Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport

Il est maintenant plus abordable d'utiliser les transports en commun au Canada



RICHMOND HILL, ON, le 5 juillet /CNW/ -- RICHMOND HILL, ON, le 5 juillet /CNW Telbec/ - Depuis le 1er juillet 2006, les Canadiennes et les Canadiens d'un bout à l'autre du pays qui utilisent les transports en commun sont admissibles à un allégement fiscal qui rendra moins coûteux de prendre le métro ou l'autobus. Le nouveau gouvernement du Canada offre en effet un crédit d'impôt non remboursable sur le coût des laissez-passer mensuels de transports en commun.

Pendant une visite au terminus de Richmond Hill, dans la municipalité régionale de York, l'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances et ministre responsable de la région du Grand Toronto, l'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement, et M. Bill Fisch, président de la municipalité régionale de York, ont encouragé les Canadiens à laisser leur voiture à la maison et à utiliser les transports en commun.

"L'engorgement des routes est devenu l'un des problèmes les plus urgents dans la région du Grand Toronto, car il diminue la qualité de la vie et a une incidence négative sur les entreprises et la productivité", a déclaré le ministre Flaherty. "Grâce au nouveau crédit d'impôt mis en place par notre gouvernement, il sera plus rentable d'utiliser les transports en commun, ce qui encouragera encore plus de gens à laisser leur voiture à la maison."

Par suite de la création du crédit d'impôt pour les transports en commun, une personne qui paie 80 $ chaque mois pour un laissez-passer pourrait économiser environ 150 $ par année. Les particuliers pourront aussi demander ce crédit pour les frais engagés par leur époux ou conjoint de fait et par leurs enfants. Les économies totales que ce crédit d'impôt procurera aux usagers canadiens des transports en commun sont évaluées à 370 millions de dollars pour l'exercice courant et le suivant.

"Non seulement les Canadiens réaliseront des économies grâce au crédit d'impôt, mais, en utilisant les transports en commun, ils aideront à améliorer la qualité de notre environnement", a déclaré la ministre Ambrose. "Le crédit d'impôt pour les transports en commun est un élément de notre plan environnemental proprement canadien. Notre initiative de crédit d'impôt permettra de diminuer de 56 000 le nombre de voitures sur les routes par année, ce qui entraînera d'importantes réductions des gaz à effet de serre au Canada."

"Dans la municipalité régionale de York, nous avons observé une augmentation rapide du nombre d'usagers des transports en commun, et nous croyons que ce crédit d'impôt nous aidera à continuer sur cette lancée", a déclaré M. Fisch. "Le crédit d'impôt devrait rendre plus attrayante l'utilisation des transports en commun et réduire la congestion sur les routes occasionnée par les voitures."

En plus d'accorder un crédit d'impôt aux usagers des transports en commun et de partager avec les municipalités les revenus de la taxe fédérale sur l'essence, le nouveau gouvernement du Canada investit 1,3 milliard de dollars en vue de renforcer et de développer les systèmes de transports en commun partout au pays. Il fournira aussi un montant ponctuel de 900 millions de dollars aux provinces et aux territoires, à verser dans une fiducie administrée par des tiers, sous réserve de fonds suffisants disponibles à même l'excédent budgétaire en sus de 2 milliards de dollars pour l'exercice 2005-2006.

La Fiducie pour l'infrastructure du transport en commun appuiera les dépenses d'équipement dans ce secteur, notamment pour le transport rapide, les autobus urbains, les systèmes de transport intelligents, les voies pour bicyclettes et les voies réservées aux véhicules ayant plusieurs occupants.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:24
Employeurs, investisseurs, société civile, organisations syndicales et environnementales, ainsi que le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador rassemblés hier et avant-hier dans le cadre d'un sommet historique regroupant...

à 14:25
Lors d'une situation d'urgence, la sûreté et la sécurité de tous demeurent la principale priorité de notre gouvernement. Chaque fois que le gouvernement du Canada reçoit une demande de soutien dans une situation d'urgence, la demande est traitée de...

à 13:57
Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) tient à informer les citoyens et les acteurs concernés, que ses nouvelles Règles de procédure ont été récemment approuvées par le gouvernement (décret 572-2018) et qu'elles ont fait l'objet...

à 13:51
Depuis le lancement, en septembre 2017, de cinq projets pilotes d'expérimentation de tri et de nettoyage du verre dans autant de centres de tri, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) a sans cesse poursuivi les échanges avec ses partenaires afin d'optimiser...

à 13:39
La dépendance au pétrole pour la production d'électricité aux Îles-de-la-Madeleine tire à sa fin. Dès 2025, les Îles seront alimentées par l'énergie propre d'Hydro-Québec grâce à un câble sous-marin en provenance de la Gaspésie. La centrale actuelle...

à 13:00
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) sera de la manifestation contre le projet d'oléoduc Trans Mountain de la compagnie Kinder Morgan qui aura lieu ce dimanche à la place des Festivals à Montréal. Par son action, la FTQ se...




Communiqué envoyé le 5 juillet 2006 à 14:19 et diffusé par :