Le Lézard

6e hausse libérale de tarifs d'Hydro-Québec - UNE TAXE DÉGUISÉE QUI AFFECTE LES FAMILLES


QUÉBEC, le 2 avril /CNW Telbec/ - Le député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d'énergie, Sylvain Gaudreault, reproche au gouvernement Charest son acharnement à taxer les familles et tous les abonnés d'Hydro-Québec.

Hier, les Québécois ont subi une 6e hausse libérale de tarifs d'Hydro-Québec, faisant ainsi grimper la facture électrique de 16,7 % depuis quatre ans.

Or, comme si ce n'était pas assez, le gouvernement libéral de Jean Charest ajoute une pression financière sur Hydro-Québec pour que la société d'État s'endette davantage et verse plus de dividendes au gouvernement. "Pour boucler son budget, le gouvernement pige davantage dans les bénéfices d'Hydro-Québec. À son tour, Hydro va se tourner où? Dans la poche des abonnés, mais le gouvernement Charest refuse de dire combien. Les familles, pour bien préparer leur budget, doivent savoir ce qui les attend. Nous le répétons : il faut une prévisibilité dans les tarifs", a indiqué Sylvain Gaudreault.

De son côté, le député de Gouin et porte-parole du Parti Québécois en matière de lutte à la pauvreté et de logement social, Nicolas Girard, s'est indigné du fait que l'augmentation des tarifs observée depuis quatre ans dépasse largement le taux d'inflation.

"Ce n'est rien d'autre qu'une taxe déguisée qui touche tout le monde, mais qui affecte davantage les familles à faible revenu. Or, un gouvernement qui a un peu de compassion devrait mettre en place des mesures concrètes pour venir en aide aux plus démunis qui font face à cette 6e hausse libérale d'Hydro-Québec. Encore une fois, ce gouvernement préfère laisser les plus démunis à leur triste sort en leur demandant d'ouvrir leur rideau pour économiser l'énergie. C'est franchement pathétique", a déclaré Nicolas Girard.





Communiqué envoyé le 2 avril 2008 à 17:29 et diffusé par :