taux moyen de cotisation pour l'année 2020 du Fonds de la santé et de la sécurité du travail (FSST). Il...

17 mai 2019
Santé Canada avise la population canadienne que les produits suivants pourraient poser des graves risques à la santé. Pour plus de renseignements, y compris ce que les Canadiens peuvent faire, visitez l'avis de sécurité en ligne....



Communiqué envoyé le 3 avril 2008 à 10:30 et diffusé par :