Le Lézard

MRC de La Vallée-de-la-Gatineau - FONDS DE SOUTIEN DE 300 000 $ POUR LES MUNICIPALITÉS DE GRAND-REMOUS ET DE MANIWAKI



QUÉBEC, le 7 juillet /CNW/ -- QUÉBEC, le 7 juillet /CNW Telbec/ - Le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Francophonie canadienne, de l'Accord sur le commerce intérieur et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable de la région de l'Outaouais, monsieur Benoît Pelletier, et le député de Gatineau, monsieur Réjean Lafrenière, ont annoncé aujourd'hui, au nom de la ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, une aide financière totalisant 300 000 $ afin d'appuyer, au cours des trois prochaines années, les efforts de diversification et de développement de la Municipalité de Grand-Remous et de la Ville de Maniwaki dans la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau.

"Le versement de cette aide financière sera rapidement concrétisé par la signature avec la Municipalité de Grand Remous, la Ville de Maniwaki et la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau d'un contrat de diversification et de développement de 300 000 $. La MRC assurera d'ailleurs la coordination de cette démarche de diversification", a précisé le ministre Pelletier.

Ces deux municipalités de la MRC ont été durement touchées au cours des dernières années par des pertes importantes d'emplois résultant de la diminution des approvisionnements et de la restructuration des activités des entreprises forestières.

Depuis décembre 2005, la MRC a pris des moyens pour atténuer les effets de la crise. Elle a mis sur pied la table Action-Forêt présidée par le préfet, monsieur Pierre Rondeau, en priorisant des interventions ponctuelles sur le terrain.

"Malgré les contrecoups et les conséquences de la diminution des approvisionnements, les élus de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau ont su rallier les forces vives du milieu afin de mettre en place différentes stratégies visant à relancer leur économie. Le contrat de diversification et de développement compte parmi les mesures concrètes qui viennent appuyer leurs efforts ", a souligné le député Lafrenière.

Le contrat de diversification et de développement a pour objectif de fixer les engagements du gouvernement, de la MRC et des municipalités concernées relativement au partenariat à établir en vue de la diversification de l'économie et le développement des territoires en difficulté. Les ministères et organismes gouvernementaux, en particulier le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, seront mis à contribution pour apporter leur appui à la réalisation des projets qui seront retenus dans le plan de diversification.

"Ces contrats sont des outils de gestion innovateurs qui permettent au gouvernement, aux MRC, aux municipalités concernées et aux collectivités locales de joindre leurs forces pour agir de manière globale, cohérente et à long terme en tenant compte des particularités, des forces et du potentiel de leur territoire", a conclu madame Normandeau.

Rappelons que, pour appuyer les actions des communautés locales et accompagner les intervenants des territoires en difficulté, le gouvernement du Québec annonçait, dans le cadre du budget 2005-2006, une mesure de 30 M$ sur trois ans dont 9 M$ pour la création du Fonds de soutien aux territoires en difficulté relevant du ministère des Affaires municipales et des Régions.

-%SU: TER,TAX

-%RE: 41


Communiqué envoyé le 7 juillet 2006 à 12:17 et diffusé par :