Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Junex et AMQUE signent une entente finale pour l'exploration gazière au Québec



QUÉBEC, le 10 juillet /CNW/ -- QUÉBEC, le 10 juillet /CNW Telbec/ - Junex (JNX - TSXV) et AMQUE, U.L.C. annoncent la signature d'une entente de partenariat qui pourrait mener à des investissements de 12 M $ US sur trois ans pour la recherche de pétrole et de gaz naturel sur les permis de Junex situés dans la région des Basses-Terres du St-Laurent. Les deux entreprises avaient précédemment signé une lettre d'intention et une esquisse de transaction (voir communiqués du 2 février 2006 et du 5 octobre 2005).

L'entente finale reflète les modalités déjà dévoilées sauf que les parties ont convenu de retirer du partenariat tous les permis d'exploration de la Gaspésie et de fixer à 12 M $ US les investissements minimums requis par AMQUE. Ainsi, cinq blocs de permis situés dans les Basses-Terres du            St-Laurent, essentiellement entre Québec et Montréal, sont touchés par l'entente finale.

"Le partenariat avec AMQUE correspond parfaitement à notre stratégie d'affaire dont l'objectif est de générer une production de pétrole ou de gaz naturel au Québec afin de donner une valeur importante à notre très vaste domaine minier; ceci tout en réduisant les risques d'exploration par le biais de partenariats et d'activités complémentaires qui génèrent des liquidités pour Junex. Les dirigeants de AMQUE ont déjà fait la preuve de leur capacité à mettre en place et à développer une stratégie d'exploration gagnante aux États-Unis et nous sommes convaincus que leur expertise sera un atout important pour stimuler une découverte de gaz naturel sur un de nos permis dans les Basses-Terres du St-Laurent. Pour notre part, nous consacrerons nos propres capitaux d'exploration sur nos projets qui ne sont pas touchés par cette entente en Gaspésie ainsi qu'à Bécancour et à Batiscan/Champlain." a indiqué le président de Junex, M. Jean-Yves Lavoie, Ing.

"Les dirigeants de AMQUE comptent une vaste expérience dans l'exploration et la production d'hydrocarbures tant au sein de compagnies majeures qu'avec des entreprises indépendantes actives dans les Bassins géologiques des États-Unis. De plus, nous comptons sur une expérience certaine dans les projets de production nonconventionnelle comme les Shales gas, notamment dans le Bassin du Michigan, ainsi que dans des projets plus conventionnels particulièrement dans le Bassin de l'Illinois. Nous croyons que ces compétences scientifiques et les réseaux d'affaires que nous possédons dans l'industrie pétrolière et gazière nous permettront de mener une campagne d'exploration gagnante au Québec" a précisé M. Dennis Swager, président de AMQUE.

Selon l'entente, AMQUE pourra gagner un intérêt de 100 % sur quatre blocs de permis totalisant près de 500 000 acres. Junex recevra une redevance de 5 % sur la production de gaz et de pétrole en provenance de ces permis en plus de conserver une option pour revenir dans le projet de production jusqu'à hauteur de 15%. AMQUE pourra également gagner un intérêt de 60 % (l'autre 40 % est détenu par Junex) sur un cinquième bloc de permis totalisant environ 200 000 acres (la carte des permis touchés par l'entente est disponible sur le site internet de Junex : www.junex.ca).

L'entente prévoit que AMQUE devra investir 1,2 M $ US au cours des 15 prochains mois afin de compléter l'analyse des données géologiques et géophysiques. AMQUE aura ensuite l'option d'investir 10,8 M $ US au cours des 21 mois subséquents afin de gagner son intérêt dans les propriétés énumérées ci-haut. Si AMQUE décide de ne pas exercer son option ou si elle ne parvient pas à remplir ses engagements de 12 M $ US durant la période de temps déterminée, elle ne conservera aucun intérêt dans aucun des permis de Junex. De plus AMQUE a l'obligation d'investir au moins 1 M $ US sur chacun des cinq blocs de permis avec de gagner son intérêt dans les permis. L'entente prévoit que AMQUE détient un droit de premier refus sur le projet d'exploration de     St-Simon. Il est également prévu que les parties travailleront conjointement sur divers projets d'exploration dans toute la région sur une base de projet par projet.

