Le Lézard

Napster encore devant la justice

Il y a longtemps que Napster a fait la manchette, mais c'est aujourd'hui que le géant de l'échange de fichiers musicaux MP3 rencontre à nouveau les tribunaux.

En juillet dernier, Napster obtenait une injonction de la cour lui interdisant tout service d'échange de fichiers musicaux au format MP3. Depuis, le service a été interrompu, d'autres logiciels prennent lentement de la popularité, et aujourd'hui, Napster tente de défendre ses idées devant la cour d'appel en Californie. Le but de ce débat judiciaire est d'obtenir une précision sur l'application qu'a été faite de l'infonction de juillet dernier. La question que se pose ici Napster est de savoir si les maisons de disque doivent lui fournir tous les noms de fichier des chansons qu'elles souhaitent protéger, ou si elles peuvent se contenter de donner les noms des chansons ou de leurs interprètes...

Les maisons de disque ont clairement indiqué le deuxième point de cette question comme étant la solution idéale, mais Napster affirme que son filtre ne sera efficace que dans l'alternative où les compagnies de disque lui fournissent le nom complet des fichiers devant être protégés. Avec tout l'échange de fichiers que le service de Napster supporte, l'efficacité du filtre permettant de respecter l'injonction de juillet ne pourraît pas être réelle seulement avec le nom de l'auteur de la pièce musicale ou le nom de la chanson elle-même.

Selon la précision que pourrait apporter la cour d'appel aujourd'hui, Napster serait peut-être en mesure de relancer une partie de son service bientôt.

Publié le 2001-12-10 10:48:00 dans la catégorie Musique par kingdodo

Source:
Branchez-vous

Nouvelle précédente:
Il y aura un Terminator 3

Nouvelle suivante:
Les concepteurs de Goner arrêtés