Le Lézard
Classé dans : Transport

Air Canada Jazz recommencera à exploiter des vols à l'aéroport du centre-ville de Toronto à compter du 28 août 2006



HALIFAX, le 7 juillet /CNW/ -- HALIFAX, le 7 juillet /CNW/ - Monsieur Joseph Randell, président et chef de la direction d'Air Canada Jazz, a acheminé aujourd'hui la lettre qui suit à madame Lisa Raitt, présidente et chef de la direction de l'Administration portuaire de Toronto.

Le 7 juillet 2006

Madame Lisa Raitt

Présidente et chef de la direction

Administration portuaire de Toronto

60, Harbour Street

Toronto (Ontario) M5J 1B7

Objet : Aéroport du centre-ville de Toronto

-------------------------------------------

Madame Raitt,

Nous continuons d'être extrêmement déçus par les actions de l'Administration portuaire de Toronto et, plus récemment, par l'information trompeuse publiée dans votre lettre du 6 juillet 2006. Vous y faisiez part de votre surprise à l'égard de la reprise de nos services vers Ottawa et Montréal au départ de l'aéroport du centre-ville de Toronto. Depuis que Jazz a été expulsée de l'aéroport du centre-ville de Toronto en février 2006, elle a été très claire et a, à maintes reprises, réitéré, dans ses communications avec l'Administration portuaire de Toronto, son intention de rétablir ses liaisons avec l'aéroport du centre-ville de Toronto le plus rapidement possible. En outre, l'annonce d'hier fait suite à un communiqué émis par Air Canada le 2 février 2006 qui se lisait comme suit : "Avec cet accès amélioré à l'aéroport du centre-ville de Toronto, Air Canada sera en mesure d'augmenter la fréquence du service entre cette escale et Ottawa, et pourra relancer la liaison avec Montréal". Nous sommes donc déconcertés par votre surprise.

Il semble que l'Administration portuaire de Toronto ne sait tout simplement pas quelle décision prendre. D'une part, elle affirme vouloir accroître les activités des transporteurs commerciaux en apportant des améliorations à ses installations au coût de 15 millions de dollars afin d'en faciliter l'accès et d'autre part, elle tente par tous les moyens d'empêcher le seul transporteur commercial ayant fixé une date de reprise des activités et possédant seize années d'exploitation à cet aéroport de rétablir ses liaisons. Aujourd'hui, dans un article du Toronto Sun, vous affirmez vouloir le retour de Jazz. Cette contradiction est étrange et nous laisse complètement perplexes.

Nous souhaitons vous rappeler, de nouveau, que Jazz n'a jamais choisi d'interrompre ses activités à l'aéroport du centre-ville de Toronto. La décision a été prise uniquement après qu'il soit devenu évident qu'aucune installation de remplacement ne serait disponible avant notre date d'éviction des installations de City Centre Aviation Limited. Malgré des demandes d'aide répétées à l'Administration portuaire de Toronto pour trouver d'autres installations, aucune aide n'a été accordée. Conséquemment, nos employés, nos clients et le public voyageur ont dû subir les inconvénients occasionnés par cette longue interruption de services, que vous semblez maintenant vouloir prolonger inutilement.

Pour ce qui est de l'accord d'exploitation à titre de transporteur commercial, l'accord existant régit nos relations d'affaires depuis des années et demeure en vigueur. L'Administration portuaire de Toronto ne peut mettre fin à cet accord unilatéralement ; en fait, il n'y a aucune raison de le faire, surtout en l'absence d'entente sur de nouvelles modalités. Jazz a rejeté vos tentatives visant à nous contraindre à signer un nouveau projet d'accord indûment restrictif assorti de conditions qui vont à l'encontre des obligations de l'Administration portuaire de Toronto en vertu de la Loi maritime du Canada, et nous avons introduit une requête auprès de la Cour fédérale afin de mettre fin aux présumés gestes illégaux de l'Administration portuaire de Toronto. Comme vous le savez, l'Administration portuaire de Toronto a demandé à Jazz de signer une entente de confidentialité hautement inhabituelle avant même la réception d'un projet d'accord d'exploitation à titre de transporteur commercial ; un geste presque sans précédent en ce qui a trait aux questions se rapportant aux transporteurs aériens et aux autorités d'aéroports publics. Par le biais de nos négociations, vous connaissez bien nos objections pour ce qui est des modalités que vous souhaitez imposer et qui mettraient en péril la viabilité de notre exploitation à l'aéroport du centre-ville de Toronto. Il est également important que vous sachiez que monsieur Roger Tassé a accepté de passer en revue le projet d'accord d'exploitation à l'occasion de son examen plus vaste des opérations et de la gestion de l'aéroport du centre-ville de Toronto.

