Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport

EnviroTek Associés (Québec) réagit au reportage de LCN du 6 juillet 2006 sur le programme du gouvernement du Québec - PIEVAL - et propose d'aider les entreprises de camionnage du Québec et le gouvernement



MONTRÉAL, le 11 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 11 juillet /CNW Telbec/ - EnviroTek Associés (Québec) réagit au reportage de LCN sur le programme PIEVAL du gouvernement du Québec, se dit être en mesure d'appuyer le gouvernement à rencontrer ses objectifs de réduction des émissions polluantes sur les routes du Québec et propose d'aider les entreprises de camionnage du Québec et toute autre entreprise qui serait éventuellement assujettie à ce programme.

LCN rapportait que, depuis juin, le ministère de l'Environnement demande à une quarantaine de contrôleurs routiers de pourchasser les camions délinquants qui produisent trop d'émissions polluantes. Ce programme d'inspection s'inscrit dans le plan d'action du gouvernement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre les objectifs de Kyoto. Des infractions seront émises dès le 1er septembre prochain. De 100 à 200 $ pour le camionneur et de 200 à 400 $ pour le propriétaire du véhicule.

Les entreprises de camionnage du Québec n'ont pas à s'inquiéter d'être forcées d'investir d'importantes sommes d'argent pour répondre aux exigences de ce nouveau programme. EnviroTek Associés (Québec), une entreprise de Gatineau, Ottawa et Calgary offre aux entreprises québécoises et canadiennes de camionnage ainsi qu'aux consommateurs québécois et canadiens une solution simple et peu coûteuse pour réduire les émissions polluantes. Le produit s'appelle le "TADGER" et il est offert présentement sur le marché canadien, québécois et dans plus de 23 pays à travers le monde.

EnviroTek, un distributeur exclusif canadien de Tadger Group International et distributeur exclusif au Québec, s'est donné pour mission d'améliorer la qualité de l'air dans notre environnement un moteur à la fois. Dans sa cinquième année d'opération, TGI fait tourner des têtes, alors qu'elle continue à accumuler des données démontrant que son produit réduit de manière importante les émissions des polluants des véhicules tout en entraînant des économies sur le carburant.

Le "TADGER", est un dispositif breveté canadien qui permet à l'essence, sur n'importe quel moteur à essence ou moteur diésel, de brûler plus efficacement. Il est attaché à la tuyauterie à carburant pour faire tourbillonner le carburant. "En faisant tourbillonner le carburant, affirme Jean-Marc Plouffe d'EnviroTek, nous lui permettons de brûler plus efficacement, et en brûlant de façon efficiente, nous produisons moins d'émissions polluantes et nous utilisons moins de carburant."

Les avantages sont nombreux : des émissions réduites, une prolongation de vie de l'huile, une augmentation des chevaux-vapeur, une augmentation du kilométrage, une réduction de la suie et de la fumée noire, calaminage réduit, la prolongation de la durée de vie du moteur, un faible coût d'investissement et un rendement du capital investi rapide, la protection de l'environnement, aucun entretien, et pour les villes et les entreprises - une perception publique améliorée.

Prêt de 25 % des clients de la compagnie sont des opérateurs de camions lourds, mais le dispositif est aussi utilisé sur les voitures, les petits camions, les bateaux et les autobus, par l'industrie de la construction et l'industrie minière et autres. Certains parcs automobiles de villes au Canada sensibles à l'environnement ont adopté cette technologie tandis que d'autres l'ont fait pour des raisons d'économie d'essence. Et nos clients nous disent que la technologie répond bien aux objectifs fixés. Plus d'une vingtaine de pays se sont aussi joints au Canada pour tester et utiliser le "TADGER". La Chine, bien en avance sur les autres, a adopté le TADGER et s'est engagée à l'installer sur les deux plus importants services municipaux de transport au monde qui comptent près de 40 000 autobus.