Par ailleurs, les permis détenus par Junex à Batiscan, Champlain, Nicolet et Bécancour sont complètement exclus de cette entente de même que toutes les activités liées à l'exploitation de la saumure naturelle.

À propos de Junex

Junex détient des droits d'exploration sur plus de 4 millions d'acres situés dans le bassin géologique des Appalaches au Québec. Plusieurs découvertes récentes aux États-Unis et dans l'Est du Canada stimulent l'exploration de territoire québécois dont le bassin sédimentaire se situe dans un contexte géologique favorable à la découverte de champs pétrolier et gaziers. La stratégie d'exploration de Junex est de conclure des partenariats afin de réduire les risques financiers associés à la recherche de pétrole et de gaz naturel. Parallèlement à son effort d'exploration, la compagnie veut rentabiliser ses opérations en étant active dans la vente de saumure naturelle et dans le secteur du forage de puits gaziers et pétroliers. Junex détient environ 12 % du capital-actions de Pétrolia (PEA :TSXV) et 5,4 % du capital-actions de Gastem (GMR : TSXV).

À propos de AMQUE

AMQUE a été créée dans le but de mener a bien le partenariat d'exploration avec Junex. Les dirigeants de AMQUE sont M. Dennis Swager, Président de Team Energy, M. James Morabito, Président de Agmen Resources et M. Dale Perdue, Président de Mid-Central Investments Inc. M. Swager compte sur une solide expérience d'opérateur sur différentes propriétés pétroliers et gazières en plus d'avoir géré de nombreux projets d'exploration et de production de gaz et pétrole, notamment dans le bassin des Appalaches au sein de compagnies majeures telles que Marathon Oil, Chevron USA et Team Energy.    M. Morabito a été impliqué dans la gestion et le développement de projets pétroliers et gaziers spécialement dans le domaine des réservoirs fractures du Trenton-Black River et le projets de production non conventionnelle (black shale) dans le Nord-est de l'Amérique depuis 1986. M. Perdue est actif dans l'industrie du pétrole et gaz depuis 1973. Mid-Central Investments, Inc. poursuit actuellement des projets de production de gaz non conventionelle ainsi que des projets conventionnels partout en Amérique du Nord. AMQUE détient également des licences sur 2 millions d'acres additionnels situés dans les Basses-Terres du St-Laurent et dans la région de Gaspé qui ne font pas l'objet de cette convention. Toutefois, Junex est en droit de recevoir des redevances de 5 % sur la production d'hydrocarbures émanant des permis de ces régions avec une option de convertir ces redevances en un intérêt de 15 %.

La Bourse de croissance TSX décline toute responsabilité quant à la

véracité ou à l'exactitude du présent communiqué.

%SEDAR: 00015378EF c9018

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 jan 2018
L'Office national de l'énergie tient des audiences publiques sur une demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») visant la modification du projet de canalisation principale North Montney. Les audiences se dérouleront pendant une période de deux...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire dans le bassin Orphan de Terre-Neuve, situé à 350 kilomètres à l'est de...

18 jan 2018
L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le...

18 jan 2018
La décision de suspendre les activités d'une unité flottante de production, stockage et déchargement en mer (FPSO) après l'évitement d'une collision avec un iceberg l'année dernière transmet le bon message, selon Unifor qui représente les...

18 jan 2018
Communiqué de presse ? TransCanada Corporation (« TransCanada ») annonce aujourd'hui avoir mené à bien la période d'appel pour Keystone XL, une démarche qui lui a permis d'obtenir des engagements fermes sur 20 années visant environ 500 000 barils...

18 jan 2018
La technologie du diesel propre a été relancée lors du Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord 2018 alors que six constructeurs automobiles ont annoncé de nouvelles options de diesel propre pour les voitures, les SUV et les véhicules...




Communiqué envoyé le 10 juillet 2006 à 16:01 et diffusé par :