Le Lézard

Fonds sur l'infrastructure municipale rurale (FIMR) - LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPHREM-DE-BEAUCE REÇOIT 852 066 $ POUR REMPLACER LE RÉSEAU D'AQUEDUC ET D'ÉGOUT DE DIFFÉRENTS SECTEURS



SAINT-ÉPHREM-DE-BEAUCE, le 4 juillet /CNW/ -- SAINT-ÉPHREM-DE-BEAUCE, le 4 juillet /CNW Telbec/ - La députée de Beauce-Sud et vice-présidente de l'Assemblée nationale, madame Diane Leblanc, au nom de la ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, en présence de l'honorable Maxime Bernier, député de Beauce à la Chambre des communes et ministre de l'Industrie, sont heureux d'annoncer que la Municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce bénéficiera d'une aide financière gouvernementale de 852 066 $, provenant du Fonds sur l'infrastructure municipale rurale (FIMR).

Cette aide gouvernementale permettra de remplacer les conduites d'aqueduc, d'égout pluvial et d'égout domestique dans différents secteurs de la municipalité. Ainsi la Côte de la Croix, la route 108 Est, la route 271 Nord, le boulevard Mathieu et la rue Couture seront touchés par ce projet qui aura pour effet de fournir le débit et la pression d'eau requis pour assurer une protection adéquate contre les incendies. Ainsi, le projet contribuera à maintenir une activité industrielle importante au sein de la région. La population de ces secteurs pourra également en bénéficier puisque les travaux viendront corriger certains problèmes actuels de refoulement d'égout.

La réalisation du projet nécessitera un investissement total de 1 783 679 $. En vertu du volet 3 du FIMR, la partie admissible de cet investissement s'élève à 1 278 098 $. Les gouvernements du Québec et du Canada contribuent chacun pour 426 033 $, ce qui représente une aide financière gouvernementale totale de 852 066 $, tandis que la Municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce participe au projet pour un montant de 426 242 $. Il est aussi à noter que 1 000 000 $, provenant du ministère des Transports du Québec, seront investis dans ce projet pour des travaux complémentaires sur les routes 108 et 271, en marge des travaux d'infrastructures mentionnés précédemment, ce qui porte la contribution totale du gouvernement du Québec à tout près de 1,5 million $.

Le maire de Saint-Éphrem-de-Beauce, monsieur Luc Lemieux, se réjouit des effets positifs de ces travaux prioritaires qui auront pour effet de renouveler les infrastructures collectives et d'améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens.

Pour sa part, la députée de Beauce-Sud était fière de cette annonce positive tant pour la qualité de vie de la population que pour les emplois de l'usine de Saint-Éphrem. " Le changement des conduites d'aqueduc permettra à l'usine de la compagnie René Matériaux composites Ltée de s'équiper de gicleurs automatiques, une condition essentielle au renouvellement de son contrat d'assurance. Quand on sait que ce fabricant de pièces en plastique pour les véhicules automobiles fournit plus de 300 emplois dans la région, on comprend l'importance pour une telle compagnie d'être équipée adéquatement. Je suis donc très heureuse que le gouvernement du Québec contribue au maintien des activités de l'usine, un dossier prioritaire pour la municipalité", a déclaré madame Leblanc.

"Je suis heureux d'annoncer la contribution financière du gouvernement du Canada à la municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce pour le remplacement de conduites d'aqueduc et d'égout. En appuyant de tels projets, nous contribuons à faire en sorte que les collectivités canadiennes, qu'elles soient grandes ou petites, soient des endroits où il fait bon travailler, apprendre et s'épanouir", a précisé le ministre Blackburn.

Une aide financière de 390 millions de dollars, provenant du FIMR et assumée à parts égales par le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada, est offerte aux municipalités du Québec. Compte tenu de la participation financière des municipalités, ce sont plus de 576 millions de dollars de travaux qui pourront être réalisés. Le FIMR poursuit plusieurs objectifs : améliorer les infrastructures collectives, la qualité de l'environnement ainsi que la qualité de vie des citoyens et soutenir la croissance économique à long terme.

La mise en ?uvre du programme au Québec fait suite à l'entente signée en juillet 2005 par les gouvernements du Québec et du Canada. Ce programme, qui sera en vigueur jusqu'au 31 mars 2010, est sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et des Régions. La responsabilité du gouvernement du Canada relative au programme a été confiée à Développement économique Canada.

Also available in English : www.dec-ced.gc.ca

-%SU: SOC

-%RE: 64


Communiqué envoyé le 4 juillet 2006 à 15:30 et diffusé par :