Le Lézard

L'AQRP appuie le principe de l'indexation du régime de retraite des députés



QUÉBEC, le 15 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 15 mai /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) appuie le principe de l'indexation rétroactive du régime de retraite des membres de l'Assemblée nationale du Québec contenu dans le projet de loi no 26 et réclame du même souffle que ce principe soit appliqué également aux retraités qu'elle représente. "Le maintien du pouvoir d'achat est une attente légitime pour tous, députés comme membres des secteurs public et parapublic, et nous souhaitons que ce principe soit reconnu par nos élus", a déclaré le président de l'AQRP, M. Roger Bellavance.

La plupart des retraités et des futurs retraités des secteurs public et parapublic qui ont accumulé des années de service entre 1982 et 1999 connaissent ou connaîtront un appauvrissement réel s'accentuant d'année en année. En effet, l'indexation annuelle de la pension se rapportant à ces années de service se limite au taux d'inflation de l'année en cours moins 3%. Comme le Québec est en situation de faible inflation depuis le milieu des années 1980 et de très faible inflation depuis le début des années 1990, leur pouvoir d'achat actuel ou à venir est donc considérablement limité.

Fondée en 1968, l'AQRP regroupe plus de 20 000 personnes retraitées des secteurs public et parapublic. Elle accueille des employés des gouvernements du Québec et du Canada, des employés des sociétés d'État et des municipalités du Québec ainsi que des membres des réseaux québécois de la Santé et de l'Éducation. L'Association a pour mission de promouvoir et défendre les droits et les intérêts économiques, financiers, culturels, intellectuels et sociaux de ses membres.


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 15:58 et diffusé par :