Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement

GL&V complète l'acquisition d'Enviroquip, renforçant considérablement son positionnement et son potentiel dans le marché du traitement des eaux municipales aux Etats-Unis



MONTREAL, le 4 juillet /CNW/ -- MONTREAL, le 4 juillet /CNW Telbec/ - (Note : à moins qu'il n'en soit indiqué autrement, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.) La direction de GROUPE LAPERRIERE & VERREAULT INC. ("GL&V" ou la "Société"; symboles boursiers GLV.A, GLV.B / TSX) est heureuse d'annoncer la clôture de la transaction en vertu de laquelle elle a acquis la totalité des actions de ENVIROQUIP, INC. ("Enviroquip"), basée à Austin (Texas), au coût de 22,8 millions $, sujet à certaines clauses d'ajustement. La transaction est financée entièrement à même les liquidités et facilités de crédit disponibles de la Société.

Réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 25 millions $, Enviroquip offre une variété d'équipements pour le traitement de l'eau potable et des eaux usées, principalement à l'intention des municipalités. En plus de divers systèmes d'aération, de drainage et filtrage, de digestion aérobie, de filtre-presse à bande et de clarificateurs, Enviroquip détient la licence exclusive de commercialisation, pour le marché municipal des Etats-Unis, de la technologie de membrane submergée développée par la multinationale japonaise Kubota, un procédé de traitement des eaux usées de plus en plus en demande par les municipalités nord-américaines. La combinaison des produits d'Enviroquip et de la membrane Kubota lui confère une position avantageuse sur le marché, en lui permettant d'offrir aux municipalités des solutions complètes et économiques. Notons que GL&V détient depuis 2004 la licence exclusive de commercialisation de la membrane Kubota pour le marché municipal au Canada.

Richard Verreault, président et chef de l'exploitation de GL&V, a indiqué que l'acquisition d'Enviroquip revêt une valeur stratégique fort intéressante puisqu'elle permet à Eimco Water Technologies de s'établir dans un créneau de marché qui connaît une croissance plus rapide que l'ensemble de l'industrie du traitement des eaux, et où il existe des barrières à l'entrée importantes en raison des nombreux brevets en vigueur et de la période de temps considérablement longue pour développer une part de ce marché. "L'ajout de cette technologie relativement nouvelle à notre offre existante vient renforcer le positionnement actuel et futur de GL&V au sein du marché municipal nord-américain."

Signalons que cette acquisition est la quatrième à être complétée en l'espace de quatorze mois par le Groupe Traitement des Eaux de GL&V (Eimco Water Technologies). Créé il y a un peu plus de deux ans, ce groupe bénéficie aujourd'hui d'une présence internationale élargie et d'un solide portefeuille technologique. "Compte tenu des investissements massifs qui devront être alloués au cours des années futures aux infrastructures de traitement des eaux, aussi bien dans les pays développés que dans les régions en émergence, notre Groupe Traitement des Eaux est appelé à apporter une contribution grandissante à l'essor international et aux résultats de GL&V," a conclu Richard Verreault.

Profil

------

Fondé en 1975, GL&V est un chef de file mondial dans les technologies de séparation des solides et des liquides, utilisées dans un grand nombre de procédés industriels, municipaux et environnementaux. Le Groupe Procédés (Dorr- Oliver Eimco) offre une vaste gamme de solutions de séparation des solides et des liquides destinées au traitement des métaux et des minerais, ainsi qu'aux procédés industriels et environnementaux de divers autres secteurs dont la production d'énergie, les pâtes et papiers et les industries chimique, pétrochimique et de la transformation alimentaire. Le Groupe Pâtes et Papiers se spécialise dans la conception et la mise en marché d'équipements destinés à diverses étapes de la production de la pâte et du papier, en particulier la préparation de la pâte et la formation de la feuille, étant notamment reconnu comme un chef de file dans les services de reconstruction, modernisation et optimisation des équipements en place. Le Groupe Traitement des Eaux (Eimco Water Technologies) se consacre au développement et à la commercialisation de solutions de traitement des eaux usées municipales et industrielles, de l'eau potable et des eaux servant à divers procédés industriels, et offre également des solutions de tamisage des entrées d'eau alimentant certains types de centrales énergétiques et de raffineries. Enfin, une unité, GL&V Fabrication, se spécialise dans la production sur devis de pièces de grandes dimensions à l'intention d'une clientèle externe oeuvrant principalement dans les secteurs des pâtes et papiers et de l'énergie, ainsi qu'aux autres unités de GL&V. GL&V oeuvre dans une quarantaine de pays sur six continents, et compte environ 1 700 employés.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:43
S'exprimant au nom d'une coalition de fabricants de produits forestiers, Forêt NB reconnaît qu'elle joue un rôle important dans la lutte aux changements climatiques, et c'est pourquoi ses membres ont planté environ deux milliards d'arbres qui...

à 17:31
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre fédérale de la Petite entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, et l'adjointe parlementaire du ministre des Transports de l'Ontario, Daiene Vernile, tiendront une conférence de presse...

à 17:21
L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé aujourd'hui que le projet de mine Ajax, situé près de la ville de Kamloops, en Colombie-Britannique, pourrait entraîner des effets environnementaux...

à 16:56
Les représentants des médias sont conviés à une conférence de presse avec le ministre fédéral des Sports et des Personnes handicapées, Kent Hehr, et la ministre provinciale responsable du Bureau des changements climatiques de l'Alberta,...

à 16:49
Dans le communiqué ''Avis aux médias - La ministre Petitpas Taylor et le ministre Rousselle annonceront une initiative favorisant la croissance propre et l'action climatique canadienne au Nouveau-Brunswick'', diffusé le 14-Dec-2017 par Environment...

à 15:49
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) a entamé une évaluation environnementale fédérale du projet de mine de lithium Baie James, situé approximativement à 100 kilomètres à l'est de la baie James, à la hauteur du village cri...




Communiqué envoyé le 4 juillet 2006 à 08:53 et diffusé par :