Selon un article de la Presse Canadienne paru hier, vous auriez indiqué que le projet d'accord d'exploitation ne nécessitait que la mise au point de certaines clauses et auriez dit que cela ne prendrait pas très longtemps. Nous trouvons ce commentaire surprenant étant donné que Jazz vous a fourni des commentaires détaillés sur votre projet d'accord le 16 mars 2006 à la suite de notre rencontre du 2 mars 2006 à ce sujet et que, près de quatre mois plus tard, Jazz n'a toujours pas reçu de réponse de fond relative à ces commentaires, malgré des demandes écrites répétées adressées à l'Administration portuaire de Toronto.

Par souci de responsabilité et de transparence, nous demandons avec insistance à l'Administration portuaire de Toronto de lever le voile qui entoure le projet d'accord afin que toutes les parties intéressées ainsi que tous les exploitants potentiels et les contribuables puissent mieux comprendre les véritables plans de l'Administration portuaire de Toronto concernant le service commercial à l'aéroport du centre-ville de Toronto.

Dans votre lettre, vous mentionnez que le mandat de l'Administration portuaire de Toronto est d'assurer l'exploitation harmonieuse et la viabilité à long terme de l'aéroport du centre-ville de Toronto. Les autorités aéroportuaires qui se soucient de la viabilité des aéroports favorisent l'accessibilité et accueillent favorablement les différentes options qui sont offertes au public qu'elles desservent. Elles ne découragent pas l'accès à leurs installations, ne limitent pas l'utilisation de celles-ci et ne freinent pas la capacité disponible.

La somme de vos actions semble n'être qu'une tentative orchestrée à peine voilée visant à restreindre les activités de Jazz à l'aéroport du centre-ville de Toronto et, ce faisant, à établir un quasi-monopole à l'aéroport du centre-ville de Toronto pour une seule société. Il semble que vous en ayez déduit que la seule façon d'assurer la viabilité à long terme de l'aéroport du centre-ville de Toronto est de soutenir de façon pleine et entière l'établissement d'un exploitant dans un environnement monopolistique. Cette position est non seulement contraire aux responsabilités d'un organisme public fédéral, mais elle est aussi contraire à l'intérêt du public.

Jusqu'a ce qu'un nouvel accord d'exploitation convenable soit négocié - ce dont Jazz se réjouirait - ou que la Cour fédérale statue, Jazz continuera d'exercer ses activités en vertu de l'accord actuel, qui reste en vigueur, et d'assurer une exploitation harmonieuse. Jazz a toujours l'intention de reprendre ses activités à l'aéroport du centre-ville de Toronto le 28 août, tel qu'annoncé.

Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Joseph D. Randell

Président et chef de la direction

c.c. L'honorable Lawrence Cannon, C.P., député, ministre des Transports,

de l'Infrastructure et des Collectivités

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:22
ESSEN, Allemagne, October 23, 2017 /PRNewswire/ -- Veilleuses dans la salle, pleins phares sur la scène : du 2 au 10 décembre (jour de la pré-inauguration : 1er décembre), l'Essen Motor Show va grandement réjouir les amoureux de l'automobile et les...

à 17:30
Ce timbre rend hommage à l'histoire légendaire de l'équipe, icône emblématique du Canada TORONTO, le 23 oct. 2017 /CNW/ - Pour la toute première fois, Postes Canada a orné un timbre d'un écusson en tissu miniature - pour souligner le 100e...

à 17:18
MOSCOU, October 23, 2017 /PRNewswire/ -- Vnesheconombank et Eurasian Resources Group (ERG) ont signé un protocole visant à établir les principes directeurs d'une coopération stratégique pour le financement de programmes d'investissement et d'autres...

à 17:13
ALLISTON, ON, le 23 oct. 2017 /CNW/ - La Fondation Honda Canada a annoncé aujourd'hui un don de 750 000 $ au centre de soins palliatifs Matthews House, qui mène une campagne de capitalisation en vue de mieux desservir les familles de South Simcoe....

à 17:00
MONTRÉAL, le 23 oct. 2017 /CNW Telbec/ - à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la...

à 16:39
SHERBROOKE, QC, le 23 oct. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite des dommages subis par le viaduc de la route 141, au-dessus de l'autoroute 10 à Magog, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports annonce que...




Communiqué envoyé le 7 juillet 2006 à 16:46 et diffusé par :