Le Lézard

3e Sommet sur la frontière : la FCCQ insiste sur l'urgence d'investir à Lacolle afin d'en faire un Poste d'excellence



Plattsburgh, NY, le 15 mai /CNW/ -- Plattsburgh, NY, le 15 mai /CNW Telbec/ - Dans le cadre de l'ouverture du 3e Sommet sur la frontière qui a lieu aujourd'hui à Plattsburg dans l'État de New York, la présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Françoise Bertrand, a fortement insisté sur l'urgence d'accroître la fluidité du passage des biens et des personnes au poste de Lacolle-Champlain, notamment en investissant dans les infrastructures de Lacolle afin d'en faire un Poste d'excellence.

En effet, compte tenu de l'investissement de 100 millions de dollars US annoncé en août 2005 au poste de Champlain, la FCCQ est confiante qu'un investissement tout aussi significatif sera annoncé de la part du gouvernement du Canada afin de moderniser les infrastructures du poste de Lacolle. "Dans le cadre du dépôt du dernier budget fédéral, nous avons été particulièrement heureux de constater que le gouvernement Harper a prévu des investissements de 303 millions de dollars afin de mettre en oeuvre une stratégie frontalière visant à favoriser le passage rapide des marchandises et des voyageurs en Amérique du Nord. Puisque la création d'un Poste d'excellence à Lacolle répond parfaitement à cet objectif, nous sommes confiants que les investissements nécessaires seront annoncés prochainement", de déclarer la PDG de la FCCQ, Françoise Bertrand.

La FCCQ a profité de l'occasion pour rappeler que les échanges commerciaux avec les États-Unis connaissent une croissance des plus fulgurantes et que le Québec figure parmi les provinces canadiennes où le transport commercial par voie terrestre est le plus important. En effet, 10 % du commerce entre les deux pays transite par le poste Lacolle-Champlain. En 2004, ce lien qui relie l'État de New York et le Québec représentait un marché annuel dépassant les 10,6 milliards de dollars canadiens et 40 % des 914 000 camions en provenance des États-Unis qui ont traversé la frontière à destination du Québec ont transité par le poste Lacolle-Champlain. Finalement, la FCCQ a rappelé que plus de 75 % des échanges de biens du Québec vers le Nord-Est américain s'effectuent par voie routière, ce qui positionne le poste Lacolle-Champlain comme l'un des principaux points de passage entre le Canada et les États-Unis.

La FCCQ dit non au passeport pour traverser la frontière canado-

américaine

Dans le même ordre d'idées, les partenaires du Corridor de commerce Québec - New York, dont la FCCQ, ont appuyé publiquement ce matin la résolution de la Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l'Est du Canada, déposée le 13 mai 2006, afin de reporter l'entrée en vigueur de la loi américaine qui obligera tout citoyen à présenter un passeport pour franchir la frontière américaine à compter de 2008.

Ayant elle-même participé aux consultations publiques aux États-Unis concernant l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental, la FCCQ a réinsisté sur l'importance que le gouvernement américain ne rende pas obligatoire la possession du passeport, ou de tout autre nouveau document, pour traverser la frontière canado-américaine. Selon la FCCQ, sachant qu'à l'heure actuelle plus de 70 % des citoyens canadiens et 80 % des citoyens américains ne détiennent pas de passeport, cette initiative du gouvernement américain ne peut que freiner l'essor des échanges commerciaux entre le Québec et les États-Unis, et nuire grandement au développement de l'industrie touristique québécoise.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de 164 chambres de commerce, la FCCQ représente 57 000 membres exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises au Québec, la FCCQ est l'ardent défenseur des intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

Soulignons que le 3e Sommet sur la frontière est organisé dans le cadre des activités du Corridor de commerce Québec - New York, ce dernier ayant vu le jour en 2001, notamment grâce aux efforts de la Plattsburgh-North Country Chamber of Commerce et de la FCCQ.


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 15:20 et diffusé par :