Le Lézard

Les gouvernements assurent la certitude auprès des producteurs du Nouveau-Brunswick


OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 2 avril 2008) - Le gouvernement du Canada collabore avec la province du Nouveau-Brunswick pour offrir de nouveaux programmes aux familles d'agriculteurs grâce à l'initiative Cultivons l'avenir. Alors que ces travaux continuent à progresser, les programmes actuels du Cadre stratégique pour l'agriculture (CSA) seront prolongés pour une autre année au maximum, à compter du 1er avril 2008.

L'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, et l'honorable Ronald Ouellette, ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick, ont dévoilé aujourd'hui les modalités de la prolongation des programmes du CSA.

"Cultivons l'avenir donne des résultats concrets pour l'agriculture canadienne, et le gouvernement actuel collabore avec les provinces et les territoires afin d'offrir la stabilité aux familles d'agriculteurs alors que d'importantes nouvelles initiatives sont élaborées, a déclaré le ministre Ritz. Le fait d'assurer cette stabilité tout en faisant avancer Cultivons l'avenir est un autre exemple de l'engagement du gouvernement actuel à donner la priorité aux agriculteurs."

Les producteurs du Nouveau-Brunswick pourront continuer à recevoir des services de tous les programmes du CSA partagés entre le fédéral et la province dans les domaines de l'environnement, de la salubrité des aliments, de l'innovation et du renouveau. Pour plus de détails sur ces programmes, veuillez communiquer avec le gouvernement fédéral au 1-866-345-7972 ou avec le gouvernement provincial au 506-444-4218.

"La prolongation des programmes assurera une transition sans heurt vers Cultivons l'avenir et apportera la certitude à nos agriculteurs et à tous nos partenaires, a ajouté le ministre Ouellette. J'ai la ferme intention de collaborer étroitement avec le secteur pour créer de nouveaux programmes qui répondront à ses besoins, dans le cadre de Cultivons l'avenir."

Les consultations se poursuivront pour que l'élaboration des programmes de Cultivons l'avenir se fasse en tenant compte des besoins du secteur. "Ainsi, nous disposerons du temps nécessaire pour faire en sorte que les agriculteurs aient leur mot à dire dans la conception des programmes, comme ils le méritent", a affirmé le ministre Ritz.

Pour en savoir davantage sur Cultivons l'avenir, veuillez consulter le site Web www.agr.gc.ca/cultivonslavenir.



Communiqué envoyé le 2 avril 2008 à 16:00 et diffusé par :