Le Lézard

Les membres de l'AFPC à la mine Ekati ratifient l'entente de principe



YELLOWKNIFE, NT, le 30 juin /CNW/ -- YELLOWKNIFE, NT, le 30 juin /CNW/ - Les membres de l'Alliance de la Fonction publique du Canada à la mine de diamants Ekati ont voté en faveur de la ratification d'une entente de principe avec le propriétaire d'Ekati, BHP Billiton, mettant ainsi fin à une grève qui a débuté le 7 avril, avec un tout premier contrat syndical dans une mine de diamants canadienne, un contrat qui vaut des améliorations importantes aux travailleurs et aux travailleuses.

Les travailleurs et les travailleuses d'Ekati ont voté à 66% en faveur d'un contrat d'un an qui prévoit une procédure complète de règlement des griefs pour protéger les travailleurs et les travailleuses contre les traitements arbitraires et injustes, et qui leur accorde des augmentations de salaire et une prime de signature, en plus de vacances et d'autres améliorations, a dit Jean-François Des Lauriers, vice-président exécutif de l'AFPC-Nord.

"La grève a été difficile, mais nos membres rentrent au travail avec des améliorations importantes à leur milieu de travail, grâce à leur détermination, a dit M. Des Lauriers. Et nous serons de retour à la table de négociation au nom de nos membres l'an prochain."

Todd Parsons, président du Syndicat des travailleurs du Nord de l'AFPC, qui représente les travailleurs et les travailleuses du diamant, membres de la section locale X3050 du STN, a dit que les résultats du vote indiquent que la décision de retourner au travail a été difficile pour les membres.

"Les travailleurs et les travailleuses d'Ekati avaient manifestement espéré obtenir davantage dans cette ronde de négociations mais, devant un employeur multinational qui engrange 7,5 milliards de dollars de profits annuels, et avec un premier contrat assorti des conditions que nous avons arrachées, nous avons gagné gros, a dit M. Parsons. Notre syndicat est maintenant en place et nous pourrons faire fond sur ce succès dans la prochaine ronde de négociations."

M. Parsons a dit que la campagne de l'AFPC contre les diamants sales pour un boycott international des diamants Aurias(MC) et CanadaMark(MC) produits par Ekati est terminée et que le syndicat encouragera maintenant les consommateurs à acheter des diamants de production syndicale.

L'entente de principe annoncée le 23 juin a été conclue avec l'aide et grâce à l'orientation du Conseil canadien des relations industrielles.

Ekati est la première mine de diamants au Canada. Elle produit 6 pour cent de la valeur de l'approvisionnement mondial en diamants et 4 pour cent de son poids. Elle produit entre 3 à 5 millions de carats chaque année. Elle est située à 300 km au nord-est de Yellowknife et à 200 km au sud du cercle polaire boréal.

Sites Web : www.unw.ca et www.psacnorth.com


Communiqué envoyé le 30 juin 2006 à 20:06 et diffusé par :