C'est un produit visant d'abord à réduire l'émission des polluants nous dit, Daniel St-Amour, le représentant provincial d'EnviroTek pour le Québec. "Nous ne voulons pas être classés parmi les compagnies qui ont mis sur le marché des astuces publicitaires réclamant une économie d'essence exagérée", affirme Monsieur St-Amour. Le "TADGER" a été conçu pour réduire les émissions de polluants et il est commercialisé à cette fin... il se trouve qu'il nous fait aussi économiser des sous à la pompe.

Cela dit, plusieurs témoignages et tous les résultats d'une centaine de tests et de 70 études de cas sont affichés sur le site Internet de la corporation mère (www.tadgergroup.com) ou par le biais du site d'EnviroTek (www.envirotek.homestead.com). On y trouve aussi l'explication scientifique du produit et toute l'information concernant son brevet. Monsieur Plouffe nous cite en exemple le cas récent de Greyhound Canada à qui on demandait de retirer de la route deux de ses autobus qui échouaient, le 10 février 2006, l'essai de contrôle des émissions en Ontario, et qui, douze jours plus tard, passaient le test avec l'ajout du Tadger sur ses deux autobus.

"Ce produit s'adresse, nous dit Monsieur Plouffe, aux compagnies d'AUTOCAR/AUTOBUS, les services de MESSAGERIE, les entreprises de CONSTRUCTION, les firmes de TRANSPORT ROUTIER, les SERVICES MUNICIPAUX DE TRANSPORT, les compagnies d'EXPLOITATION MINIÈRE, les propriétaires de BATEAUX, pour n'en nommer que quelques-uns, qui devraient s'y intéresser pour contribuer à un environnement propre et économiser, mais il s'adresse aussi aux propriétaires de VÉHICULES PERSONNELS comme vous et moi qui désirons un environnement sain et propre pour nos enfants et qui acceptons volontiers d'économiser sur le coût du carburant."

Pour les compagnies de camionnage qui seront pourchassées sur les routes du Québec dans les jours à venir, la solution existe déjà. Un petit investissement à vie de 749 $ (249 $ pour les voitures) permettra à ces entreprises et ses camionneurs de circuler sans cette crainte d'être mis à l'amende, leur fournira la satisfaction de contribuer à l'atteinte des objectifs que s'est fixés leur gouvernement et leur fera économiser des milliers de dollars en carburant.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:30
Problème d'accès à l'assurance auto, besoin d'obtenir un constat amiable ou de consulter leur dossier de sinistres, les automobilistes peuvent compter sur le Groupement des assureurs automobiles (GAA) pour leur donner un coup de pouce. Le GAA, qui...

à 09:00
L'Autorité régionale de transport métropolitain (l'Autorité), le Réseau de transport de Longueuil (RTL) et le Réseau de transport métropolitain (RTM) informent la clientèle des services de transports collectifs par autobus de la Rive-Sud de Montréal...

à 08:48
La troisième fin de semaine de l'Opération Nez rouge s'est conclue sur une note de succès pour les 61 centrales qui ont offert 13 690 raccompagnements durant les soirées de jeudi à dimanche. Quant aux bénévoles, ils ont été 9 582 à enfiler un dossard...

à 08:30
Airborne Wireless Network a l'honneur d'annoncer la conclusion, le 14 décembre 2017, d'une convention de soutien avec GE Aviation, l'une des unités opérationnelles de GE . ABWN s'attend à ce que cette relation accélère de manière significative le...

à 08:30
Airborne Wireless Network est heureuse d'annoncer qu'elle a conclu, le 14 décembre 2017, un accord de soutien avec GE Aviation, l'une des unités d'exploitation de GE . La société, ABWN, prévoit que cette relation devrait accélérer sensiblement le...

à 08:06
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant le verdissement du parc automobile québécois....




Communiqué envoyé le 11 juillet 2006 à 08:00 et diffusé par :