Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé

Résultats financiers du deuxième trimestre et mise à jour de Chemaphor



OTTAWA, CANADA--(CCNMatthews - 4 juillet 2006) - Chemaphor inc. (TSX CROISSANCE:CFR), une entreprise de recherche et de développement en biotechnologie a publié les résultats financiers de son deuxième trimestre terminé le 30 avril 2006 et a présenté une mise à jour sur ses réalisations depuis sa constitution en société ouverte en août 2005.

"Durant le deuxième trimestre, nous avons fait de réels progrès en ce qui a trait à notre produit OxBC, tels que démontrés par nos résultats pour notre produit OxBC comme stimulateur de croissance et stimulateur d'efficacité de conversion des aliments pour le bétail, tel le porc et volaille. Ces résultats se comparent favorablement avec d'autres stimulateurs de croissance, incluant les antibiotiques utilisés à des doses inférieures au seuil thérapeutique", a déclaré le Dr Graham Burton. "Ce développement est au cour de nos discussions commerciales avec les leaders de l'industrie et constitue une étape importante de notre plan d'optimisation de la valeur de l'OxBC comme additif dans les moulées pour porc et volaille au moyen de partenariats stratégiques. Nous croyons qu'il ne s'agit là que d'un début pour l'OxBC et nous espérons poursuivre l'exploration de diverses autres applications prometteuses."

Résultats du deuxième trimestre terminé le 30 avril 2006

Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indications contraires.

Chemaphor Inc est une entreprise en phase de démarrage. La perte nette pour le trimestre a été de 127 464 $ (0,01 $ par action) comparativement à une perte de 57 120 $ (0,01 $) lors du même trimestre de 2005 et de 175 540 $ observée lors du premier trimestre de 2006.

Les recettes du deuxième trimestre de 2006 étaient 15 429 $ comparativement à 15 637$ lors du deuxième trimestre de 2005.

Les dépenses se sont élevées à 142 893 $ pour le deuxième trimestre de 2006 comparativement à 72 757 $ durant le même trimestre de 2005.

L'augmentation de la perte nette durant le deuxième trimestre comparativement au même trimestre de 2005 a surtout été le résultat de dépenses accrues pour la transition de société privée en société publique. La perte lors du deuxième trimestre de 2006 a été inférieure à la perte observée durant le premier trimestre de 2006 en raison de certaines dépenses encourues durant le premier trimestre pour honoraires professionnels qui, selon nous, ne se répèteront pas. Nous estimons que le niveau des dépenses du deuxième trimestre sera une meilleure indication des activités d'exploitation en cours.

Au 30 avril 2006, Chemaphor disposait de valeurs en espèces d'environ 275 000 $ et de fonds de roulement positifs d'environ 245 000 $ pour financer ses activités. Nous prévoyons que nos placements de fonds liquides et à court terme suffiront à financer nos activités jusqu'à la fin de notre exercice de 2006.

Mise à jour de la société

"Chez Chemaphor, nous sommes en phase de développement à la fois de nos produits non-pharmaceutiques (OxBC, un produit destiné à diverses applications animalières et humaines dans le domaine des nutraceutiques et des soins de la peau) et pharmaceutiques (OCL-1, un composé médicamenteux pré-clinique de pointe contre le cancer) tirées de notre plate-forme d'oxydation de la bêta-carotène brevetée. Nous prévoyons optimiser la valeur pour les actionnaires en misant sur nos technologies au moyen de partenariats visant à accélérer le développement de produits et à atteindre l'étape de la commercialisation", a ajouté le Dr Burton.

"Afin d'optimiser la valeur pour les actionnaires, nous avons décidé de développer d'abord notre secteur de produits non pharmaceutiques et de profiter de la période de développement plus courte et de dépenses connexes plus faibles pour amener les produits du genre à l'étape de la commercialisation."

OxBC

Nous avons conçu et développé plusieurs applications pour notre plate-forme de l'OxBC au plan du maintien et de la promotion de l'hygiène animale et de la santé humaine. Nos premiers marchés cibles sont les suivants :
  - la science nutritionnelle animale

      - additifs non antibiotiques à la moulée en vue de stimuler la 
        croissance et l'efficacité de la conversion de la moulée pour 
        bétail;

      - les nutraceutiques pour les animaux de compagnie;

      - les applications vétérinaires;

  - la protection et les soins de la peau.

Comme objectif ultime, nous comptons développer les applications de nutraceutiques à usage humain.

Applications en matière de science nutritionnelle

Le 6 avril 2006, une demande de brevet de Chemaphor portant sur l'utilisation de l'OxBC dans le domaine des nutraceutiques a été publiée sous l'égide du Traité de coopération en matière de brevets. La demande de brevet porte sur l'utilisation de l'OxBC dans les moulées pour animaux en vue de stimuler la prise de poids et la conversion des moulées. Les efforts sont centrés sur le développement du produit de moulées non antibiotiques, non hormonaux OxBC pour animaux d'élevage en vue de stimuler la croissance et l'efficacité des moulées pour bétail. Nous avons déjà constaté des résultats positifs au plan de la croissance et de l'efficacité des moulées pour porc et volaille et avons amorcé des discussions avec nos partenaires stratégiques. Nous avons prévu des études pilotes en vue de démontrer l'efficacité de l'OxBC comme nutraceutique chez les animaux de compagnie et d'en déterminer l'efficacité comme applications vétérinaires.

