Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le virus Ebola
Sujets : Nouveaux produits et services, Entreprises conjointes

Yisheng Biopharma et l'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine annoncent une collaboration portant sur un nouveau vaccin contre le virus Ebola



PÉKIN, 14 décembre 2015 /PRNewswire/ -- Yisheng Biopharma Co., Ltd. (« Yisheng Biopharma »), société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication, la vente et la commercialisation de vaccins, a annoncé aujourd'hui que Yisheng US Biopharma Inc., la filiale de recherche qu'elle détient en intégralité, est entrée dans une collaboration avec l'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine (United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases, soit « USAMRIID »), afin de développer un nouveau vaccin contre le virus Ebola, à l'aide d'une technologie d'adjuvants à base d'ARN à double brin qui agit comme agoniste du récepteur de type Toll 3 (TLR-3) -- « adjuvant PIKA ». Le partenariat de recherche collaborative représente une nouvelle opportunité de développer des vaccins efficaces et inoffensifs contre le virus Ebola et d'autres virus.

Selon les termes de l'accord, les scientifiques de l'USAMRIID vont évaluer le potentiel de l'adjuvant PIKA pour le vaccin contre le virus Ebola ou d'autres candidats-vaccins. L'adjuvant PIKA est une technologie brevetée développée par Yisheng Biopharma, qui a été qualifiée « d'innovation médicale nationale clé » en 2013 par le ministère chinois des sciences et des technologies. Plus récemment, le vaccin PIKA contre la rage développé indépendamment par Yisheng Biopharma est entré dans une étude clinique de phase II, qui a présenté une efficacité prometteuse des bénéfices prophylactiques et thérapeutiques contre le virus mortel de la rage.

« L'USAMRIID a acquis une grande expérience en utilisant les adjuvants de vaccins », a commenté le Dr Sina Bavari, directeur scientifique à l'USAMRIID. « Les agonistes du récepteur TLR-3 tels que l'adjuvant PIKA sont connus pour améliorer les réponses immunitaires. Des adjuvants, tels que PIKA, activent la signalisation immunitaire innée et peuvent être utilisés pour provoquer une réponse immunitaire plus solide au vaccin. »

« Nous sommes très heureux de voir l'USAMRIID unir ses forces au service de l'exploration d'un vaccin plus efficace et plus inoffensif contre le virus Ebola, ce qui reste un besoin médical non-satisfait. Notre adjuvant PIKA a présenté un véritable potentiel pour être une innovation révolutionnaire, puisqu'une série de nouveaux vaccins basés sur cette technologie fait actuellement l'objet d'études précliniques et cliniques contre la rage, le VIH, l'hépatite B, la grippe, la tuberculose et d'autres virus. Ceci pourrait grandement modifier les paradigmes de pratique clinique contre de nombreuses infections humaines et animales causées par des virus. Nous sommes impatients de mettre à jour les progrès faits sur ces fronts en temps voulu », a déclaré M. Yi Zhang, président de Yisheng Biopharma et directeur du projet de la technologie d'adjuvants PIKA.

M. Zhang a conclu : « Nous sommes reconnaissants à nos collaborateurs de recherche dans le monde entier de leur soutien continu à la technologie à base d'adjuvants PIKA et au développement de vaccins au fil des ans, notamment à l'Institut Pasteur, aux Instituts américains de la santé (US NIH), au Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (China CDC), aux instituts nationaux chinois de contrôle des aliments et des médicaments, à DSO National Laboratories de Singapour, à l'Académie chinoise des sciences, à Australia QIMR, à l'université chinoise Sun Yat-Sen, à Aeras Pharmaceutical aux États-Unis, ainsi qu'à l'Académie des sciences militaires de Chine. »

