Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

Selon un rapport de l'ONÉ, des contraintes liées à la capacité pointent à l'horizon



CALGARY, le 30 juin /CNW/ -- CALGARY, le 30 juin /CNW/ - La capacité des oléoducs du Canada pourrait faire l'objet, d'ici à 2008, de contraintes exercées par l'accroissement rapide des quantités de pétrole brut lourd provenant des sables bitumineux de l'Alberta. C'est ce que l'on apprend à la lecture du rapport de l'Office national de l'énergie (ONÉ) publié aujourd'hui et intitulé Le réseau canadien de transport d'hydrocarbures. Malgré que la capacité des oléoducs soit présentement suffisante, les prix record du pétrole ont déclenché une expansion vers de nouveaux marchés et fait augmenter la demande de transport pipelinier à partir du bassin sédimentaire de l'Ouest canadien.

"Quand on parle de pipelines, le choix du moment propice est primordial", affirme Ken Vollman, président de l'ONÉ. "Il est important que la capacité soit suffisante pour transporter les bons produits vers les bons marchés au bon moment. L'importance de cette concordance s'illustre bien par le nombre de demandes qui nous ont été présentées et de propositions dont on entend parler. Nous nous attendons à avoir du pain sur la planche."

Ce deuxième rapport annuel traite de la capacité et de l'efficience économique des plus de 45 000 km d'oléoducs, de gazoducs et de productoducs assujettis à la réglementation de l'ONÉ. Le rapport traite de trois critères qui doivent être pris en compte pour pouvoir affirmer que le réseau pipelinier canadien fonctionne bien:

    <<
    -  La capacité pipelinière est suffisante pour acheminer les produits
       pétroliers des producteurs jusqu'aux consommateurs.
    -  Les pipelinières fournissent des services qui répondent aux besoins
       des expéditeurs à des prix raisonnables.
    -  Les pipelinières suscitent un intérêt financier qui leur permet
       d'entretenir leurs réseaux et de construire de nouvelles installations
       pour répondre aux besoins du marché à mesure qu'il évolue.
    >>


Le rapport relève aussi de nouveaux défis qui attendent le réseau des gazoducs. En effet, on prévoit que la demande croissante de gaz naturel en Amérique du Nord dépassera l'offre intérieure. À elle seule, la demande pour le gaz provenant des sables bitumineux devrait tripler au cours des dix prochaines années et passer ainsi de 0,7 Gpi(3)/j à environ 2,1 Gpi(3)/j. L'intérêt croissant que suscite le gaz naturel liquéfié (GNL) pourrait devenir un facteur important de la réponse à cette demande. Cependant, de nouveaux pipelines devront être construits pour transporter le GNL des terminaux jusqu'au réseau pipelinier. Or, on ignore l'effet potentiel de tels changements sur l'offre, la demande et le flux de gaz naturel.

Le rapport renferme des données obtenues auprès de sources publiques, des données sur le débit provenant des sociétés pipelinières et les résultats d'un sondage mené par l'ONÉ auprès des expéditeurs. L'ONÉ a aussi consulté des représentants de la communauté financière afin d'évaluer la viabilité financière de l'industrie. Des commentaires de l'Association canadienne de pipelines d'énergie et de l'Association canadienne des producteurs pétroliers ont aussi été considérés.

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects de l'industrie énergétique du Canada. Sa raison d'être est de promouvoir, dans l'intérêt public canadien, la sûreté et la sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de l'infrastructure et des marchés énergétiques, en s'en tenant au mandat conféré par le Parlement au chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en valeur des ressources énergétiques et du commerce de l'énergie.

On peut consulter le présent communiqué et Le réseau canadien de transport d'hydrocarbures sur le site Web de l'Office, à l'adresse www.neb-one.gc.ca sous la rubrique Quoi de neuf.

Pour obtenir une copie du rapport intitulé Le réseau canadien de transport d'hydrocarbures:

Office national de l'énergie

Bureau des publications

Rez-de-chaussée

444, Septième Avenue S.-O.

Calgary (Alberta) T2P 0X8

Téléphone: (403) 299-3562

Télécopieur: (403) 292-5576

Courriel: publications@neb-one.gc.ca

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:05
Au total, SunPower fournira 505 mégawatts cumulés dans le cadre des premier et deuxième tours de l'appel d'offres français, représentant plus que n'importe quelle autre marque de panneaux solaires  PARIS, 18 octobre 2017 /PRNewswire/ -- SunPower...

17 oct 2017
WASHINGTON, le 17 octobre 2017 /CNW/ - Venture Global LNG, Inc. annonce avoir levé des fonds supplémentaires d'environ 108,6 millions $, clôturant son septième tour de participation au capital. Cet investissement privé, encadré par la réglementation...

17 oct 2017
WASHINGTON, 17 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Venture Global LNG, Inc. annonce avoir levé un capital supplémentaire d'environ 108,6 millions $, marquant son septième tour de placement en actions. Ce placement privé de règlement D (Reg. D private...

17 oct 2017
CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 17 oct. 2017) - Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse. Petro-Canada, une entreprise de Suncor Énergie, et la Banque Royale du Canada (« RBC »), ont présenté un...

17 oct 2017
Cet automne, deux des marques les plus emblématiques du pays réinventent la façon dont les Canadiens économisent sur l'essence et participent aux programmes Petro-Points et RBC Récompenses TORONTO, le 17 oct. 2017 /CNW/ - Une autre première au...

17 oct 2017
MONTRÉAL, October 17, 2017 /PRNewswire/ -- Les producteurs d'énergie renouvelable Boralex inc. (TSX: BLX) et Infinergy, respectivement situés au Canada et au Royaume-Uni, sont heureux d'annoncer la signature d'un accord de coentreprise en parts...




Communiqué envoyé le 30 juin 2006 à 15:48 et diffusé par :