Le Lézard

Montréal amorce l'élaboration de sa politique familiale - LA MINISTRE CAROLE THÉBERGE OCTROIE UNE SUBVENTION DE 277 400 $



MONTRÉAL, le 15 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - La ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Mme Carole Théberge, en présence du maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a annoncé que la Ville de Montréal recevra un montant de 277 400 $ sur deux ans pour contribuer à l'élaboration de sa politique familiale municipale. Cette subvention est versée dans le cadre du programme de soutien aux municipalités et aux municipalités régionales de comté désireuses de se doter d'une politique familiale ou de mettre à jour leur politique existante.

"Les améliorations que l'on fait en faveur des familles profitent à l'ensemble de la société. Les municipalités sont assurément les mieux placées pour connaître en profondeur les particularités de leur population, ce qui leur permet d'ajuster leurs décisions aux réalités locales. Mettre en place une politique familiale municipale, c'est intégrer la dimension familiale dans la gestion de services qui ont une influence directe sur la qualité de vie des gens. Je remercie la Ville de Montréal de mettre ainsi les enfants, les parents et les aînés au c?ur de ses préoccupations", a déclaré Mme Théberge.

"Je tiens à remercier le gouvernement du Québec qui, par sa contribution, reconnaît l'importance de la métropole et les besoins spécifiques des familles montréalaises. L'annonce d'aujourd'hui revêt une importance toute particulière, puisqu'elle marque le début du processus de la mise en place d'une politique familiale montréalaise, qui répond à notre engagement pris en ce sens lors de la dernière campagne électorale. C'est un grand pas en avant ; une fois adoptée, notre politique familiale constituera la référence en matière d'orientations familiales pour la Ville", a déclaré M. Tremblay.

La politique familiale précisera les grandes orientations municipales à l'égard de la famille dans des matières telles l'habitation, l'urbanisme, l'aménagement des voies publiques, la sécurité urbaine, le sport et le loisir, le transport en commun, la culture, l'environnement et la qualité de vie, l'administration municipale et l'information. Quant aux arrondissements, qui sont responsables des services de proximité, ils sont invités à prendre part à la démarche, notamment par l'entremise des plans d'action locaux.

"Cette politique guidera les arrondissements et les services centraux dans l'élaboration de leurs plans d'actions spécifiques et permettra d'assurer une cohérence et une permanence dans les orientations relatives à la famille. Notre politique se présente comme un moyen privilégié d'accroître la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais", a ajouté Mme Marie-Andrée Beaudoin, membre du comité exécutif responsable du développement social et communautaire, de la sécurité du revenu, de la famille, des aînés et des personnes à mobilité réduite.

Stratégie de mise en ?uvre

La mise en ?uvre de cette politique repose sur un calendrier de travail inclusif. En effet, les arrondissements, services centraux et un comité consultatif constitué de représentants du comité famille de la Conférence régionale des élus (CRÉ), participeront à l'élaboration de la politique, qui fera ensuite l'objet de consultations publiques menées par l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM). L'adoption finale de la politique familiale pour la Ville de Montréal se fera en 2007.

La ministre souhaite pour sa part que ce projet permette de renforcer le sentiment d'appartenance des Montréalaises et des Montréalais à leur communauté et qu'il fasse en sorte que les familles bénéficient d'un milieu de vie qui favorise leur épanouissement.

Rappelons que cinq arrondissements possèdent déjà une politique familiale adoptée antérieurement à la fusion municipale sur le territoire de la Ville de Montréal : Saint-Laurent, Verdun, Outremont, Lachine et Anjou. "La nouvelle Ville de Montréal pourra s'inspirer des meilleurs éléments et expériences de ces politiques familiales", a conclu le maire Gérald Tremblay.

-%SU: SOC,TAX

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 15:00 et diffusé par :