Le Lézard

La grève cesse, le débat continu


MONTRÉAL, le 2 avril /CNW Telbec/ - Hier, les étudiants membres de l'association facultaire des sciences humaines et de la faculté des arts se sont chacun prononcé en faveur d'un retour en classe, dans une proportion de 52%. Les cours reprendront donc le aujourd'hui le 2 avril pour tous ces étudiants.

Notons que cette grève, qui aura durée 7 semaines pour la faculté des sciences humaines, 2 semaines pour la faculté de langues, lettres et communication, 3 semaines pour la faculté des arts, 6 semaines pour le module de politique (dont l'assemblée générale de reconduction a lieu aujourd'hui même à midi trente), aura tout de même permis aux quelques 14 000 étudiants de faire entendre leur voix. La grève aura été le moyen d'obtenir une rencontre avec le cabinet de la ministre de l'éducation (Mme Courchesne), avec la député de l'éducation du Parti Québécois (Mme Malavoix) et des discussions avec l'administration de l'UQAM. D'ailleurs, au cours des prochains jours se poursuivront les discussions entre les associations étudiantes et l'administration.

Tel que stipulé dans un envoie aux étudiants de l'UQAM, l'administration se dit prête à "mettre en place des lieux de discussions réunissant des représentant-e-s de la direction de l'Université et des sept associations étudiantes facultaires pour débattre des aspects touchant les étudiantes et les étudiants dans le Plan de redressement". Aussi la direction s'est engagée "à ce que les résultats de ces discussions soient pris en considération avec ceux provenant des autres groupes de la communauté universitaire". De plus, la direction mentionne qu'elle prendra "les moyens appropriés (...) pour préserver et développer les programmes de grades". La direction s'est également dite prête à "demander au gouvernement du Québec un réinvestissement public adapté à sa mission, en plus des demandes de refinancement liées à l'Îlot Voyageur et au Complexe des sciences et du versement des subventions conditionnelles".

Il est à noter que plusieurs groupes universitaires ont offert leur appuie au mouvement de grève des étudiants de l'UQAM; les événements des dernières semaines ont contribué à un véritable éveil social. "La grève a permis de renchérir sur le débat actuel concernant le financement de tout le niveau post-secondaire", de rajouter Chantal Lévesque, vice-présidente et coordonnatrice aux affaires externes de l'AFEA-UQAM.

La Commission des Études, instance académique suprême de l'UQAM, a statuée le 13 mars sur les modalités de retour en classe conséquemment aux nombres d'heures de cours à rattraper. Sur son site internet, l'administration a tout de même annoncé la tenue d'une future réunion où les commissaires devront se pencher sur la nécessité de mesures supplémentaires à celles déjà adoptées.

Association facultaire des étudiantEs en arts (AFEA-UQAM).

Association facultaire des étudiantEs des sciences humaines (AFESH-UQAM).

Communiqué envoyé le 2 avril 2008 à 14:45 et diffusé par :