Le Lézard

CREER DES ENVIRONNEMENTS PROPICES AVEC LES FAMILLES



MONTRÉAL, le 15 mai /CNW/ -- Le défi des politiques municipales

MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Le Conseil de la famille et de l'enfance a rendu public aujourd'hui son Avis intitulé Créer des environnements propices avec les familles - Le défi des politiques municipales. Ce lancement a eu lieu au moment où la ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Mme Carole Théberge, annonçait une aide financière à la ville de Montréal pour l'élaboration de sa politique familiale municipale.

Les familles posent des défis stimulants aux municipalités, aux collectivités et aux gouvernements. Elles désirent résider dans des milieux sécurisants et aspirent à pouvoir s'identifier à leur ville ou village et à contribuer à son amélioration. Les membres des conseils municipaux reconnaissent de plus en plus leurs attentes et cherchent à trouver des solutions à l'épanouissement et au mieux-être des familles, a rappelé la présidente, Mme Marguerite Blais.

Les défis

Le Conseil de la famille et de l'enfance considère essentiel que les décisions et l'action des municipalités et de leurs partenaires conduisent au développement avec les familles de milieux de vie qui leur sont propices. En produisant son Avis, il a pris beaucoup de soin à examiner les défis à relever en matière de sécurité, de transport, d'aménagement du territoire, de logement, de lutte contre l'appauvrissement et l'exclusion sociale, de loisir ainsi que les conditions et les moyens à réunir pour parvenir aux environnements souhaités.

Les recommandations

Dans cet Avis, le Conseil soumet au monde municipal et à ses partenaires gouvernementaux et autres des orientations et des recommandations innovatrices telles que réduire le transport par automobile et par camion afin de diminuer le nombre de décès et de blessures graves chez les jeunes. Cette recommandation s'accompagne d'une autre, soit de faire de l'augmentation de la part des déplacements actifs et collectifs une priorité politique durable. À cet effet, les décideurs publics et privés sont incités notamment à privilégier la consolidation des milieux déjà construits - plutôt que l'étalement urbain - et à aménager des milieux de vie complets.

Les acteurs du monde de l'habitation sont appelés à planifier et réaliser, de façon préventive, l'adaptation importante du parc de logements, notamment aux besoins de stabilité résidentielle des familles et d'insertion résidentielle des jeunes. Le Conseil recommande aussi aux municipalités et au ministère de la Sécurité publique de combiner les différentes stratégies à leur disposition pour réduire et prévenir l'intimidation et la violence qui sévissent surtout à l'encontre des personnes vulnérables. Aux municipalités, il recommande de se donner, seules ou avec d'autres, un plan concerté de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. De plus, les municipalités et le gouvernement sont appelés à considérer le loisir familial comme un besoin essentiel et une question d'intérêt public et à lever les divers types d'obstacles qui empêchent d'accéder davantage en famille aux équipements et aux activités de loisir public.

Au gouvernement spécifiquement le Conseil recommande de soutenir financièrement et techniquement les municipalités dans l'élaboration et l'implantation de leurs politiques ou plans d'action en matière familiale, ou de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, ou de développement social dans le cas des grandes villes. De leur côté, les communautés locales et régionales devraient reconnaître les familles comme des partenaires pertinentes et efficaces dans la création d'environnements propices, et les soutenir dans leur engagement social et politique.

Dans quelques jours, les maires de toutes les municipalités du Québec, les préfets des MRC, les maires ou présidents d'arrondissement et plusieurs autres acteurs du milieu recevront un exemplaire de l'Avis Créer des environnements propices avec les familles - Le défi des politiques municipales. J'invite tout particulièrement les maires et les préfets à en prendre connaissance et à faire le nécessaire pour que le monde municipal intègre à ses diverses politiques et à l'exercice de ses responsabilités une optique familiale intergénérationnelle.

J'invite également les autres paliers de gouvernement et les organismes privés, sociaux et communautaires à s'associer au monde municipal et à faire preuve d'audace et de détermination pour relever les défis présentés dans cet Avis, a conclu la présidente.

L'Avis est disponible à l'adresse suivante : www.cfe.gouv.qc.ca/publications

-%SU: SOC

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 15:00 et diffusé par :