Le Lézard
Classé dans : L'environnement

L'industrie forestière québécoise réserve ses jugements



QUÉBEC, le 3 juillet /CNW/ -- QUÉBEC, le 3 juillet /CNW Telbec/ - "Ce n'est que le 11 juillet prochain que les membres du secteur sciage résineux du CIFQ se prononceront sur l'entente paraphée par les négociateurs dans le cadre du conflit canado-américain sur le bois d'?uvre résineux." a déclaré le PDG du CIFQ, M. Guy Chevrette.

Jeudi dernier, vers 19 heures, les négociateurs nous avisaient que nous ne disposions que de 24 heures pour leur donner une réponse sur un texte juridique de 81 pages. M. Chevrette a alors écrit immédiatement aux ministres fédéraux pour leur faire part de l'impossibilité de convoquer une assemblée générale spéciale de ses membres dans un si bref délai afin d'obtenir une réaction officielle de l'industrie.

On se rappellera que le 27 avril dernier les représentants de l'industrie québécoise ont voté favorablement sur une entente de principe. Le texte légal devrait normalement sceller le tout. Il devient donc extrêmement important que les membres de l'industrie puissent analyser correctement et décider s'ils appuient ou pas cette version finale.

Depuis plus de deux mois, les gens de l'industrie, par leurs représentants, ont travaillé très fort à résoudre cinq points majeurs :

- Flexibilité de l'option B

- Définition des remanufacturiers

- Clauses anti-contournement

- Remboursement des dépôts

- Clause de dénonciation de l'entente

"Les solutions présentées à ces problèmes conditionnent le vote de nos membres." a ajouté le PDG.

"Les représentants de l'industrie et leur PDG ont tenu à affirmer que les industriels ont dû laisser un milliard de dollars de leurs dépôts à la partie américaine pour le règlement de ce conflit et entendent bien examiner à la loupe si le contenu final représente bien ce sur quoi ils ont voté le 27 avril dernier. C'est une histoire à suivre." a conclu le PDG.

À propos du CIFQ

Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Il représente les entreprises de sciage résineux et feuillu, de déroulage, de pâtes, papiers, cartons et de panneaux ?uvrant au Québec. Avec ses quelque 300 usines de sciage et déroulage et 63 usines de pâtes, papiers, cartons et panneaux, l'industrie forestière est au c?ur du développement économique et social des régions du Québec. Elle génère environ 150 000 emplois directs, indirects et induits, lesquels engendrent des salaires de plus de trois milliards de dollars.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Le gouvernement du Canada est déterminé à maintenir la propreté et la sécurité de nos zones marines et côtières au profit des générations actuelles et futures. C'est pour cette raison que nous prenons des mesures concrètes, en vertu du Plan de...

à 12:29
Depuis plusieurs années, des entrepreneurs privés ont inondé les municipalités de boîtes de récupération de vêtements. Cette situation a forcé les municipalités à réglementer la présence des boîtes sur leur territoire. Les organisations légitimes se...

à 11:49
Les investissements dans les technologies propres pour nos industries des pêches et de l'aquaculture contribuent à la protection de notre environnement, tout en augmentant la compétitivité et la création d'emplois pour les Canadiens. Aujourd'hui,...

à 08:06
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant le verdissement du parc automobile québécois....

à 07:20
Canopy Growth Corporation (« Canopy Growth » ou la « Société ») et Canopy Rivers Corporation (« Canopy Rivers ») sont heureuses d'annoncer la conclusion d'une entente définitive de coentreprise avec Les Serres Stéphane Bertrand inc. (« Bertrand »),...

à 06:00
Le gouvernement du Canada va de l'avant avec l'élaboration d'Une politique alimentaire pour le Canada, l'indispensable politique qui unira les aspects sociaux, environnementaux et économiques du système alimentaire en un cadre politique intégré. Pour...




Communiqué envoyé le 3 juillet 2006 à 12:20 et diffusé par :