Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

Cellectis et Bayer CropScience concluent une entente de collaboration pour l'utilisation de la technologie des méganucléases dans la recherche sur les plantes



ROMAINVILLE, France, et GAND, Belgique le 30 juin /CNW/ -- ROMAINVILLE, France, et GAND, Belgique le 30 juin /CNW/ - Cellectis SA, société d'ingénierie rationnelle des génomes, et Bayer BioScience NV, filiale belge de Bayer CropScience, ont annoncé aujourd'hui qu'elles avaient signé une entente en vertu de laquelle Bayer CropScience aura accès à la technologie exclusive des méganucléases sur mesure pour la recherche sur les plantes et pour l'élaboration de produits destinés à l'agriculture. Les modalités financières et les conditions relatives à l'entente n'ont pas été communiquées.

Les méganucléases forment une technologie exclusive d'ingénierie des génomes mise au point par Cellectis qui permet de modifier les séquences génétiques avec un haut degré de précision. Ils consistent en des endonucléases spécifiques des séquences reconnaissant des séquences d'ADN de grande taille (plus grand que 18-24 bp). Cette spécificité élevée assure que les méganucléases peuvent lier ou couper à un point unique d'un génome déterminé sans l'imprécision associée à la plupart des autres formes de modifications de gènes. Des Méganucléases sur mesure peuvent être conçus pour des applications de ciblage de gènes très spécifiques. Bayer CropScience prévoit utiliser des Méganucléases sur mesure pour la recherche et le développement de nouveaux produits dans le domaine des plantes.

"Nous sommes ravis d'avoir signé cette entente avec Bayer CropScience. Nous sommes d'avis qu'elle appuie la méthodologie de Cellectis consistant à utiliser des méganucléases pour le ciblage de gènes dans les plantes", a commenté Isabelle Pelletier-Bressac, vice-présidente à l'expansion commerciale de Cellectis. "Cette entente illustre une fois de plus le solide potentiel industriel de la technologie des méganucléases pour l'agriculture".

"Bayer CropScience est persuadée que la capacité d'effectuer des changements extrêmement précis dans les génomes pour les cultures a le potentiel d'être la prochaine méthode avant-gardiste pour l'accroissement du rendement des cultures et la création de nouveaux produits à base de plantes pour nos clients. La technologie Cellectis peut nous permettre de faire de tels changements extrêmement précis de façon efficace", a affirmé le Dr Michiel van Lookeren Campagne, directeur de la recherche pour BioScience.

Bayer CropScience et BioScience NV

Bayer CropScience, filiale de Bayer AG dont le chiffre d'affaires annuel totalise environ 6 milliards d'euros, est l'une des sociétés de phytotechnie les plus novatrices au monde dans les domaines de la biotechnologie relative à la protection des récoltes, à la lutte antiparasitaire pour des usages non agricoles, aux semences et aux plantes. La société offre un excellent éventail diversifié de produits et de services de soutien pour des applications d'agriculture durable et pour des usages non agricoles. Bayer CropScience emploie un effectif mondial de quelque 19 000 employés et est présente dans plus de 120 pays. Le présent communiqué ainsi que d'autres nouvelles peuvent être consultés à l'adresse www.newsroom.bayercropscience.com.

Bayer BioScience NV, établie à Gand, en Belgique, est l'un des centres d'innovation de la division BioScience Business Group au sein de Bayer CropScience AG.

Cellectis SA

Cellectis SA (www.cellectis.com) a été fondée en 2000 comme société détachée de l'Institut Pasteur. Cellectis est devenue le chef de file dans l'application de la technologie MRC (Meganuclease Recombination Systems) pour l'ingénierie de génomes in vivo et la chirurgie des génomes. La société se concentre sur la recherche et le développement de méganucléases sur mesure pour des interventions in vivo au niveau de l'ADN, et elle fournit également de nouveaux outils pour la rétroingénierie rationnelle et la recombinaison ciblée. Cellectis met au point des méganucléases qui peuvent induire des scissions bicaténaires dirigées uniques dans une cellule vivante, et qui peuvent être utilisées pour des applications biotechnologiques et thérapeutiques. La société vise à rendre la "chirurgie génomique" accessible au niveau clinique comme nouvelle méthode de médecine moléculaire.

Remarque à l'intention des rédacteurs :

Les méganucléases sont des molécules ciblant une section hautement spécifique (une section tous les dix à la puissance de 14 bp) dans un génome entier. Cellectis a mis au point des méganucléases comportant des spécificités novatrices pour induire une réparation ciblée des gènes grâce à une recombinaison homologue. Cette spécificité permet un "couper-coller" hautement précis au sein des chromosomes. Les Méganucléases peuvent également accomplir une suppression ou une insertion de gènes en une étape, sans utiliser de transgènes d'ADN étrangers.

Dans la nature, les méganucléases proviennent des organismes unicellulaires, des bactéries, des levures, des algues et de certaines organelles de plantes. Les méganucléases naturels sont présents dans de nombreux organismes, où ils effectuent des changements de type "couper-coller" dans le programme génétique là où la séquence cible (combinaisons très spécifiques de 12 à 30 paires de base) se trouve naturellement ou a été insérée précédemment dans l'ADN génomique. Cellectis a acquis une expertise unique dans la combinaison sur mesure ou naturelle de méganucléases avec des matrices d'ADN spécialement conçues pour en faire des technologies MRS (Meganuclease Recombination Systems) complètes. Les méganucléases peuvent servir à des excisions, de la modification ou des remplacements de gènes très efficaces, et ce, dans presque tous les types d'organismes.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:51
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, madame...

à 15:56
Les 148 travailleuses et travailleurs ont mis fin à la grève et aux moyens de pression la semaine dernière suite à une entente de principe qui est intervenue entre l'employeur et le comité de négociation du Syndicat québécois des employées et...

à 15:51
MediaTek Inc. a dévoilé aujourd'hui MediaTek Sensiotm, premier module à biocapteurs 6-en-1 pour smartphones. MediaTek Sensio est une puissante solution de surveillance avancée de la santé, qui facilite le suivi des informations relatives à la...

à 15:33
Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé aujourd'hui un important changement apporté au Programme de prestations d'invalidité du Régime de pensions du Canada (RPC) afin d'honorer son...

à 15:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, leader parlementaire du gouvernement et député de Saint-Laurent, monsieur Jean-Marc...

à 15:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette et Mme Hélène David, ministre responsable de l'Enseignement...




Communiqué envoyé le 30 juin 2006 à 14:06 et diffusé par :