Le gouvernement du Canada a donné un élan majeur aux plans de développement des produits de science nutritionnelles à base d'OxBC et de la technologie sous-jacente de Chemaphor le 31 mars 2006, par l'entremise de son Agence de promotion économique du Canada atlantique ("APECA") qui a annoncé son intention de prêter un maximum d'un peu plus de 2 millions de $ au cours d'une période de 4 ans pour financer la recherche et le développement dans ce domaine.

L'appui financier de l'APECA par l'entremise du Fonds d'innovation de l'Atlantique (FIA) permettra à Chemaphor de mettre sur pied une initiative de recherche et développement biologique à l'Ile-du-Prince-Edouard afin de profiter de son expertise en rapide croissance dans le domaine de la bioscience, des sciences nutritionnelles et de la recherche en santé. En se logeant à la même enseigne que le nouvel Institut des sciences nutritionnelles et de la santé (ISNS) du Conseil national de recherches à l'I.-P.-E., Chemaphor pourra profiter directement de la collaboration et des avantages à la fois de l'expertise et des services du personnel technique de l'ISNS et du Collège vétérinaire de l'Atlantique de l'Université de l'Ile-du-Prince-Edouard.

Produits cosmétiques et soins de la peau

Le 1er septembre 2005, une demande de brevet de Chemaphor portant sur une préparation topique pour les traitements d'affections cutanées au moyen de l'OxBC a été publiée sous l'égide du Traité de coopération en matière de brevets (PCT). A l'heure actuelle, un chirurgien esthétique à Montréal est en voie d'effectuer un essai clinique en vue d'évaluer les avantages antivieillissement d'une préparation à l'OxBC pour la peau du visage en collaboration avec une entreprise canadienne de pointe en produits pour soins de la peau.

OCL-1

Nous sommes à développer également l'OCL-1, un médicament thérapeutique contre le cancer. L'OCL-1 est un composé breveté, dont la production est relativement peu coûteuse, qui peut être administré par voix buccale et qui comprend, selon toute apparence, une biodisponibilité importante.

L'OCL-1 porte sur une vaste gamme d'activités non toxiques, anticancéreuses. Dans certains essais de cultures animales et cellulaires réalisés à ce jour, l'OCL-1 est un médicament actif contre les représentants d'au moins trois des quatre principaux contributeurs de décès attribuables au cancer (du côlon, du poumon, du sein), ainsi que d'autres cancers (du cerveau, des ovaires, de la peau et certaines leucémies). Mais ce qu'il importe de noter, c'est que l'activité contre certaines tumeurs cultivées chez les souris ne présente aucune indice de toxicité observable. Nos études pilotes indiquent également qu'on peut s'attendre à ce que l'OCL-1 ait un large éventail d'applications, s'échelonnant de la prévention du cancer jusqu'au traitement de tumeurs apparentes et, dans les cas les plus évolués, que le médicament prévienne la prolifération du cancer par métastase."

Au sujet de Chemaphor

Chemaphor Inc. (www.chemaphor.com) utilise son expertise majeure en chimie organique afin de développer des produits de qualité supérieure pour les marchés dans le domaine de l'hygiène vétérinaire, des cosmétiques, des produits pharmaceutiques et chimiques spéciaux. L'entreprise centre ses efforts sur deux produits brevetés, un produit OxBC non pharmaceutique et un composé de pointe pour combattre le cancer appelé OCL-1. Chemaphor vise à exploiter pleinement sa plate-forme de composés de caroténoïdes à effet d'oxydation en s'associant à des partenaires reconnus pour commercialiser ses produits dans les divers marchés importants.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
OTTAWA, le 22 août 2017 /CNW/ - Itinéraire du premier ministre Justin Trudeau pour le mercredi 23 août 2017 :   Montréal (Québec) 14 h Le premier ministre tiendra une rencontre avec le groupe de travail intergouvernemental sur la...

à 06:04
TORONTO, le 23 août 2017 /CNW/ - La Banque Royale du Canada (RY à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York) a annoncé aujourd'hui son intention, sous réserve de l'approbation du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), de...

à 06:03
TORONTO, le 23 août 2017 /CNW/ - La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et New York) a annoncé aujourd'hui que son Conseil d'administration a déclaré une augmentation du dividende trimestriel sur ses actions ordinaires de 0,04 $ par...

à 06:02
Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en dollars canadiens et sont basés sur nos états financiers dressés selon la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire. Notre rapport aux actionnaires pour le...

à 06:00
La Banque sert maintenant 49 000 entrepreneurs partout au Canada, une hausse de 17 % par rapport à l'an dernier MONTRÉAL, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - La Banque de développement du Canada (BDC) épaule plus d'entrepreneurs canadiens que jamais...

à 06:00
MONTRÉAL, le 22 août 2017 /CNW/ - La ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, annoncera les mesures que prendra le gouvernement du Canada pour aider les jeunes de la région à trouver et...




Communiqué envoyé le 4 juillet 2006 à 09:25 et diffusé par :