À propos du virus Ebola

La fièvre hémorragique Ebola (Ebola HF) est une maladie grave, souvent mortelle chez les êtres humains et les primates non-humains (singes, gorilles et chimpanzés), qui est apparue sporadiquement depuis sa comptabilisation initiale en 1976. La période d'incubation de l'Ebola HF varie de deux à 21 jours. L'apparition de la maladie est brutale et se caractérise par de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, des maux de gorge et un état de faiblesse, suivis de diarrhée, de vomissements et de maux d'estomac. L'épidémie actuelle en Afrique de l'Ouest, (dont les premiers cas ont été signalés en mars 2014), est l'épidémie la plus grande et la plus complexe de l'Ebola depuis la découverte du virus Ebola en 1976. Cette épidémie a connu davantage de cas et de décès que toutes les autres confondues. Elle a démarré en Guinée, puis a sauté les frontières terrestres pour se propager à la Sierra Leone et au Libéria, et s'est propagée par voie aérienne au Nigéria et aux États-Unis, et par voie terrestre au Sénégal et au Mali.

À propos de la technologie à base d'adjuvants PIKA

La technologie à base d'adjuvants PIKA est une technologie brevetée développée en interne par Yisheng Biopharma. L'adjuvant est un ARN à double brin qui agit comme ligand du récepteur de type Toll 3 (TLR-3) en faveur de l'activation des cellules immunitaires innées, telles que les cellules dendritiques, les macrophages et les cellules NK. L'adjuvant PIKA est formulé en tant que composant du vaccin contre la rage à base d'adjuvants PIKA.

À propos de l'USAMRIID

L'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine (USAMRIID) a pour mission d'apporter les principales capacités médicales de pointe pour prévenir les agents de menace biologique, actuels et émergents, et se défendre contre eux. Les recherches menées à l'USAMRIID conduisent à des solutions médicales - vaccins, médicaments, diagnostics et informations - qui bénéficient à la fois au personnel militaire et à la population civile. L'Institut joue un rôle primordial en tant que laboratoire de recherche médicale militaire de premier plan pour le Joint Science and Technology Office for Chemical and Biological Defense de la Defense Threat Reduction Agency (le bureau des sciences et des technologies conjointes pour la défense chimique et biologique dépendant de l'Agence de réduction des menaces contre la défense). L'USAMRIID est un laboratoire qui oeuvre sous l'égide de l'autorité de la recherche médicale et du matériel de l'armée américaine.

[Les informations contenues dans le présent communiqué de presse ne reflètent pas nécessairement la position de la politique du gouvernement. Il ne faudrait par conséquent pas en déduire une approbation officielle.]

À propos de Yisheng Biopharma Co., Ltd.

Yisheng Biopharma Co., Ltd., société biopharmaceutique basée à Pékin, en Chine, est spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication, la vente et la commercialisation de vaccins, et emploie près de 1 000 personnes entre la Chine, les États-Unis et Singapour.

www.yishengbio.com

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

8 déc 2017
Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 42 récipiendaires de divers secteurs au pays le mardi 12 décembre 2017, à 10 h 30, durant une...

30 nov 2017
Le 29 novembre dernier à Toronto, Dr Gary Kobinger, microbiologiste, chercheur et directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, professeur à la Faculté de médecine de l'Université...

30 nov 2017
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, ont fait aujourd'hui la déclaration commune qui suit pour féliciter les lauréats pour l'année 2017 du Prix principal de la...

12 sep 2017
Merck , connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a annoncé aujourd'hui la disponibilité d'ISENTRESS® HD, une nouvelle...

21 aoû 2017
Des chercheurs de l'Université Laval et de partout au Canada travaillent d'arrache-pied pour créer de nouvelles connaissances scientifiques et s'attaquer aux problèmes de santé les plus urgents qui touchent les Canadiens à l'heure actuelle....

20 jui 2017
Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer la santé et la sécurité des Canadiens grâce à une meilleure protection de la santé publique. Améliorer le laboratoire de niveau de confinement 4 (NC4) du Canada est essentiel pour renforcer la...




Communiqué envoyé le 14 décembre 2015 à 09:30 et diffusé par :