Le Lézard

170 ménages demeurent sans logis, une semaine après le 1er juillet - Qu'attend donc le gouvernement du Québec?



MONTRÉAL, le 8 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 8 juillet /CNW Telbec/ - Une semaine jour pour jour après le 1er juillet, au moins 170 familles et individus demeurent sans logis dans les villes de Montréal, Sherbrooke, Québec, Gatineau, Longueuil et Laval, selon des données recueillies par le Front d'action populaire en réaménagement urbain. Le FRAPRU estime que, de ce nombre, plus de 125 n'ont pas encore reçu confirmation d'une aide financière d'urgence (supplément au loyer) de la part du gouvernement québécois, ce qui rend leur recherche de logement à peu près impossible, compte tenu du coût élevé des logements toujours disponibles sur le marché.

L'organisme accuse carrément le gouvernement Charest de faire preuve de laxisme dans ce dossier, lui qui refuse obstinément de modifier des critères qui excluent pourtant la majorité des ménages encore sans logis, notamment ceux qui ont résilié leur bail parce que le loyer était trop élevé ou encore ceux qui l'ont perdu parce qu'ils n'arrivaient plus à assumer le coût du logement. Par ailleurs, les personnes seules et les couples sans enfant doivent toujours attendre - et probablement pour longtemps - avant de pouvoir se faire confirmer cette aide.

D'après le FRAPRU, la situation demeure particulièrement tendue à Montréal où 106 ménages étaient toujours sans logis, hier matin, dont 76 sans supplément au loyer. Parmi ces 106 ménages, 40 étaient hébergés par la Ville de Montréal, dont 32 familles comprenant un total de 60 enfants. À la même date, l'an dernier, il en restait 12, dont 9 familles comprenant un total de 19 enfants.

Le FRAPRU invite les ménages toujours sans logis à téléphoner, dès lundi, au bureau de la ministre des Affaires municipales, Nathalie Normandeau au (514) 873-2622 ou (418) 691-2050. Les ménages qui ne l'ont pas encore fait doivent par ailleurs téléphoner, dès lundi, au numéro d'urgence de leur municipalité qui sont à Montréal le (514) 868-4002, à Québec le (418) 523-6885, à Sherbrooke le (819) 823-9135 et à Gatineau le (819) 778-1325. Dans les autres villes, les ménages doivent téléphoner à leur Office municipal d'habitation.


Communiqué envoyé le 8 juillet 2006 à 09:00 et diffusé par :