Le Lézard

Privatisation du Mont-Orford - LES MENSONGES DE CLAUDE BÉCHARD



QUÉBEC, le 11 juillet /CNW/ -- QUÉBEC, le 11 juillet /CNW Telbec/ - Le député de Chicoutimi et leader adjoint de l'opposition officielle, Stéphane Bédard, accuse le ministre Claude Béchard d'avoir menti à la population du Québec à l'égard des travaux forestiers ayant eu lieu sur les terrains de la compagnie Greif Containers convoités par le gouvernement Charest pour faire passer la pilule de la vente du Mont-Orford à des intérêts privés.

Le 18 avril dernier, le ministre Béchard réagissait aux faits troublants dévoilés en conférence de presse, photos à l'appui, par le député de Verchères et porte-parole de l'opposition officielle en matière de faune et parcs, Stéphane Bergeron à propos des opérations forestières de la compagnie. À cette occasion, le ministre affirmait : "À moins qu'il y ait des opérations forestières qui aient été faites par des extraterrestres, là, il n'y a personne qui est allé couper des arbres ou faire de l'exploitation forestière dans ce territoire-là dans les derniers mois".

Ridiculisant à nouveau ces faits troublants dévoilés par l'opposition officielle, le ministre en ajoutait le 28 avril : "Il semble que c'est absolument normal (les opérations forestières). Et, s'il y a des gens qui ne sont pas d'accord... Moi, j'aimerais ça, là, qu'on soit clair. C'est quoi qu'il essayait de prouver avec ces photos-là?".

Or, selon l'édition d'aujourd'hui du quotidien La Tribune, il appert que le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, a émis un constat d'infraction et exigé l'arrêt immédiat des opérations, trois mois après que ces faits troublants eut été révélés par le député de Verchères.

"De toute évidence, le ministre Béchard a menti. Avec l'avis d'infraction, son Ministère donne raison à l'opposition officielle. Cependant, comment se fait-il qu'un tel délai ait été nécessaire? Est-ce que le ministre Béchard a obligé son Ministère à retarder l'application de la loi? Pourquoi le ministre a-t-il caché cette information? Qui l'a forcé à le faire et dans quel but?, se demande Stéphane Bédard. Voilà autant de questions qui demeurent sans réponse", a conclu le député.

-%SU: CPN,ENV

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 11 juillet 2006 à 16:23 et diffusé par :