Le Lézard
Classé dans : Santé

Un neuroscientifique canadien reçoit un prix international pour la recherche et l'innovation dans le domaine de la santé



TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 12 juillet 2006) - Dr Joseph B. Martin, Canadien de réputation internationale et doyen de la faculté de médecine à Harvard, a été nommé récipiendaire du tout premier prix international Henry G. Friesen de la recherche en santé (Henry G. Friesen International Prize in Health Research); il donnera une conférence publique le 26 septembre au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa.

Assorti d'une bourse considérable, ce nouveau prix annuel est le fruit d'un partenariat entre les Amis des instituts de recherche en santé du Canada (AIRSC) et l'Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS). Il vise à reconnaître chez les chefs de file du monde entier un exceptionnel sens de l'innovation et de l'intuition, un attribut qui a permis à Dr Henry Friesen de s'illustrer en tant que réputé scientifique, endocrinologue émérite et véritable visionnaire en planification de la recherche en santé.

Dr Martin, qui a été choisi pour la créativité dont il a fait preuve pendant toute sa carrière, s'est distingué parmi plusieurs des plus grands chercheurs et décideurs en matière de santé. Il peut notamment se targuer d'avoir favorisé l'émergence de nouveaux modèles de service qui ont largement rehaussé les capacités de recherche et l'accès à des soins de qualité.

"Je suis profondément honoré de ce témoignage de mes collègues canadiens", affirme Dr Martin qui, en sa qualité de neurologue et de neuroscientifique, a mené le peloton en matière de recherche sur les hormones hypophysaires à l'Université McGill ainsi qu'à l'Institut neurologique de Montréal avant de devenir professeur à l'école de médecine de Harvard et chef de la neurologie au Massachusetts General Hospital. En 1989, Dr Martin a été nommé doyen de la faculté de médecine, puis chancelier de la University of California, à San Francisco. "Le système de santé universel dont jouit le Canada, de même que les pionniers visionnaires qui ont contribué à le mettre sur pied, dont Dr Henry Friesen, continuent d'être pour moi une source d'inspiration et de motivation."

En 1997, Dr Martin a été recruté par Harvard pour agir en qualité de doyen de l'école de médecine, où il a procédé à une intégration sans précédent de sept institutions de l'université, créant du même coup un nouveau paradigme pour la recherche, le diagnostic, la prévention et le traitement du cancer. Il y a également mis sur pied un institut virtuel cohésif comptant plus de 500 chercheurs et cliniciens issus de diverses disciplines et liés en un réseau axé sur l'avancement de l'enseignement, de la recherche et du traitement des maladies cérébrales.

"La réalisation de ces liens complexes entre de nombreux organismes concurrents relève du miracle, de déclarer Dr Aubie Angel, président des AIRSC. Nous admirons non seulement l'aptitude de Joe Martin à planifier des systèmes aussi novateurs qu'efficaces pour la recherche en santé et la prestation des soins, mais aussi son extraordinaire capacité à rassembler les meilleurs éléments pour l'atteinte d'un but commun. Son modèle de collaboration ressemble à celui adopté par Dr Friesen, dont la force créatrice a mené à l'établissement des Instituts de recherche en santé du Canada et de Génome Canada."

Dr Martin est né à Bassano, en Alberta. Il a débuté ses études en médecine à l'Université de l'Alberta, à Edmonton, pour obtenir en 1971 son doctorat de la University of Rochester, dans l'état de New York. Six ans plus tard, il devient chef du département de neurologie et de neurochirurgie de l'Université McGill, à Montréal.

La conférence publique que donnera Dr Martin en septembre s'intitule "Brain Disease: Health Research Policy for the Public Good" (les maladies cérébrales : politiques en matière de recherche en santé pour le bien public). On s'attend à ce qu'il discute de l'incroyable fardeau que représentent les maladies mentales et autres affections débilitantes, ainsi que des changements qu'il entrevoit au chapitre des politiques et de la pratique en santé pour l'alléger. Son allocution sera plus tard diffusée à la chaîne Radio One de la CBC.

Les AIRSC et l'ACSS ont créé ce prix dans le but à la fois d'initier un débat public, de promouvoir au niveau des politiques de recherche des réformes novatrices en ce qui a trait aux soins de santé, aux possibilités économiques ainsi qu'au bien-être de la société, et de reconnaître le distingué leadership de Dr Henry G. Friesen." L'apport d'Henry Friesen à la recherche médicale est tout simplement inestimable, souligne Dr Paul Armstrong, président de l'ACSS. On peut considérer que, mis à part Tommy Douglas, personne n'a eu un tel impact sur les travaux et les politiques en matière de santé au pays. Il ne fait aucun doute que Dr Martin a gagné sa place parmi ces grands Canadiens, et qu'il mérite d'être à jamais connu comme le tout premier récipiendaire de ce nouveau prix. Et nous sommes ravis qu'il viendra enrichir notre assemblée annuelle, cet automne, à Ottawa."

MULTIMEDIA AVAILABLE:

http://www.ccnmatthews.com/fm/1405


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:33
Panacea Biotec Ltd. (PBL), principale entreprise biopharmaceutique d'Inde et l'un des plus grands fabricants de vaccins du pays, a signé deux accords de collaboration à long terme avec Serum Institute of India Pvt. Ltd (SII), le premier fabricant de...

à 22:30
Enerkem inc. (http://enerkem.com), un chef de file mondial en production de biocarburants et de produits chimiques renouvelables à partir de matières résiduelles, a annoncé aujourd'hui la signature d'une entente avec Sinobioway Group, évaluée à plus...

à 15:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre de la Culture et des Communications,...

à 11:00
Suite à l'abolition des frais accessoires le 26 janvier 2017, le Comité de lutte en santé de la Clinique communautaire lançait son registre de surveillance des frais accessoires. Cet outil permet de démontrer l'ampleur des pratiques de facturation...

à 10:00
Les fumeurs sont jusqu'à dix fois plus à risque de souffrir d'un cancer de la bouchei et quatre fois plus à risque d'avoir une maladie du coeur que les non-fumeursii, alors que 85 % des cancers du poumon et 60 % des décès liés au cancer de la gorge...

à 08:00
Dans le cadre de la 41e édition de la Semaine pour un Québec sans tabac, qui se tient cette année du 21 au 27 janvier, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame...




Communiqué envoyé le 12 juillet 2006 à 12:50 et diffusé par :